Menu

Un café, un arbre – Par Alexandra

Chez Reduce. Reuse. Grow, on croit qu’il est maintenant temps de trouver une nouvelle alternative à la gestion des déchets dont la quantité augmente sans cesse, conséquence de la croissance démographique exponentielle à l’ère de la surconsommation. La mission première de la très créative compagnie consiste donc à changer la relation que nous adoptons avec nos déchets de tous les jours. Pour parvenir à ces fins, l’entreprise californienne vise bien sûr la réduction de la quantité de déchets et le recyclage, mais l’idée première de RRG, c’est la plantation de ceux-ci.

17MARS_ALEXANDRA_1

Reduce. Reuse. Grow. propose donc un verre à café composé uniquement de matières compostables et contenant des graines dans sa paroi. Le consommateur pourra donc planter l’arbre lui-même, ou encore renvoyer le verre à la compagnie qui se chargera de faire la plantation dans des sites préétablis. Ainsi, un verre à usage unique, qui aurait tôt fait de se joindre au dépotoir, aurait maintenant le potentiel de reboiser des forêts ou encore de subvenir aux besoins alimentaires de certaines communautés dans le besoin.

17MARS_ALEXANDRA_2

Un tel produit aurait également la possibilité de réduire les émissions de gaz carbonique, ce qui serait bénéfique sur le plan environnemental. En effet, un verre en café conventionnel produirait en moyenne 35g de CO2 lors de sa production et on estime qu’environ 146 milliards de verres de ce genre seraient produit à l’international annuellement. À l’inverse, le verre suggéré par RRG, une fois sous forme d’arbre mature, constituerait un puits de carbone permettant de récupérer une tonne de carbone dans l’atmosphère par an.

17MARS_ALEXANDRA_3

Pour l’instant, le projet est encore au stade prototype, puisqu’il faut d’abord réaliser une série de tests et d’études sur des sols variés et sur les moments propices à la germination des différentes espèces à planter, notamment des fleurs indigènes de la Californie, mais également des plantes ou arbres pouvant résister aux conditions de froid et de sécheresse. La compagnie doit aussi trouver un type de carton permettant de recueillir un liquide aussi chaud que le café, tout en assurant la survie des graines.

17MARS_ALEXANDRA_4

Si le projet vous intéresse, il est possible de faire un don monétaire pour soutenir le développement du projet sur Kickstarter, afin que le projet puisse un jour atteindre les coffee shops du Québec.

Pour en connaître d’avantage :

www.planttrash.com

www.trendhunter.com/trends/plantable-coffee-cup

alexandraariane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2022. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre