Menu

Le plan de match de la vie – Par Marie-Pier

J’suis assise à l’église et je regarde les mariés qui ont l’air accompli dans la vie. Ils ont une maison, aujourd’hui ils se marient, et bientôt ils vont faire des bébés. T’sais, la mariée a juste 21 ans. Puis, moi, j’ai l’impression de stagner. J’en suis à la moitié d’un 4e programme d’études. J’habite chez ma mère et je suis incapable d’endurer un homme plus d’un mois dans ma vie. On dirait qu’autour de moi, tout le monde est en couple stable et qu’ils font des bébés ou des plans pour le futur. Et moi, mon plus gros projet, c’est de finir mes études au plus sacrant et de fêter ça avec mes amis.

D’une part, j’ai envie de me placer. J’ai envie de vivre une petite vie tranquille comme les personnes qui m’entourent. Je voudrais me faire un chum, travailler à temps plein après mes études, vivre dans un loyer, finir par magasiner les maisons parce qu’on attend un enfant et acheter un chien, you know. Sauf, qu’au fond, je le sais ben pas si c’est vraiment moi qui veux ça, ou ben si c’est l’espèce de pression sociale de devoir entrer dans le moule.

Parce qu’il y a aussi une autre partie de moi qui voudrait faire différent des autres. Après ma technique en éducation spécialisée, j’aimerais ça aller faire un certificat en arts à l’université, juste pour combler mon côté artistique. J’aimerais ça aussi faire un DEP en carrosserie, parce que j’aime ça les chars. J’aurais le goût de vivre en colocation avec ma meilleure amie, juste pour vivre l’expérience. Puis, mesemble que je me vois en éternelle célibataire dans mon loft SANS enfant (c’est ben beau, mais ça coûte cher ces bibittes-là). J’ai pas envie de ne plus virer une sale brosse avec mes chums de fille parce que le lendemain matin je dois être en forme pour m’occuper des enfants. Aussi, je veux absolument faire le tour du monde et découvrir plein d’affaires. C’est pendant que je suis jeune que je veux profiter de la vie, pas à ma retraite. Peut-être que c’est moi qui fitte pas dans le moule de la société et qui dois oser l’aventure.

Malheureusement, on ne peut pas tout avoir dans la vie. J’ai toujours trouvé ça difficile de devoir faire des choix. Puis, on va se l’dire : à moins d’être millionnaire et d’avoir plus de temps dans une vie, c’est impossible de tout faire. D’un côté, il faut travailler, puis éviter les dettes. D’un autre côté, on me dit : YOLO (you only live once). Dans le fond, c’est : profite de la vie tu en as qu’une, mais vire pas fou non plus pour pas la scraper. T’sais, ça paraît long quand on est jeune la vie, mais je trouve qu’elle passe drôlement vite moi. Comment est-il possible de pouvoir en profiter pendant qu’on est jeune et en santé si on n’a rien pour le faire? Voilà pourquoi tout le monde a le même pattern « études-travail-famille ».

Bref, c’est compliqué savoir ce que l’on veut dans la vie, non? Mais bon, j’ai juste 20 ans… j’imagine que j’ai le temps. Sinon, je garde espoir dans la possibilité de se réincarner.

maripiermarie-claude

2 thoughts on “Le plan de match de la vie – Par Marie-Pier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre