Menu

Simple comme… aka des lingettes démaquillantes pour presque ARIEN – Par Joëlle

Cette semaine, lectrice, matante est brûlée noire. Elle va t’épargner les raisons de sa fatigue pis de ses poches en dessour des yeux. Mais elle va faire comme d’habitude pour transformer son malheur en une façon de t’aider, comme chaque semaine.

Bon. Comme tu sais, passé vingt-cinq ans (peut-être même vingt-deux), le mauve en dessour des yeux, ça part pas, ça se cache. Avec quoi? Ben du cache-cernes grande fille. Pis du mascara. Pis des fois, les jours de fête ou d’extrême fatigue, une ombre à paupières qui te donne envie de devenir diseuse de bonne aventure. Pis toi, lecteur masculigne, j’ai aucune idée de comment tu te gères, si tout ce que t’as à ta disposition pour combattre les signes de la fatigue c’est :

1) la pression sociale qui pèse moins lourd sur toi.

2) les petits gels que tu fais acheter par ta blonde en cachette à la pharmacie, mais que c’est pour toi pis qui te promettent un regard « bonne mine » pis que ça fait rien pantoute.

DONC! Une fois tout ce beau makeup appliqué, c’est ben beau, mais il faut quand même les enlever, les peintures de guerre avant d’aller se coucher.

Check ça. Des genres de lingettes démaquillantes, spécial gratte-cennes. Ça me fait plaisir.

28MAI_JOELLE_PHOTO1

Donc la fille de ce blogue de maman, elle te propose de faire tes tampons démaquillants toi-même. Pas compliqué, ça te prend :

  • un gros pot Mason (au moins 500 ml) avec une ouverture large
  • 2 c. à soupe d’huile de coco
  • Un peu de nettoyant pour bébés « sans larmes » (elle dit d’en mettre deux pompes. Moi, je suis pas sûre du nettoyant pour bébés, mais bon, achète le bio pis on en parle pu)
  • 2 t d’eau filtrée
  • 50 tampons démaquillants en coton (encore là, je te suggère le bio, Dieu sait ce qu’ils mettent là-dessus pour que ce soit blanc comme la robe du bon Dieu)
  • un bol qui va au micro-ondes.

28MAI_JOELLE_PHOTO2

En gros, tu maudis toute ça dans ton bol (sauf le pot Mason et les tampons, tu l’auras compris ma futée), tu me passes ça au micro-ondes un 10-20 secondes.

Tu sors ça de là, tu remplis ton pot Mason avec des tampons démaquillants et tu verses le liquide dessus. Tu presses pour que les tampons absorbent le liquide, puis voilà!

Tu maudis ça sur ton comptoir et tu en prends un pour te démaquiller le soir. Non, mais, ça fais-tu assez ton affaire ça, Picsou?

Je tiens à dédier cet article à une personne de ma connaissance qui s’est démaquillé les yeux à l’huile d’olive cette semaine. Brigitte, ton idée était malade, pas game d’essayer celle-là.

On s’en reparle.

xx

Joëlle

joellealexe

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2017. Tous droits réservés
Une réalisation de