Menu

TOP 5 des marques de boxers pour hommes

Y’a certaines filles qui sont des pitounes à char pis d’autres qui sont parfois juste pitounes. Moi, je me considère comme une pitoune à guenilles. C’est ce que j’aime en premier chez le monde, c’est ce que je remarque en premier et ça détermine – trop – souvent si j’peux être amie ou non avec quelqu’un.

Tsé, y’a des styles qui ne me collent pas à la rétine.

Pis c’est encore pire pour les bobettes. #Crissdefolle. Pire sur les boxers de mes chums – y vous diront de toute façon que je suis la plus folle du lot. Avec les années, j’ai appris à réprimer mon envie de refaire la garde-robe de tous les gars de mon entourage afin qu’ils soient beaux comme ils peuvent l’être dans l’idéal de #Crissdefolle que j’ai dans ma tête. C’t’un de mes petits plaisirs de vie quand un de mes boys me surprend en portant un ensemble que j’ai choisi.

Mais pour la question des boxers, j’ai des limites qui arrivent assez vite. C’est l’asile.

J’accepte pas grand-chose – et par « chose », tu peux rayer d’emblée tout ce tu considères comme un boxer dans ton tiroir, mon boy! Si ça a 10 ans d’âge, que tu ne peux plus confirmer la couleur d’origine et qu’il y a plus d’un trou, essaye même pas de me faire accroire que tu l’aimes. Je ne voudrai rien entendre.

En fait, ne te fatigue pas. Je n’entendrai rien. Je serai déjà en route pour les brûler et en acheter de nouveaux.

Si t’es écœuré de voir tes horreurs dans les tiroirs de ton homme, ou toi, homme en question, si t’es tanné d’avoir juste des boxers de week-end, voici une liste de compagnies que tu dois absolument connaître avant ta prochaine séance urgente de shopping!

Flint and Tinder

Flint and Tinder

Source

Flint and Tinder est la SEULE et UNIQUE compagnie qui design ses produits et les manufacture sur le territoire nord-américain #USA. Et c’est en cela que repose leur force.

Cette marque n’a pas 118 coupes ni autant de coloris. Non. Elle préfère miser sur un design-coupe-fabrication de proximité : un produit pour les Américains, fait par des Américains, avec des produits américains (du coton pima du Pérou!), sur le territoire américain. C’est ce qui leur a garanti, depuis leur début fulgurant sur Kickstarter il y a près de 10 ans déjà, la confiance et la fidélité de leur clientèle.

J’aime l’humilité de cette marque qui ne tente pas d’en mettre plein la vue et qui, au fond, se veut une marque de base, simple et efficace – sans pour autant être ennuyante. Des boxers pour le tous-les-jours, qui assurent un look décontracté – surtout assorti à un de leur hoodie, un complément à leur collection permanente qu’on adopte et que je vole sans remords pour les soirées sur le sofa.

boxer

Source

boxer

Source

DaDa

dada

Source

On va régler tout de suite une affaire. Si vous ne tombez pas tout de suite en amour avec le branding et le packaging de DaDa, vous êtes soit aveugle, soit fou. Et si vous ne tombez pas en amour au premier coup d’œil, vous allez le faire avec leur concept – si simple et si intelligent. Un trois étapes faciles!

Choisir sa taille, choisir son style/sa coupe et finalement choisir ses préférences. Et attendre. Parce que maintenant que vous faites partie de leur Quarterly Underwear Club, vous recevrez une paire neuve aux trois mois, question de rester au frais. C’est comme prolonger Noël toute l’année!

boxer

Source

Et si là encore, vous n’êtes pas en amour avec la marque, je vais conclure avec ceci : tous les produits sont faits de bambou et de coton équitable, en provenance du Sri Lanka.

boxer

Source

MeUndies.com

emmanuellebelleau_11nov_image4

Source

Propulsé au rang de nouveau classique, MeUndies doit son succès au confort et à la douceur EXCESSIVE de ses produits – pour hommes et pour femmes (oui, madame!). Ça en est ridicule. Vraiment ridicule. Je n’insisterai jamais assez sur ce point : c’est un péché. À tel point que parfois, je me demande si je dois arrêter de me caresser la joue avec ou les enfiler pour passer à autre chose.

