Menu

Petit guide de l’urgence – Par Jade

Dear crep,

Je vous apprendrai rien en vous disant que l’hiver est là, et qu’il fait frette en tabarnouche. Si vous êtes ermite, et que vous chauffez votre appart à 28, allez faire un tour sur Facebook. Fusent de toutes parts les :

« Il fait tellement frette que mes cils sont tombés. »

« Ce matin, j’attendais l’autobus sans mitaines. J’ai perdu un doigt. »

« Une engelure au poumon, est-ce que ça se peut? »

« Il ventait tellement que mon âme s’est envolée… » — Belzébuth

L’hiver est arrivé. Autant attendre la mort (et les hémorroïdes) à l’arrêt d’un bus jammé dans un banc de neige, anyway. Autant attendre à l’urgence tout de suite, en prévision d’une pneumonie. Si vous êtes chanceuses, peut-être que votre tour sera arrivé quand l’infection va vous avoir atteint les tissus voisins. Bon!

Je vous avais-tu dit que j’ai passé mon temps des Fêtes dans les salles d’attente d’à peu près tous les hôpitaux de Québec? J’étais pas malade pantoute, non! J’accompagnais mes proches tantôt à l’Enfant-Jésus, tantôt à Saint-Sacrement, tantôt à Jeffrey Hale (que j’ai affectueusement surnommé Jeffrey Hale-luia!, parce que c’est vraiment ma salle d’attente favorite).

Entre deux interphones qui grichent pis une vieille madame qui veut vendre sa jaquette à une infirmière, j’ai développé (ma PATIENCE!) une trâlée de trucs infaillibles pour survivre à un séjour à l’urgence. Prenez des notes mes chéries!

  • Choisir le bon hôpital.

Faites vos recherches. Si la rétine vous décolle, mettons, rendez-vous à l’urgence de Saint-Sacrement. C’est laitte, le chocolat chaud goûte l’eau, pis les choix de postes pour la p’tite TV, bof!, mais c’est là qu’ils sont les ophtalmos (wink wink Marie.) Pas le choix!

  • À l’urgence, on pogne le WIFI.

Révélation! Apportez votre tablette, votre portable, vos iTrucs. Oubliez pas de traîner des écouteurs avec vous, si vous voulez écouter vos émissions prefs (genre Gilmore Girls, mettons.)

  • Prévoyez des collations

… Si vous avez pas envie de finir accoudée au bar de la cafétéria, devant une lasagne mystérieuse. Six heures d’attente, des fois, ça donne faim.

  • Ne négligez pas les masques.

Peut-être que je suis un peu hypocondriaque, mais le monde est tellement enrhumé dans les hôpitaux en hiver, que même si je feel top shape, je mets un masque. Pis je fais semblant de tousser de temps en temps, pour justifier le port du masque. Humhum!

  • Surtout, soyez patients!

De bons patients. Parce que tout le monde fait de son mieux.

Bonne chance!

jade jadesign

alexeraymondAlexe Raymond, réviseure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre