Menu

Les frigos de l’espoir – Par Alexandre

Tous les jours, la poubelle gobe notre nourriture, fruits et légumes, mais ces denrées pourraient être utilisées à meilleur escient pour contrer le gaspillage et remplir des ventres creux. À Québec et à Montréal, deux projets ont vu le jour pour répondre à cette problématique moderne.

Rosemont, Montréal : le Fridge

2 MAI_ALEXANDRE_2

Le Fridge est un réfrigérateur qui a été créé par des citoyens engagés voulant réduire le gaspillage alimentaire en remplissant des bedons. En effet, ce projet répond à une demande de résidants du quartier central qui ne sont pas capables de se rassasier. Il est situé dans un parc du quartier Rosemont. C’est le tout premier frigo communautaire en libre-service à Montréal servant à valoriser les restes. Rien de plus simple, les donateurs déposent leurs denrées comestibles en y apposant la date de fin de vie et les ingrédients de la recette pour éviter les réactions allergiques. Le frigo est ouvert 24 h sur 24 pour les plus démunis, c’est une sorte d’épicerie sociale. Le mardi 28 avril, le concept a été inauguré en formule 5 à 7. En espérant que le projet aura des petits dans tous les quartiers où des besoins se font sentir.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

Saint-Roch, Québec : Libérez la bouffe

2 MAI_ALEXANDRE_3

Un projet qui a le même objectif à Québec est surnommé Libérez la bouffe. Il est situé sur le parvis de l’église Saint-Roch et est issu de la collaboration de six étudiants de l’Université Laval et du curé de la paroisse. Le projet a commencé avec des armoires solitaires qui accueillaient des aliments pour les moins nantis. Un réfrigérateur comme à Montréal verra bientôt le jour pour mieux préserver les aliments par temps chaud. Le projet a été très bien accueilli par la population locale.

Pour en connaître davantage, cliquer ICI.

Ailleurs dans le monde

Depuis la naissance de ces frigos de l’espoir à Berlin, en Allemagne, en 2012, une vingtaine d’autres auraient été créés. Foodsharing est un site, dirigé par une association de lutte contre le gaspillage alimentaire, qui fait la promotion de ce genre de projet. Plus d’un millier de supermarchés de ce pays coopèrent à remplir les frigos de denrées invendues et de fruits et légumes moches.

Ça fait tellement chaud au cœur de voir cette fraternité et cette volonté rassemblées pour soutenir une cause commune. Ces garde-manger urbains vont permettre certes de diminuer le gaspillage alimentaire, mais surtout de remplir des ventres et des cœurs de bonheur. Parce qu’on peut faire tellement plus de choses quand on n’a pas faim. Imaginez-vous faire votre journée complète avec le ventre qui gargouille? C’est une réalité quotidienne que vivent plus de gens qu’on le pense.

Chapeau aux projets comme ceux-ci, et bonne continuité!

Vous en pensez quoi? Avez-vous vu ces frigos? Allez-vous aller y porter des denrées pour les plus démunis?

alexandrejoanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre