Menu

Des roses pour Cœur de Pirate – Par Jennifer Martin

Je ne sais pas si c’est parce que Béatrice et moi on a le même nom de famille (même nos grands-pères ont le même prénom), mais lorsque j’ai découvert l’univers de Cœur de Pirate, j’ai eu l’impression d’avoir trouvé ma sœur cosmique. Nous sommes à l’opposé l’une de l’autre : je chante comme une casserole, je n’ai aucun tatoos, et je suis plutôt extravertie. Mais quand j’écoute ses chansons, c’est comme si nos esprits se rencontraient.

Elle est la seule chanteuse au monde qui peut se vanter de m’avoir vu dans plus d’une dizaine de ses spectacles. Que ce soit dans un parc de ville Mont-Royal, aux Francofolies sous la pluie ou dans une église où sa voix résonnait magnifiquement à la lueur des cierges, c’est la seule chanteuse dont je suis vraiment fan au point de ne plus compter les fois où je l’ai entendue. En plus d’avoir acheté ses CD en magasin pour les mettre dans ma voiture, j’ai dû les racheter sur iTunes tellement ils étaient usés. J’adore regarder ses passages à la télé et suivre son compte Instagram qui regorge de photos de sa vie de tournée et de sa vie de maman.

Je pense que vous aurez compris que je l’aime d’amour cette fille…

Je suis donc la personne toute désignée pour vous parler de son troisième album qui sortira le 28 août prochain.

Il faut remonter à novembre 2011 pour retracer le dernier album original de Cœur de Pirate (Blonde). Après avoir repris de superbes classiques pour le troisième album de Trauma et signé la bande sonore du jeu Child of Light en 2014, sa reprise de la chanson Mistral Gagnant est aussi sortie en single pour faire la promotion de l’album La Bande à Renaud.

Pour son nouvel album qui s’intitulera Roses, Béatrice Martin a voulu offrir pour la première fois des chansons en anglais (sans toutefois oublier d’inclure quelques pièces en français), et pour bien mener cette opération, elle a signé un contrat avec Cherrytree Records, le label de Ellie Goulding et de Feist. Elle a d’ailleurs quelques concerts prévus aux États-Unis au cours de sa tournée qui débutera à l’automne 2015.

Son nouvel album étant disponible en précommande sur iTunes depuis peu, j’ai déjà identifié quelques hits en devenir. Après un gros coup de cœur pour Oublie-moi/Carry On, chanson bilingue sortie en avril dernier, je suis conquise par les pièces écrites pour sa fille Romy : The Way Back Home, ou encore Crier tout bas qui parle de la dépression, qu’elle a écrite pour montrer à sa fille le modèle d’une femme forte qui triomphe de ses peurs.

25 AOÛT_JENNIFER MARTIN_PHOTO 1

Pour cet album enregistré à Stockholm, à Londres et à Bristol, Béatrice a, entre autres, collaboré avec Bjorn Yttling de la formation suédoise Peter Bjorn and John, qui a aussi travaillé avec Lykke Li.

Pour découvrir cet opus, je vous invite à venir voir Cœur de Pirate qui performera au Festival de la Poutine de Drummondville le 29 août ou encore en ouverture de POP Montréal le 16 septembre au Métropolis. Quant à moi, j’ai eu la chance d’assister à une session privée de 45 minutes organisée par Spotify le 18 août dernier où elle nous a donné l’occasion, à mon fils et à moi, d’avoir un avant-goût live de ses nouvelles chansons. Elle a été super sympathique et a même accepté de poser avec nous après avoir serré mon fils dans ses bras. Un moment de pur bonheur!

25 AOÛT_JENNIFER MARTIN_PHOTO 2

La belle Béatrice continuera, dans la prochaine année, de conquérir la planète, de Los Angeles à Paris, en passant par le Brésil afin de faire découvrir son univers toujours plus grand et toujours aussi magique.

25 AOÛT_JENNIFER MARTIN_PHOTO 3

jennifermartinrondjoanieboutinrond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre