Menu

J’ai tué ma mère, mais c’était moins cute qu’un film de Xavier Dolan – Par Jade

Salut mother nature’s Crépues,

Depuis quelques mois, peut-être quelques années, je ressens un relâchement environnemental généralisé. Avant, je gardais ça entre les murs de mon réseau social. Je me contentais de me de pester contre la surconsommation autour d’une pinte de rousse. Mais le 19 août passé, mon sentiment d’urgence s’est accentué. Ouin!

Le 19 août passé, mes Crépues, la Terre est arrivée au bout de ses ressources naturelles annuelles. Ça, ça veut dire que l’Homme consomme actuellement plus que ce que sa planète est capable de lui fournir, toujours annuellement, tout en se régénérant. On appelle ça « le jour du dépassement ». Ce jour-là arrive une fois par année, c’est donc plus ou moins alarmant d’en entendre parler. Le vrai problème, c’est que ce satané « jour du dépassement » arrive de plus en plus tôt, à mesure que le temps passe.

HIGH FIVE L’HUMANITÉ!

Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous drette-là.

Cette révélation Radio-Canadienne m’a fait réfléchir en maudit. Déjà que je réfléchissais pas mal à la piètre situation de notre sweet mother earth dans les temps qui couraient. Je me suis dit qu’il fallait absolument que je me libère, en m’attaquant à l’aspect le plus micro du problème et en faisant le point sur nos habitudes de consommation pas mal bof. Je suis pas experte en la matière, mais je me rends ben compte qu’ici, on vit dans une sorte de bulle d’opulence no where, superflue, qui rend pas plus heureux, pis qui tue nos ressources, en plus.

Comme je suis d’avis que si on fait collectivement des petits gestes, chaque jour, on peut surement changer un petit quelque chose, quelque part, je vous ai préparé un top 5 des affaires de base, qu’on oubli, qui me paraissent carrément illogiques pis qui méritent réflexion. Juste pour nous regrounder l’empreinte écologique. Je sais que ça relève du quotidien, qu’on sait déjà ça, mais je voulais juste qu’on pense ensemble à ces petits gestes-là.

5. Collectionner des trucs qui nous serviront presque pas

Tomber devant une liquidation de mascara, ou bedon de revitalisants-mon-dieu-tu-vas-avoir-full-de-volume-avec-ça, ça donne le goût de consommer. Je dois avoir TOUTES les teintes de vernis à ongle rose de notre belle planète menacée, du « joues de geisha », au « sorbet de cassis ». Là, j’ai pris la décision de changer. Je vais finir ce que j’ai avant d’acheter. On pense pas assez à ça : dans les trois « r », le premier, c’est r.é.d.u.i.r.e

4. Tassimo, Nespresso, pis toute…

Honnêtement, à quel point on manque de temps le matin pour oublier que ça existe, une bonne vieille machine à espresso Breville, impétable pis lavable? Mode, pas mode, en plus de coûter la peau des fesses pis de goûter l’eau (y’a tu juste moi qui trouve ça ?), les damnés cups d’Americano sont un très bon moyen pour ne-pas-faire-notre-part-sibouâre.

3. S’acheter du vieux neuf

Ça, je comprends vraiment pas. Du vintage neuf ! À chaque fois que je vais chez H&M, je vois tous les gros gilets que je me suis acheté aux marché aux puces, mais à vingt piastres de plus. Quessé ça, aller dépenser des fortunes dans des boutiques de linge vieux-neuf-semi-cheap, quand on peut trouver un Everest de jupes midi, de coats de jeans, pis de veston trendy dans toutes les bonnes friperies? Septique, c’t’icitte.

2. Se déculpabiliser tout le temps…

On se déculpabilise pour tou-tte, de là le relâchement, je pense.

On prend son char pour aller au dépanneur, mais c’est pas grave, on est fatigué. On utilise des bouteilles d’eau pis des verres à cafés jetables, mais c’est parce qu’on a oublié notre tasse, pour une millième fois. On jette même nos plats de plastique parce qu’on a oublié un lunch dedans ! Ta peu…

1. S’acheter des nouveaux appareils électroniques au 6 mois…

Ou comment scraper le monde. Ni plus, ni moins. Si vous connaissez pas l’affaire Coltan, allez faire votre tour sur Wiki. Ps : le iPhone 6 sort bientôt? On pourra y penser deux fois …

Think about it mes p’tits Crépues. Une maison, on en a rien qu’une, dans l’fond.

jade jadesign

jade@lafabriquecrepue.com

3 thoughts on “J’ai tué ma mère, mais c’était moins cute qu’un film de Xavier Dolan – Par Jade

  1. Merci de sensibiliser les fashonistas parce qu elles sont dans l engrenage même du problème! Pour la machine kcup en passant ne la jeter pas si vous en avez une, il existe chez Wal-Mart des cups lavables reutillisables qu’on peut remplir de bon café, parce qu’ en effet c’est pas buvable ce qui mette dans ces cup là!

  2. Le lien menant à l’article sur le site de radio-can ne fonctionne pas. 🙁

    Et j’en profite, tant qu’à laisser un commentaire, pour te dire Jade que j’ai beaucoup de plaisir à lire tes textes et que la pertinence, peu importe le sujet, est chaque fois au rendez-vous! J’ai déjà hâte au prochain! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre