Menu

Personnalités multiples – Par Émilie Ouellet (collabo POP-UP)

Je suis une mère célibataire de 32 ans et, franchement, de nos jours tu ne peux pas trouver pire comme position dans le monde de la cruise/vie à deux! J’ai de multiples statuts et, malheureusement, il semble que je sois incapable de mettre tout ça ensemble dans un tout cohérent… j’ai, pour ainsi dire, un problème de personnalités multiples! Et ça, en amour, ça ne rend service à PERSONNE!

***Selon Wikipédia, ce trouble implique la présence de deux ou plusieurs identités ou états de personnalités distinctes qui prennent tour à tour le contrôle du comportement.

Vignettes cliniques de mon psy:

Nom: Em

Statut: Célibataire

Objectif amoureux: Se trouver un petit fling

Symptômes: Elle veut être libre, elle déteste se faire dire quoi faire, pis elle a une grande gueule. Elle est capable de se clancher une bouteille de vin sans chanceler et est un brin dévergondée flyée! Sa devise: Le plaisir avant tout! Merci Épicure. Elle vit seule depuis ben trop longtemps pour accepter que quiconque change l’ordre dans lequel doit se trouver les verres dans ses armoires. Parce que, oui, elle est pas mal obsessionnelle. Elle se contente d’un flirt de temps à autre, parce que c’est pas trop d’entretien. Vivre avec quelqu’un signifie qu’elle devra faire des compromis et, ben franchement, elle a pas vraiment envie de voir son walk-in se transformer en salle de séchage d’équipement de hockey.

Nom: Madame Ouellet

Statut: Trentenaire

Objectif amoureux: Ne pas finir vieille fille et/ou folle aux chats

Symptômes: Elle, elle vient de réaliser que la peau d’la face, ben ça descend! Elle se montre maintenant agacée quand la vendeuse du Aldo la tutoie (maaaataaante!) et elle comprend désormais ce qu’on voulait dire quand on lui disait: « Un moment donné le métabolisme ralentit. » Alors, pour faire disparaître son petit gras de bedaine, elle a décidé de courir sa vie au lieu de la boire… mais finalement, elle boit plus souvent qu’elle court (Hey! C’est parti d’une bonne intention!) Elle est de plus en plus chialeuse, ça fait qu’elle fait du coloriage de princesses Disney pour adultes afin de rester zen.

Elle est pu capable d’entendre les désormais classiques: Comment ça donc que toi t’as pas de chum? Ou: Fais-toi s’en pas, tu vas ben finir par trouver quelqu’un! Et encore: Chaque torchon trouve sa guenille! Elle ne sait plus du tout quoi répondre à sa grand mère qui lui dit qu’elle doit ben faire quelque chose de pas correct pour être encore seule à son âge. Évidemment, elle a le clock biologique dans le tapis, pis aimerait ben ça trouver un petit mec prêt à avoir des bébés avant l’âge de 40 ans. Mais ça, évidemment, elle garde ça pour elle. C’est comme le sexe, pas avant la troisième date.

Nom: EmEm1983

Statut: Mère celibataire

Objectif amoureux: Se rendre à la 1ère date avant que le gars sache qu’elle a un gamin

Symptômes: Selon elle, remplir une fiche Réseau Contact, c’est comme rédiger le CV qui va la mener en entrevue; rendue là, elle trouvera ben un moyen de convaincre l’interviewer qu’elle est une bonne candidate pour le poste. Elle a mis les stickers d’une femme et d’un p’tit gars sur sa vitre de char avec l’espoir que les messieurs comprennent le message. Elle constate que dans sa tranche d’âge, ben des hommes libres et présentables, il n’y en a plus. Ils sont soit mariés ou en voie de l’être, soit en train de faire des bébés, soit gais ou tout ca en même temps. Une fin de semaine sur deux, elle court les zoos, les bibliothèques pour enfants et les parcs de ce monde et se demande quel dude va être assez willing pour l’accompagner là-dedans à un moment ou à un autre. Elle a compris que son pourcentage de chance de rencontrer un homme est directemment lié à son horaire de garde d’enfant: celui-ci augmente considérablement les jours où son enfant est chez son père.

Fin de la présentation du cas clinique.

Donc, selon l’horaire de garde établi, ma psyché sautille d’une folle à l’autre sans que jamais celles-ci ne se rencontrent. Chaque personnalité a son réseau d’amis attitré et ses lieux de rencontre de prédilection.

Les gens sans enfant me trouvent matante.

Les parents en couple me trouvent immature:

#facededédain « On est TELLEMENT loin de ça, nous, les bars pis le dating online! »

Tous les gars de mon âge trouvent qu’une mère célibataire, c’est un paquet de troubles:

« Sérieux? Tu viens en pack de deux? »

Les hommes avec des enfants… ben… c’est un paquet de troubles!

Ça fait que I’M SCREWED!

N’empêche. J’aimerais ben ça, un moment donné, qu’un gars assez wild invite toutes ces belles cinglées là au même party. Me semble qu’on aurait du fun.

Quand je regarde ça, je suis un peu comme cette célèbre femme dans la tune préférée des trippeux de chansonnier… alors, je n’ai plus qu’une chose à faire, chanter pour oublier.

#Être une femme libérée, tu sais c’est pas si facile!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de