Menu

La fake chanteuse en moi – Par Aglaé

Certain(e)s chantent (mal) dans leur douche et certain(e)s réservent leur talent pour les murs de leur 3 et demi d’Hochelaga Maisonneuve…

La fake chanteuse en moi traine son vieux calepin en état de dégradation avancée, les pages remplies de paroles, de bout de phrases, de mots, de gribouillis, bref de futurs hit  en devenir, littéralement partout avec elle. Il se retrouve probablement même sous son oreiller de temps en temps ou égaré dans son lit lorsqu’elle dort, parce que l’inspiration peux venir à tout moment. Il ressemble probablement à ça : 28a845cc58ae9ba309ea5e5527bfac6e

La fake chanteuse en moi a un soul d’enfer. Elle est old school et veut pouvoir dire que ce qu’elle a accompli, elle ne l’a pas volé. Elle veut pouvoir raconter les soirées qu’elle a passé à chanter dans les bars, dans la rue, ou dans le métro parce que tous les real sont passés par là. C’est pour ça qu’elle n’ira pas à La voix, trop facile.

La fake chanteuse en moi, rêve de suivre les traces musicales de Johny Cash (et Dolly Parton n’est pas bien loin derrière), de passer ses étés dans le Texas à chanter assis sur une le capot d’une vielle Chevy, une guitare à la main, Nashville de tatoué sur le cœur et ses bottes de cow-boy dans les pieds, même s’il fait 45 degrés à l’ombre. Ça risque aussi de ressembler à ça :

469b60ee164d9335f383346872e2fe12

La pas si fake chanteuse en moi, a un cœur gipsy. Passer ses nuits à dormir dans un tour bus, s’endormir à Huston pour se réveiller à Dallas, courir d’une station de radio à une autre, accompagnée de son guitariste pour jouer ses derniers hit, serait sa définition de «mon train-train quotidien».

Quand elle reviendra dans son «hometown» l’instant d’une demi-journée, elle aura des étoiles dans les yeux, et une patate dans bouche en criant : «HEY HOW Y’ALL DOIN’?».

Quelques années plus tard, lorsque la vraie chanteuse en moi fera son entrée à The Grand Ole Opry, c’est avec un sourire semi-arrogant et le cœur gros comme ça [————————————————————————————————–] qu’elle va pouvoir dire qu’elle a accompli son plus grand rêve, celui d’être heureuse.

Donc la soon to be chanteuse en moi vous dit : «hope to see you soon y’all!»

aglae@lafabriquecrepue.com  

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2017. Tous droits réservés
Une réalisation de