#choixdevie

Comme on dit, si c’est assez bon pour moi, c’est assez bon pour lui. Et sans doute que j’apprécie aussi la marque pour ce petit côté kétaine : assortir ses bobettes aux boxers de son chum, c’est comme devenir Pinson et Creton dans La Petite Vie. #Twinning 

boxer

Source

Chaque mois, la marque se renouvelle en ajoutant à ses collections saisonnières un design of the month – y’ont compris comment créer de la demande! Je capote surtout sur leurs boxers dont les motifs sont signés par des illustrateurs. Comment élever la bobette au niveau d’œuvre d’art!

Et si t’as pas encore compris que c’est une marque qui aime la folie et qui ne se prend pas au sérieux, tu peux aller sur leur boutique en ligne et te procurer le kit 365 jours. Je te laisse deviner le prix…

boxer

Source

boxer

Source

Pants to Poverty

emmanuellebelleau_11nov_image14

Source

Fondée en 2005 dans la foulée du Make Poverty History campaign, Pants to Poverty est une (sinon LA) marque de file dans le domaine du sous-vêtement durable. Au-delà de leurs produits incroyablement colorés et gais, la compagnie a su développer un modèle d’entreprise de transformation qui peut bénéficier à tous : les graines de coton sont produites dans une université, puis distribuées à des agriculteurs. Puis, ces graines sont envoyées et transformées dans une usine neutre en carbone, pour ensuite devenir des sous-vêtements conçus par des travailleurs qui reçoivent un salaire juste. C’est sans compter toutes les infrastructures que la compagnie a mises en place en Inde pour le profit de ses employés : aide à l’alphabétisation, accessibilité à l’eau et j’en passe. Tsé, quand la sensibilisation rejoint l’innovation, ça peut faire des petits miracles.

boxer

Source

Ça me rend émotive, moi, cette marque-là. Parce que la mission est aussi belle que le produit. J’capote sur leur gamme de culottes pour hommes et femmes : des couleurs fraîches et vibrantes, sans fla-flas, qui me donnent le sentiment d’être à la bonne place, dans les bons sous-vêtements.

Je souligne aussi l’originalité de leur campagne de publicité qui intègre des minorités culturelles. Très rafraîchissant de voir d’autres visages, d’autres corps que celui David Beckham – pas que je l’aime pas, mais quand même.

boxer

 Source

boxer

Source

SAXX Underwear

boxer

Source

Saxx, Saxx, Saxx mon amour! Tous les hommes qui l’ont essayé vont pouvoir vous le confirmer : l’essayer, c’est l’adopter. Pourquoi? Très simple! La marque a été créée par un homme qui n’en pouvait plus de l’inconfort de ses boxers lors d’un voyage de pêche en Alaska. #Irritation. Les produits Saxx ont donc été pensés à partir d’un réel besoin. Misant sur un design ergonomique conçu pour la physionomie masculine, Saxx mise sur l’innovation : à l’intérieur du boxer, au niveau de l’entrejambe, on a intégré une poche articulée en maille afin de garder les choses bien en place et d’éviter la friction.

Non, mais, WOW, hein? Fallait juste y penser dans le fond…

boxer

Source

Et si ce n’est pas suffisant, Saxx décline ses boxers en cinq coupes différentes, de la plus ordinaire pour sportif de salon à celles conçues spécifiquement pour les sportifs de haut niveau, dans un éventail de couleurs à n’en plus finir – ceux avec les bandes de taille à effet métallique et à effet ombré sont mes coups de cœur.

Et si ça peut dépanner quelqu’un, certains modèles se portent aussi bien en maillot de bain! Que demander de plus?

boxer

Source

Voilà Crépu! Tu n’as plus aucune excuse pour porter tes vieux trucs usés à la corde. Maintenant, tu pourras être confortable et intelligent dans ton choix de bobettes. Pis on va se le dire, y’a rien de plus sexy que ça!

emmanuellebelleaurondannemariebilodeaurond

Source (photo de couverture)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre