Menu

Paris et Milan – Fashion Week à son meilleur – Par Angelic

Il y a quelque chose à dire pour les designers Français et Italiens, leurs designs sont bien plus féminins et bien plus complexes que ceux de leurs collègues américains ou anglais, qui priment les designs plus androgynes et minimalistes. Cela dit, la semaine dernière en était la preuve parfaite à Milan Fashion Week ainsi qu’à Paris Fashion Week, quand les défilés en Italie ont terminé et ceux de Paris ont débuté. Voici ce qu’on a vu et tout simplement adoré !

Dolce & Gabbana

Cette saison la maison Dolce & Gabbana s’est inspirée encore une fois des traditions européennes, mais cette fois-ci espagnoles plutôt qu’italiennes. On pouvait y retrouver des items au style matador, de l’art représentant typiquement l’Espagne sur des robes et accessoires, ainsi que des jardins d’œillets symboliques pour le sud du pays. Et que dire de leur finale ? Comme à leur habitude, une armée de mannequins nous a épatés pour clore le show.

A2 A3

Moschino

Barbie is back ! Et qui de mieux pour réinventer la garde-robe de notre poupée préférée que Jeremy Scott ?! En sa seconde saison de design pour la marque italienne, le designer a encore poussé ses limites et nous a surpris avec sa créativité. Est-ce que vous aimez le rose ? Barbie et la maison de design italienne nous le proposent…très fortement !

A4 a5

Versace

La collection ss15 de Versace était une des collections les plus anticipées de la saison. Quoique les designs soient habituellement hyper-sexy, cette saison-ci les designs étaient un peu plus réfléchis et beaucoup plus structurés. La maison italienne a misée sur l’asymétrie plutôt que le décolleté et c’était un franc succès.

a6 a7 a8

Prada

C’est la collection printemps de Prada, quoique magnifique, qui nous a surpris le plus ! Miuccia Prada laisse derrière elle le look minimal et très soigné cette saison pour jouer avec des textures, longueurs et imprimés qui se démontrent tout à travers sa collection SS15. Elle a intégrée beaucoup de cuir pour la saison plus chaude et les longueurs des robes et manteaux sont toutes aux genoux, sinon plus longues.

a9 a10

Stella Jean

Mon coup de cœur personnel ! J’adore Stella Jean … La designer mélange si bien sa propre personne dans ses designs et s’assure toujours d’incorporer le design italien avec les couleurs d’Haïti, ce qui donne une collection parfaitement éclectique ! Je veux tout !

a11 a12 a13

Chloé

Quelle collection rafraichissante et simple ! Chloé nous présente une collection féminine, brodée et d’influence western. Chaque item était bien soigné et les couleurs pastel nous rappellent l’essence même de ce qu’est véritablement le printemps ! De plus, que dire des sandales gladiateurs ? Je prédis déjà que les chaussures seront sur la wishlist de toutes les fashionistas !

a15 a16

Lanvin

Pour le 125e anniversaire de Lanvin, le designer Alber Elbaz a célébré en présentant des versions modifiées, améliorées et modernisées des designs et des plus gros succès de la maison de couture française à date. Le résultat ? Une collection travaillée, détaillée et sombre. Quel délice !

a17 a18 a19

Jean-Paul Gaultier

Ce weekend dernier, on a vu le tout dernier défilé prêt-à-porter de Jean-Paul Gauthier ! (Et oui, il se consacrera uniquement à la haute couture dorénavant) … et fidèle à son image, c’était toute qu’une finale ! Le designer français n’a pas seulement designé sa toute dernière collection ready-to-wear, mais en a fait un grand événement au thème des compétitions type beauty-pageant pour la « Miss Jean-Paul Gaultier ». Les designs étaient très année 80 et très sexy !

Félicitations JPG !

a20 a21 a23 a24

Et vous, quelles sont vos collections préférées des Fashion Week à date ?

angelic angelic_sign

alexe1Alexe Raymond, réviseure, raymond.alexe@gmail.com

3 thoughts on “Paris et Milan – Fashion Week à son meilleur – Par Angelic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre