Menu

C’est l’printemps, c’est le temps des éperlans – Par Meggie

Aye, on fait quoi avec ça des éperlans? C’est quoi un éperlan?

C’est un p’tit poisson. Bon à part ça. Pour ceux qui connaissent le capelan, c’est très similaire. Regardez ici :

Meggie_15_mars_01

Sympa n’est-ce pas?

Pas mal présents dans les poissonneries au printemps, souvent vous ne les regardez pas trop, ayant un kick sur le saumon ou le tilapia.

Il a la tête pis toute? BIARK!

Pas biark pantoute.

Le petit poisson parfois pêché au Nouveau-Brunswick ou celui issu d’élevages au Chili qu’on nous vend ici au Québec donnent plus ou moins le même résultat dans l’assiette, sauf si vous vous souciez des OGM. À moment là là… New Brunswick baby. Oubliez le Chili.

Si vous êtes adepte de pêche sur glace, selon votre région, vous pourriez même le pêcher à la ligne. Je prêche peut-être pour ma patrie, mais sur la Côte-Nord, il y a plusieurs beaux « spots »!

Voici ma manière simple et infaillible de les préparer. Ça va être bon dans le gargoton!

On ne se le cachera pas, pour certains plats, on laisse faire la margarine et l’huile d’olive pis on renoue avec le bon vieux beurre gras, mais goûteux.

Dans ce cas-ci, c’est non négociable.

Roulez-moi tous ces beaux petits poissons, arêtes, queues et têtes comprises dans la farine et faites-les dorer jusqu’à consistance croustillante des 2 cotés dans une poêle bien chaude avec un bon fond de beurre.

Servez, une fois égouttés sur un essuie-tout, avec un trait de jus de citron ou une sauce rapide mayo-relish.

Simple comme bonjour. Bon comme ça se peut pas.

Bonne pêche/achat/appétit!

meggiealexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de