Menu

L’homme derrière les noeuds papillons: Monsieur Phoenix exposed ! – Par Pascal

Il y a un an, je soumettais à Mary Lynn un article qui faisait l’éloge de la jeune compagnie montréalaise Monsieur Phoenix, spécialisée en accessoires pour gentlemen. Si tu n’es pas encore familière ou familier avec ces élégants noeuds papillon qui sortent de l’ordinaire, dépêche-toi d’y jeter un coup d’oeil! Pour des raisons aléatoires, ledit article n’a jamais été publié et c’est dans l’anonymat le plus profond que j’estimais grave le projet. Qu’à cela ne tienne, cette année, je me suis entretenu avec Félix-Antoine Tremblay, comédien et créateur derrière l’entreprise. On aime ses campagnes publicitaires qui vendent du rêve et l’esthétisme toujours impeccable, audacieux et éclectique des collections proposées. Portrait d’un gentleman intègre qui voit grand.

20mai_pascal_image1

20MAI_PASCAL_2

Qu’est-ce qui t’inspire en tant que créateur ?

Comme j’aime beaucoup suivre les tendances, je m’inspire principalement de ce qui m’entoure. Je fonctionne beaucoup par coup de coeur et par instinct. Je n’aime pas la mode qui impose un style. Je suis plus du type à suggérer ce qui me plaît. Je ne serais pas à l’aise de promouvoir quelque chose juste parce que c’est au goût du jour. Il faut que ça me ressemble.

Peut-on s’attendre à une divison femme lors des prochaines années chez Monsieur Phoenix?

J’aime l’idée de l’appellation « pour gentleman », mais comme dans tout homme il y a une femme, le contraire est aussi vrai. Les femmes achètent beaucoup chez nous pour porter dans les cheveux ou au cou avec un chemisier. […] je vais toujours essayer de créer des éléments qui peuvent intéresser les deux genres.

Les gaffes vestimentaires à ne pas commettre lorsqu’on se prépare pour son bal ?

Si je me réfère à mon propre bal: tout (rires). Non mais sérieusement, il faut d’abord être bien dans ce qu’on porte. Moi, j’avais l’impression d’être déguisé. Le plus important est de trouver des vêtements qui nous ressemblent et nous mettent en valeur. Autant pour les hommes que pour les femmes.

20MAI_PASCAL_3 20MAI_PASCAL_4

Ton icône de style masculine ?

C’est certain que tout ce que contient le GQ est une référence en terme de classique et d’élégance. Mais comme je n’aime pas l’idée d’un style unique, je ne peux pas nommer quelqu’un de précis, je vais quand même dire Louis-Jean Cormier.

Qu’as-tu appris sur le milieu de la mode québécoise et de l’entrepreneuriat depuis ton lancement ?

Il faut voir grand. Même si le point d’arrivée semble loin, c’est le chemin qu’on prend au jour le jour pour y arriver qui compte vraiment. J’ai appris aussi qu’on doit écouter les conseils et les suggestions de gens qui nous entourent, mais le mieux est encore d’en garder quelques bribes et de faire à sa tête. Je crois que ma force c’est l’instinct et, pour le reste, je m’entoure de gens plus compétents que moi (rires).

20MAI_PASCAL_5

Penses-tu que ton statut de comédien influence l’émancipation de ta compagnie ? Vois-tu une grande différence depuis la diffusion de l’émission Le Chalet ?

C’est certain que ça aide au niveau de la visibilité, mais pour le reste, tout est à construire et je suis au même niveau que n’importe qui d’autre. Je ne peux pas dire que depuis Le Chalet c’est complètement différent, mais je dois avouer que l’intérêt est grandissant pour l’entreprise.

Ton rêve ultime pour Monsieur Phoenix ?

Comme je suis un peu superstitieux, mes rêves les plus fous sont secrets. Mais je peux te dire que j’aimerais beaucoup avoir pignon sur rue un jour. Je rêve d’une belle boutique Monsieur Phoenix qui deviendrait une « expérience ». En ce moment, tout est possible…

20MAI_PASCAL_6 20MAI_PASCAL_7 20MAI_PASCAL_8

Créée spécialement pour la saison des bals, la collection glam/chic propose des modèles qui conviendront aussi bien à ta collation des grades qu’au mariage de ton oncle Marcel. Fais comme plusieurs veudettes québécoises sur le tapis rouge, ose un noeud-pap Monsieur Phoenix ! On remercie Félix-Antoine pour l’entrevue et on croise les doigts pour l’ouverture d’une éventuelle boutique !

Toutes les photos sont d’Andréanne Gauthier.

pascalariane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de