Menu

Feet revival – Par Fay

Quelle est la partie de votre corps confinée dans le noir qui n’a pas vu le jour depuis au mois six mois? Bon j’avoue qu’il y en a plus qu’une, mais ici je m’adresse à vos pauvres pieds.

À l’aube de la saison des sandales, il vaut mieux se préparer un peu d’avance en vue DU premier jour où il fera 30 degrés… Tsé ce jour-là, quand tu te lèves et il règne une « poisseur » inhabituelle dans l’air. Tu sais pas trop comment t’habiller parce que ton linge estival est encore enfoui dans un espace lointain de rangement. Et là tu regardes tes kicks. Tu sues déjà des pieds à l’idée de les mettre, let alone la pensée d’enfiler des bas. Puis ton regard se pose sur les magnifiques sandales achetées en février qui sont posées dans ton garde-robe et qui t’attendent patiemment. Ouvertes aux orteils et aux talons, c’est la cata… parce que t’es pas prête! Dame Nature t’a devancée. Tes ongles sont pas taillés, t’as pas de vernis, sans oublier l’essentiel : une épaisse couche de séduisante corne recouvre tes talons et peut-être d’autres parties de tes pieds. Il est même possible qu’ils soient encore tout craquelés, vestige de l’hiver. Il est grand temps de passer à l’action, parce que le printemps, c’est vraiment la saison ultime des faux pas (je pense à tous ces dudes qui sautent dans leurs shorts et leurs gougounes dès que le mercure atteint un gros 7 degrés), mais plus particulièrement près du sujet aujourd’hui, je songe à tout ce boom de pieds non-pédicurés que je fixe de manière très random dans le transport en commun (ou ailleurs) en début de saison (après ça semble passer) et qui me donnent franchement mal au coeur parce qu’on ne se le cachera pas, les pieds peuvent être horrifiants.

Les ongles mous ou durs, pas égaux, jaunes, la crasse qui se ramasse dans les coins, les callosités, les poils d’orteils. AAAAAAAAAARRRRRRRRKKKKKKK. Dans un monde idéal, tout le monde aurait de beaux pieds propres qui sentent bon.

Peut-être que je suis un peu dégueu, mais perso j’ai pas touché à mes pieds de l’hiver. À part pour me couper les ongles (tout de même). La pierre ponce? Je l’ai regardée quelques fois en me disant « ouin… J’pourrais faire ça. Plus tard (dans 4 mois). »  La sensation de renouveau induite par le printemps ET l’achat de sandales excitantes forment une puissante source de motivation de curage de pieds. C’est pourquoi je vous propose une petite recette de trempage ainsi qu’un step -by-step-ouh-baby pédicure maison. Il vous faudra peut-être faire un petit détour par le Dollarama et la pharmacie (si vous n’avez pas tout le matériel requis déjà), mais l’effort en vaut le coup quand on s’imagine le résultat. Vous aurez donc besoin :

  • d’une bassine assez grande pour être confortable avec vos pieds dedans qui trempe
  • des sels d’Epsom
  • d’une serviette
  • du bon vieux bicabornate de soude
  • d’une huile essentielle de votre choix
  • de l’avoine bio
  • d’une râpe (à pieds et non à fromage!)
  • d’une pierre ponce
  • d’une lime en émeri
  • d’un coupe-ongles
  • d’une crème hydratante spéciale pour pieds
  • de deux petits machins sépare-orteils pour appliquer le vernis avec plus d’aisance
  • de l’éternel trio: base coat, vernis, top coat

Voilà! Vous pouvez commencer le travail!

La solution de trempage

Avant de s’acharner à râper les callosités, il faut bien les ramollir… Il suffit d’abord de se concocter un bain de pieds sensationnel. N’oubliez pas de placer une grosse serviette en dessous de votre bassine, pour éviter les dégâts d’eau. Remplissez-la d’eau chaude et ajoutez une tasse de sels d’Epsom. Pourquoi les sels d’Epsom en particulier et non des sels de bain ordinaires? Parce que les sels d’Epsom sont magiques. Ils réduisent le gonflement, aident à lisser la peau et favorisent la détente (parce qu’ils stimulent la production de sérotonine). Ensuite, on verse le bicarbonate de soude (une cuillerée à table par quart d’eau), spécialement si vos pieds sont très secs et ont tendance à… puer. Le bicarbonate de soude rendrait le pH de la peau plus acide, ce qui ferait en sorte de créer un milieu inhospitalier pour les bactéries causant les odeurs indésirables de pieds. Prochaine étape : quelques gouttes de votre huile essentielle favorite. La menthe poivrée est traditionnellement associée au soin des pieds, mais vous pouvez tout aussi bien employer une huile de citron ou de lavande. (Ma nouvelle obsession est l’huile essentielle de tangerine). Finalement, ajoutez une tasse d’avoine biologique. Faites tremper vos pieds de quinze à vingt minutes, essuyez-les et vous êtes prêts pour le grand nettoyage.

PIC1_17AVRIL_FAY

L’arme d’exfoliation massive

Oui c’est la râpe! Mais quelle râpe à pieds vous procurer? Il existe vraiment pleins de bidules à pieds… mais mon attention se dirige vers le Ped-egg. Non, je ne l’ai pas essayé. Mais j’en veux un. Donc, après avoir bien fait tremper les pieds, on passe à l’exfoliation. Petite mise en garde : attention à ne pas surexfolier!!! Cela peut rendre vos talons « à vif », ce qui peut s’avérer une expérience douloureuse.

PIC2_17AVRIL_FAY

Afin de peaufiner le travail, la pierre ponce constitue un choix judicieux. Passez là doucement sur les zones calleuses pour parfaire l’exfoliation, elle rendra la peau encore plus douce et l’égalisera par la même occasion.

Après la méga exfoliation, il faut obligatoirement s’hydrater en profondeur. Si vous faites votre séance soin des pieds avant d’aller dormir, vous pouvez les enduire d’huile de jojoba ou d’amande douce et enfiler des bas que vous garderez toute la nuit. Si vous êtes pressées et devez sortir tout de suite après votre pédicure, il sera alors préférable d’utiliser une crème qui sera rapidement absorbée, comme la crème pour pieds à la menthe poivrée de Kiss My Face.

PIC3_17AVRIL_FAY

Si vos pieds ne présentent pas de callosités monstrueuses, mais seulement un peu de peau sèche, vous avez peut-être juste besoin d’un petit scrub revigorant vite fait. Voici une recette des plus naturelle avec laquelle vous pourrez vous scrubber après le trempage.

  • une demi-cuillère à table de sel
  • un quart de cuillère à table d’huile d’olive
  • le jus d’une demi-lime
  • quelques feuilles de menthe coupées en petits morceaux

Bien masser sur les parties rugueuses pendant deux ou trois minutes et rincer. Inutile de vous savonner les pieds, cela ferait disparaître en totalité l’huile d’olive qu’il vaut mieux laisser sur la peau pour un maximum d’hydratation.

La récompense

La dernière étape est la plus laborieuse en terme de minutie, mais oh combien la plus satisfaisante. C’est tellement plus le fuuuuuun de se vernir les ongles d’orteil quand ils sont au summum de la propreté, bien taillés, limés et que le reste du pied est doux et lisse. Les ongles d’orteil méritent les mêmes soins que les ongles de main (sinon plus). On repousse les cuticules avec un poussoir en métal. On coupe et lime l’ongle, mais pas excessivement; il est préférable de laisser une petite ligne de blanc et de ne pas trop couper dans les coins et d’utiliser une lime en émeri (moins agressive pour l’ongle que le métal). La couche de base, le vernis, la couche de finition et hop, bonjour pieds de déesse. Ah oui, n’oubliez pas de mettre vos sépare-orteils préférés pendant l’application du vernis!

PIC4_17AVRIL_FAY PIC5_17AVRIL_FAY

Suggestion : si je peux me permettre, je termine en ajoutant que se râper les pieds en écoutant de la bossanova old school rend l’expérience on ne peut plus relaxante.

fayalexe

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre