Menu

Assume ton morceau funky – Par Jade

Il n’est pas si loin le temps où j’arborais fièrement mon p’tit manteau de cuir avec une patch de Pink Floyd dessus… à -30, en janvier, durant une tempête de neige, dans la cour d’une école secondaire. Je me souviens de ce doux temps, et des rhumes qui venaient avec. Des bronchites, des sinusites, pis des délicieuses pharyngites… Nostalgie!

Pis un jour, j’ai grandi, encore marquée par les engelures de l’hiver 2005.

Pis un jour, surtout, j’ai pris la meilleure résolution de ma vie : ne.plus.fucking.jamais.avoir.froid. Out le satané vent de nordais!

Cette année, donc, ne reculant devant rien, j’ai acheté la plus weird des soutes one piece bleu marin. Une soute de pôle Nord qui m’assure des années de chaleur, mais qui me demande d’apprendre un peu, par la bande, que quand tu vaux pas une risée, tu vaux pas grand-chose. Dur dur d’assumer mon gros habit de neige Vuarnet, pourtant si hot. C’est le cas de le dire!

Pour toutes celles qui ont du mal à assumer leur morceau funky, voici, chères amies :

MON GUIDE POUR ASSUMER TON DRÔLE DE LOOK. Olé!

Étape 1 : Valider ton kit

En cherchant sur le Web, ma crépue, tu vas sans doute pouvoir trouver quelques images qui te valideront le look. Pour ma soute, j’ai trouvé ceci :

13

… Pis je me suis dit qu’en déambulant, vêtue de mon beau one piece des années 80, c’est sûrement de ça que j’aurai l’air. Me voilà rassurée.

Étape 2 : Revalider ton look…

… Auprès de la meilleure de tes amies qui apprécie les choses borderline wack. De quoi pimper la confiance que tu as en ton morceau funky!

Étape 3 : Assumer ton kit, petit à petit

Porter d’abord ton kit dans des occasions où tu te sentiras pas jugée : pour aller visiter ta mère-grand, ta meilleure amie, ou ta cousine, ou ta mom. Puis, arborer ton look osé dans un bar un peu crade, ou au bureau. Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Un jour, tu parcourras les couloirs de l’uni vêtue de ta brassière conique de Madonna. Check ben ça!

Étape 4 : Adopter l’approche

Premièrement, mettre la vieille et douce So What dans son iPod, si ce n’est déjà fait (mais vous m’en verriez surprise). Deuxièmement, marcher de manière confiante, avec sur son dos ledit morceau funky, en écoutant l’hymne du je-m’en-foutisme. Tout-te pour feeler brake-the-law.

Nananananana I’m a rock star!

Love,

jade jadesign

alexe1Alexe Raymond, réviseure, ratmond.alexe@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre