Menu

La vingtaine : décennie de choix déchirants

D’abord, on va mettre quelque chose au clair, j’haïs l’expression vivre et laisser vivre. Je trouve ça simple d’esprit et réducteur, comme si ça nous empêchait d’avoir une opinion. Par contre, j’haïs les jugements sur les choix aussi importants que ceux qui changeront notre vie à jamais.

Je trouve ça rough la vingtaine parfois (je dis ça pis j’ai 22 ans, je n’imagine pas à 29 ans et trois quarts) parce que c’est là que la vie va vite. On dirait que chaque personne, chaque ami, prend un chemin diamétralement opposé et y file à toute allure, vers l’infini, et plus loin encore (oui j’ai plugué Toy story dans mon texte).

Tout le monde prend des chemins différents pis c’est tellement dur de ne pas se comparer. Ouin, mais lui est athlète olympique, elle est rendue avec sa job de vie dans une grosse boîte de pub, la cousine du troisième degré de l’autre est entrepreneure accomplie, pis moi j’ai enfin réussi à faire une sauce à spag qui a de l’allure.

C’est dur la vingtaine, parce que j’ai toujours l’impression que les choix que je fais vont avoir un impact sur toute ma vie. Et si moi, je prenais le mauvais chemin? C’est poche de se sentir poche. Des fois j’ai l’impression qu’à 22 ans je suis trop vieille pour faire des choix de vie un peu yolo genre partir 1 an en voilier en Guadeloupe, mais que je suis aussi trop jeune pour dire ok go la maison les bébés, le mariage. C’est un bel entre-deux entre « j’ai 18 ans et je sors à toutes les semaines au Dagobert » pis le « j’ai 29 ans pis ma grosse sortie de la semaine c’est le IGA dimanche à 11h ».

J’ai été longtemps tétanisée de prendre des grosses décisions à mon âge. J’avais peur de le regretter, évidemment, mais aussi peur du jugement des autres. Parce que j’en ai eu et pas rien qu’un peu.

Mais je me suis dit que j’allais foncer. Faire ce que je voulais vraiment. Que j’aie 22 ans, 29 ou 34, rendu là, ça ne change pas grand-chose.

YOLO. Comme disent les jeunes là!

Source photo de couverture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on TumblrShare on StumbleUponShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2017. Tous droits réservés
Une réalisation de