Menu

Mes pires dates ever – Par Noémie Rousseau

Ouf! On est déjà le 30 janvier pis j’me dis que la date fatidique maudite approche à grands pas sur le calendrier de mon téléphone et comme j’ai bien aimé ce que j’ai fait l’année passée pour l’occasion, je comptais probablement me refaire le même scénario : chandelles, sushis, chocolat, film… Tout ce que j’ai pas réussi à me procurer, c’est le gars pour m’accompagner en cette journée de l’amour. Qui n’a jamais vécu l’angoisse de se ramasser une année encore une fois seul, dans le fond du bain, à se demander ce que tes couples d’amis préférés sont en train de faire. Perso, la St-Valentin, je trouve ça poche, je trouve qu’on n’a pas besoin d’une journée pour se dire qu’on s’aime (phrase de fille célibataire et de gars qui veut pas acheter de cadeau), mais ce que je trouve encore plus poche, ce sont les personnes qui seraient prêtes à marcher sur du feu pour ne pas passer le 14 février à s’empiffrer devant la télé. Alors, si c’est malencontreusement ton cas et que, pauvre crépue, t’es à la recherche d’une date pour remplir ton p’tit trou de solitude passagère face à la St-Valentin, j’ai décidé de t’offrir comme cadeau, en guise d’apaisement, mon palmarès de mes pires rendez-vous galants ever, car, comme on dit, mieux vaut être seul que mal accompagné!

Le Martha Stewart de la déco

Comme il habitait un peu plus loin de chez moi et qu’on avait prévu sortir manger et par la suite aller au cinéparc, j’étais allée le rejoindre dans son quartier. La soirée s’était super bien déroulée et au moment de quitter, voulant rentrer dans mon auto, je suis tombée par terre, parce qu’en voulant descendre la marche du trottoir, je me suis enfargée dans ma jupe maxi. Puisqu’il a vu la scène et que moi j’avais le genou en sang, il m’a proposé de rentrer chez lui pour que je puisse désinfecter ma blessure. J’ai dit oui et je l’ai suivi. La première chose que j’ai remarquée fut la décoration qui était à mon avis beaucoup trop belle pour un gars qui vivait seul. Quand ton malaxeur bleu poudre fit avec ton toaster, c’est que t’es rendu à un autre level.

Alors qu’il fouillait pour trouver sa petite trousse en cas d’accident, moi, curieuse comme à l’habitude, j’ai ouvert sa pharmacie, celle où il n’avait pas encore regardé. C’est là que j’ai découvert plein de trucs de fille : crème, shampooing, produits de cheveux, vernis à ongles, maquillage… Quand il m’a vue sentir l’huile morocanoil pour les cheveux fins, il a figé et il est devenu super mal à l’aise. Je lui ai demandé à qui appartenait tout ça et il m’a répondu que c’était à une « amie qu’il hébergeait ».

J’ai eu une date avec un homme qui héberge sa femme.

Le gars trop pressé

Quand tu rencontres un gars pour la première fois, c’est l’fun d’apprendre à le connaitre avant de rencontrer sa famille. T’sais, ces choses-là, généralement t’attends d’être en couple pis d’être sûr de ta shot avant de le présenter à mononc » Roger pis ta grand-mère, surtout si t’es l’genre à avoir plus d’une date aux six mois. Il faut croire que lui, mon rendez-vous en question, ignorait les classiques règles de base parce que moi, quand il m’a parlé d’aller souper chez lui et qu’on mangerait une fondue, je m’attendais vraiment pas à partager le bouillon avec ses trois sœurs, ses deux tantes, son oncle, ses parents pis son grand-père. Non, vraiment pas. C’était crissement awkward, surtout à la fin quand j’suis partie pis que tout le monde regardait par la fenêtre si j’allais l’embrasser. Honnêtement, je l’aurais peut-être fait, si, un peu plus tôt dans la soirée il m’avait pas chuchoté au creux de l’oreille : « Je me suis mis en couple sur Facebook, toi? ».

Hum quel Facebook? J’ai pas Facebook moi…

Nom de code : Hobor08

Une fois, j’ai entendu une fille dire qu’elle avait rencontré son mari sur un site de rencontre, pis comme j’avais jamais essayé, j’ai décidé de m’inscrire pis de voir si moi aussi je pourrais pas rencontrer l’homme de ma vie. J’ai mis une photo de moi sur mon profil pis j’ai écrit des niaiseries que j’aimais faire tel que le plein air et les voyages. Saskatchewan, ça compte? Pis monter la moitié d’une montagne par année aussi, non? Bref, j’ai commencé à avoir des discussions avec un gars nommé Hobor08, comme il faisait pas de fautes d’orthographe, j’ai décidé de le rencontrer. Quand je suis rentrée dans le petit commerce de crème glacée artisanale du Vieux Port pour le retrouver, j’ai su que la soirée serait longue. La première chose qu’il m’a dite en me voyant c’est : « j’étais pas sur si t’allais me reconnaitre fa’que j’me suis habillé exactement comme sur ma photo de profil ».

Merci Hobor08.   

Monsieur X

Lui, il s’est juste pas pointé.

Le cheap  

Pour éviter la canicule et la lourdeur de la ville, moi et ce garçon rencontré dans un pub où il y jouait de la musique, pour notre premier rendez-vous, avions décidé de nous échapper de Montréal et de partir vers le nord (près de Montebello) et de faire par la même occasion, un mini roadtrip. Comme nous n’avions pas soupé, arrivés près de Lachute, nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant coquet de la rue Principale. Après ses trois assiettes immenses de moules et la dernière goutte de vin blanc qu’il avait commandé pour lui, il sort son portefeuille, fouille à l’intérieur, me regarde et me sort : « hey, fuck, j’pense que j’aurai pas assez d’argent pour moi ». J’ai payé ma facture et sa facture.

Je me suis dit que ça compensait pour le gaz que ça a pris pour se rendre là-bas… mais… ah non, c’est vrai, il m’a aussi fait payer la moitié.

Le fancy

Contrairement au précédent, mon prétendant était beaucoup moins radin. Non, lui, il a préféré faire les choses en gros, en très gros tellement, que j’en étais mal à l’aise. Les fleurs, le gros restaurant, la grosse facture, rien n’était trop beau pour lui. Le seul hic, c’est que plus la soirée avançait, plus je m’apercevais qu’il ne m’intéressait pas plus que ça. Il était super, mais je ne ressentais rien. Comment dire à quelqu’un qui te paye une bouteille de vin à 100 $ que tu ne veux pas aller plus loin? C’était très très gênant. Je me sentais mal pour lui et toute la soirée j’essayais de trouver une bonne raison de le lui dire, sans paraître méchante. Avoir su, j’aurais mangé mon pâté chinois, chez moi, comme prévu et regardé Californication en bobettes. Parfois, c’est pas la personne, c’est juste une question d’attirance… n’empêche que je n’ai pas apprécié à sa juste valeur, un moment qui est sensé être magique…

Bon, eh bien, mes chers célibataires et amoureux, je vous souhaite à tous d’avance une belle St-Valentin et rappelez-vous, être tout seul peut vous éviter bien du temps perdu quelquefois… Si vous avez des anecdotes de date pourrie, n’hésitez pas à les partager, vous savez désormais que je suis curieuse! 🙂

noemierousseau noemier

alexe1Alexe Raymond, réviseure.

4 thoughts on “Mes pires dates ever – Par Noémie Rousseau

  1. rencontrer un gars , prendre un verre easy chez lui , jusque là sa va. Il me dit qu’il est tranquille , que c’est pas un gros sorteux . Parfait moi non plus . Jusqu’à temps que sa mère débarque pour lui crier desus parce que lui et un ami avait causer un dégât d’eau la veille en cachant de la drogue sous le robinet :0 j’étais morte de rire

  2. Ce sont de belles soirées ces dates là, au moins t’as des souvenirs. La pire date que j’ai eue, la fille savait que j’étudiait en génie, alors elle avait profité de l’occasion pour amener son cahier de maths de sec 4, parce qu’elle  »étudiait aux adultes », et qu’elle voulait que je l’aide. En plus de comprendre qu’elle n’avait pas son DES, j’ai su qu’elle n’était pas une fine stratège en dating. C’était il y a quelques années, mais je me rappelle comme si c’était hier les citations suivantes qui sortaient de sa savante bouche telles :  »peux-tu aller m’acheter un croissant au fromage svp ? »,  »J’pensais que ca serait plate mais tes super intéressant »,  »t’a pas l’afficheur, t’es tu pauvre ?  » et moi de lui répondre  »pendant que tu manques tes appels dans le métro, moi j’peux les prendre parce que j’suis dans mon CHAR ». Bref, je croyais jamais faire ca de ma vie, mais quand elle est partie au toilette, j’ai voulu partir en douce et la laisser finir de résoudre ses équations toute seule… Mais non, elle avait laissé sa sacoche dans mon char…!

    Bref, espérons que cette année ce soit plus agréable, même si pour l’instant, ca s’enligne pour être une soirée de bouffe en écoutant le hockey tranquille !

    Bonne chance dans tes futures recherches !

    • Salut Pascal, peux tu aller m’acheter un croissant au fromage svp ?
      Ahahahah! Non mais, t’es courageux d’être resté. Sérieusement.
      Je te souhaite une belle Saint-Valentin, de mon divan mou, moi aussi j’vais vivre de calories et de télé en ce jour ténébreux, si ça peut te consoler, t’es pas seul!
      Merci encore 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de