Menu

Choisir ton soutien-gorge

J’ai travaillé pendant 6 ans dans une boutique de lingerie et je peux te dire que le « 9 femmes sur 10 ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge », c’est pas juste une statistique. En effet, des seins, j’en ai vu passer. Des plus menus, des plus dodus, des différents, des survivors. Bref, j’ai surtout vu passer des femmes de tous les âges et de toutes les formes. Toutes ces femmes, je les trouvais belles, mais je les trouvais encore plus game de venir me confier le sort de leur poitrine entre les mains. Parce que magasiner un soutien-gorge, c’est tu compliqué pareil?! C’est pourquoi je vais te révéler quelques secrets du métier qui pourraient bien te servir un jour…

1. Prendre les mesures

La première étape, c’est de connaître ta grandeur. Petite anecdote, avant de travailler dans la corsetterie, je croyais que je faisais du 36C…alors qu’en fait, je fais du 32DD (je savais même pas que les bonnets au-dessus de D existaient, à cette époque).

Pour prendre ta mesure, ça te prend, bien sûr, un ruban à mesurer (pas celui que ton père a dans son établi, please…prends celui dans le kit de couture de ta mère à la place, c’est mieux). Tu dois mesurer le contour de ta poitrine en premier. Donc, place le ruban juste en dessous de ton buste et fait le tour de ta taille (l’endroit où ton soutien-gorge passe habituellement). Ça va te donner un chiffre en pouces, auquel tu vas ajouter 4. Par exemple si le gallon te donne 30, ton contour de soutien-gorge est 34. À partir du moment où le gallon te donne 36, rajoute seulement 2. Alors, quelqu’un qui aurait 36 pouces de tour de taille devra essayer un soutien-gorge de taille 38. Si on est entre deux grandeurs (exemple 35) on essaie la taille plus petite (ça étire toujours un peu).

taille soutien-gorge
Source

taille soutien gorge
Pour le bonnet, il existe plusieurs façons. Je te partage ici celle que j’utilise. Il faut placer le galon sous ton sein, puis le remonter verticalement vers ton mamelon. La distance entre le dessous de ton sein et ton mamelon va indiquer le bonnet (comme sur la ligne D-C sur la photo). 1 pouce équivaut à un bonnet A. 2 pouces, à un bonnet B et ainsi de suite.

taille soutien gorge
Source

taille soutien gorge

Si le contour est trop serré mais que le bonnet te convient, tu peux toujours y aller avec une équivalence, en agrandissant le contour mais en rapetissant le bonnet. Par exemple, si le 34D est trop serré, tu peux essayer le 36C. La même règle s’applique dans le sens contraire si le contour est trop grand.

2. Le modèle

Un coup que tu sais ta grandeur, reste à connaître tes besoins. Perso, j’ai 4 modèles différents dans ma garde-robe.

La t-shirt bra

C’est celle qui convient à tous tes vêtements et qui est invisible, pas de couture, dentelle, etc… juste une belle poitrine ronde.

Le soutien-gorge en dentelle

Il peut être avec ou sans coquille, mais est toujours coquet quand tu veux te sentir belle et sexy (pas juste pour  ton chum, pour toi aussi).

Le soutien-gorge de sport

OBLIGATOIRE si tu t’entraînes. Sérieusement, fait pas subir ça à tes seins s’t’e-plais. Ça prend un bon maintien quand on s’entraîne si on veut pas se ramasser avec des seins qui ont plus l’air de bananes que de pamplemousses à 40 ans.

La bralette

Étonnamment, j’ai réussi à en trouver une à ma taille, mais elles sont plutôt rares. Par contre, lorsqu’on veut opter pour le confort et qu’on n’a pas nécessairement besoin de beaucoup de soutien, c’est une bonne (et jolie) option.

3. L’entretien

Bon, là on va mettre une chose au clair. Un soutien-gorge, ça va pas dans la sécheuse. J’en ai vu qui ont eu la vie dure, crois-moi. J’ai même des clientes qui jetaient leur vieux soutien-gorge en sortant de la boutique (true story).

Idéalement, on lave à la main, avec un savon doux (j’utilise le Forever New en vente dans la plupart des boutiques de lingerie). On peut aussi utiliser le cycle délicat de notre laveuse avec un petit filet de lavage. L’utilisation d’un bon savon va permettre d’allonger la durée de vie de ton soutien-gorge. Idéalement, avec trois soutiens-gorge de base, on peut faire un an facilement. Lorsqu’il perd de son élasticité ou qu’il te remonte dans le dos, c’est qu’il est temps de le changer.

4. Les boutiques spécialisées

Si jamais t’as besoin d’aide pour ça, tu peux toujours aller voir une conseillère en corsetterie dans l’une des boutiques Silhouette Lingerie ou Lilianne. Ces boutiques possèdent aussi une plus grande variété de grandeur, ce qui permet d’habiller toutes les femmes. Elles offrent même parfois le service de couture pour les femmes ayant subi une mastectomie si elles désirent glisser leur prothèse dans leur soutien-gorge.

En espérant que cet article t’aura été utile! Et surtout, no stress! On est toutes belles et uniques! 😉

 

Par Carole-Anne Pellerin

Source photo de couverture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2017. Tous droits réservés
Une réalisation de