Menu

J’ai la face naturiste! – Par Noémie Ouellet

Je suis sortie au pub jeudi, pis j’étais pas maquillée (face ahurie).

Bon, c’est un semi-mensonge puisque j’avais mis de la poudre matifiante, mais c’est tout.

10 Fév-Photo 1- Noémie Ouellet

Oui, je suis une vraie fille.

Non, je ne ressens aucune hate pour les filles qui aiment se maquiller. Je trouve ça super beau et je m’intéresse aux produits et tout. Mais quand vient le temps d’en mettre, je choke.

Les seules exceptions à la règle sont le rouge à lèvres et le mascara, qui font d’occasionnelles apparitions pendant l’année.

Le but n’est pas de prêcher « contre » ma paroisse, mais il y a plusieurs raisons pour lesquelles j’ai cessé de me maquiller.

1 – Les coûts

Je trouve que ça coûte cher tous ces petits pots. Surtout si tu vas faire une virée chez Sephora. Je suis d’accord que les produits en valent la peine et tout, mais si vous calculiez toutes vos dépenses de l’année en maquillage, vous seriez probablement blêmes. Tout cet argent pour mettre de quoi dans votre face. En plus, on garde ça quelques heures et on wipe le tout avant de se coucher. Seems useless to me.

Peut-être que je changerais d’idée si quelqu’un voulait mettre ça déductible d’impôts…?

2 – Le temps que ça prend

Un coup que t’as acheté tes merveilles encore faut-il que tu te maquilles avec. Perso, je suis pas vite sur le pinceau. C’est mon genre de devoir reprendre ma ligne d’eye-liner 4 fois avant de lâcher un taba#@$ bien senti et d’abandonner le projet. Ça prend une éternité avec toutes les étapes : fond de teint, poudre, blush, ombre à paupières, mascara, rouge à lèvres. J’ai vraiment pas de temps à perdre tous les jours pour une routine aussi exigeante. Je préfère dormir 25 min de plus le matin.

Juste à l’idée de pouvoir me pitcher dans mon lit straight pipe en revenant du bar à 2 h du matin sans avoir à me démaquiller, aaaaaaah le bonheur!

Parce que j’haïs ça me démaquiller. C’est long, ça implique du liquide non identifié que je dois frotter sur mes cils qui finissent par brûler parce que mon maudit mascara veut pas partir, je finis par étendre mon maquillage partout dans ma face et à être frue.

3– L’activité physique

Tous les jours, j’enchaîne le gym, la course, la natation, le spinning, le yoga, alouette! C’est pas pratique pis ça sert à rien que je sois maquillée. Je sais pertinemment que je suis là pour suer à grosses gouttes pendant plus d’une heure et que je vais sauter dans la douche après. Donc ce serait à recommencer encore et toujours. Et puis traîner une grosse trousse dans mon sac qui pèse déjà 200 lb, non merci.

4 – Les hommes

L’autre jour, j’ai élaboré une théorie qui a bien du sens selon moi. Mettons que tu vois un gars au quotidien. Ben si t’es jamais maquillée et qu’il te trouve déjà pas pire, pas besoin de te casser la tête. C’est certain que c’est plaisant d’être coquette, mais souvent, avec moi c’est un ou l’autre. Ou bien je fais mes cheveux ou je me maquille, mais pas les deux.

J’ai pas juste ça à faire moi là!

Quand je suis maquillée, je peux pas me gratter, me toucher les paupières ou tout ce que je veux. Pis ça m’énerve! J’ai l’impression de pas être naturelle et ma peau est pas toute nue. J’ai la face naturiste que voulez-vous!

Avec les mois sans maquillage qui se sont enchaînés, j’ai fini par vraiment apprécier l’image que me renvoyait mon miroir. Je me trouve belle le matin quand je me lève ou quand je reviens de courir. Ma peau est plus belle, j’ai pas de boutons, elle est en santé et elle glow par elle-même. Pour moi, c’est le meilleur investissement que je pouvais faire.

On choisit nos combats.

noemie ouellet noemie

carosignature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre