Menu

Avoir su

« Avoir su qu’il m’aurait pas répondu, je l’aurais pas texté. »

On vit dans ce monde bombardé de ces fameux « avoir su » qui rebondissent partout où l’on va. Ces « avoir su » qu’on lance comme un sacre, sur un ton presque suppliant. Ces deux petits mots qu’on rassemble comme pour se justifier, pour se lamenter.

« Avoir su qu’il allait être au bar, j’y serais pas allée. »

Je ne veux plus me poser de questions. Je veux faire ce dont j’ai envie, quand j’en ai envie et sans penser à toutes les éventuelles choses possibles d’arriver.

Je suis peut-être naïve, mais je pense que la vie a un plan pour moi. Et pour toi aussi. Je pense qu’elle nous a poussés dans la fosse aux lions pour une raison. Qu’on n’est pas là, comme deux écorchés vifs, pour rien.

Les gens disent souvent qu’il faut sortir de sa zone de confort. La vie c’est peut-être ça au fond, l’inconfort? Moi, quand je pense à la vie, j’imagine le bébé soleil des Télétubbies avec deux petits bras qui me prennent par la tête et, juste quand tu te sens un peu plus en sécurité, il te lance sans parachute.

Des mauvaises décisions, je ne crois pas que ça existe. Tout est une question de perception. Peut-être que de lâcher ta job et de partir autour du monde, c’était la meilleure chose que t’aurais pu faire. Ou peut-être que de te saouler jusqu’à près d’en faire un coma éthylique, juste pour avoir la confiance nécessaire pour affronter ton ex, c’était la meilleure décision. S’il fallait se juger soi-même en plus de tout le reste, ça en ferait beaucoup et on n’a pas le temps pour ça. Il y a trop à faire.

« Avoir su que j’aurais eu autant de peine, j’aurais préféré jamais le rencontrer. »

Ce qui est drôle avec le « avoir su », c’est qu’on sait toujours un peu à quoi s’attendre, mais on tente de se convaincre du contraire.

Aujourd’hui, je veux faire un pacte avec moi-même, avec toi aussi, si tu veux bien, et avec le bébé soleil des Télétubbies. Aujourd’hui, je ne veux plus jamais avoir à me faire lancer. Je veux sauter dans le vide avant que les deux petits bras me prennent par la tête.

Avoir su que la vie, c’était aussi simple que ça.

florencevezinerondcatherine-jodoin

2 thoughts on “Avoir su

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2022. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre