Menu

TOP 5 des cafés à fréquenter à Québec

Parce que l’automne est bien là, que l’hiver s’annonce et qu’on veut un peu plus de chaleur dans nos vies, je vous propose, Crépus, mon top 5 des cafés à Québec. Bien qu’il faille consommer du café avec modération – je parle pour les autres, là, pas pour moi –, ces lieux, eux, méritent qu’on les fréquente sans aucune retenue. Aucune.

Le Lièvre & la tortue : le café où le temps s’arrête

Le Lièvre & la tortue

Source 

: 1200, 3e Avenue

Ambiance : pour un arrêt détente ou pour un passage rapide, Le lièvre & la tortue convie à la lenteur. Le décor semble figé dans le temps : entre la vaisselle dépareillée à fleurs, le divan emblématique de velours bleu, les étagères de bois où s’entassent à peu près tout (les propriétaires possèdent aussi la boutique Article 721), on se croirait dans un passage entre une époque au charme suranné et le Limoilou branché d’aujourd’hui. Prendre du temps pour soi et s’arrêter. C’est la seule et unique tendance qui tienne en ce lieu…

Le Lièvre & la tortue sofa

Source

La bonne raison d’y aller : les soirées de coloriage, de tricotage et de placotage? Argument de fille, peut-être… Oui, on ne se le cachera pas, il y a beaucoup de filles qui fréquentent l’endroit – les gars, tenez-vous-le pour dit. Mais sincèrement, on adopte assez vite le rythme de l’endroit, les rencontres informelles, les conversations de comptoir avec le personnel. Perso, j’adore les petites fioles de verre où sont conservés les thés : ne reste plus qu’à sentir et choisir. Et pour le coup, chacun a son propre ensemble : la tasse unique, la théière et le sablier qui calcule le temps exact de notre infusion.

Quoi boire? Quoi manger? : London Fog — Earl Grey latté, légèrement sucré au miel – la vie! Un classique d’automne pour ceux et celles qui veulent autre chose qu’un latté à la citrouille. Les viennoiseries et les douceurs de La Folle Fourchette. Le meilleur des deux mondes.

La Ninkasi Honoré-Mercier : le café ouvert 24 h/24 h

La Ninkasi Honoré-Mercier

Source

: 840, avenue Honoré-Mercier

Ambiance : ouvert en tout temps, en plein cœur du centre-ville, la Ninkasi Honoré-Mercier, c’est le café de passage idéal pour les gens d’affaires, pour les marcheurs du dimanche après-midi, comme pour les étudiants en manque de sommeil. Le personnel est hyper gentil et amical, fidèle au personnel de la Ninkasi.

La bonne raison d’y aller : la connexion Internet gratuite et les prises de recharge pour cellulaires que j’ai rapidement adoptées. Mais surtout pour la machine à café italienne Marzocco qui promet des cafés maison de OUF! L’Italie à Québec, quoi! Ils ont aussi, comme leur grande sœur, une sélection de bières de microbrasserie disponible : devoirs + bières = un peu plus de plaisir.

Quoi boire? Quoi manger? : à essayer, le Chemex pour deux et les rôties. Quitte à passer pour ridicule, je trouve ça bon les rôties et se sont de petites-grandes-oubliées des menus déjeuner. Pourquoi toujours faire dans le flash et le compliqué? J’aime ça, c’est simple, c’est bon – pis amène la confiture de fraises! Pour les fins de soirée et les sorties de bar, vaut mieux prendre leur lasagne maison ou leur chili. À essayer aussi la poutine de cerf rouge…

La Ninkasi Honoré-Mercier

Source

Tam Tam Café – le café solidaire 

Tam Tam Café

Source

: 421, boulevard Langelier

Ambiance : un endroit humain, polyvalent et mouvant, qui vibre au rythme des activités qui animent la salle. L’endroit bénéficie d’une programmation variée qui attire une foule de tout genre afin de favoriser la mixité sociale. Un vent de fraîcheur à tout coup.

La bonne raison d’y aller : les cafés en attente. Initiative vraiment géniale, le Tam Tam Café vous offre la possibilité, lorsque vous achetez un café ou un repas, d’en payer un de plus – un que vous ne consommerez pas. Il est alors inscrit sur l’ardoise. Lorsque quelqu’un se présente et qu’il n’est pas en mesure de payer, il peut bénéficier d’un produit en attente. Il est dès lors rayé du tableau. Pour le même prix qu’un café au Starbucks, c’est possible de poser un petit geste simple et volontaire. #Faireunedifférence

Tam Tam Café

Source

Quoi boire? Quoi manger? : les sandwichs et produits faits maison par les jeunes du Centre Jacques-Cartier et leur sélection de produits végétariens – surtout leurs salades de toutes sortes!!!

Maelstrøm Saint-Roch – le dernier né des cafés à Québec

Maelstrøm Saint-Roch

Crédit photo : Ariane Martineau, La Fabrique Crépue

: 181, rue Saint-Vallier Est

Ambiance : le Maelstrøm Saint-Roch se définit aussi bien par son célèbre cold brew, que par son image très forte et définie. Car, si leurs bouteilles ressemblent à celles de sirop de notre enfance, le décor, lui, nous rappelle la chaleur des anciens locaux du Café Babylone, qu’on a revampé pour l’occasion, à grand coup de design scandinave. Un look qui convient plutôt bien à la faune de Saint-Roch.

La bonne raison d’y aller : à vous d’en juger en allant y faire un tour! À essayer au moins une fois, pour l’expérience, pour l’ajouter à votre circuit et pour jaser de cet endroit qui fait le buzz depuis son ouverture la semaine dernière. Vous nous direz ce que vous en pensez! Pour les œuvres de Kirkov, une artiste de Québec dont on apprécie la simplicité et la belle folie. Et si ça peut en convaincre quelques autres, je vous cite les propos d’une Crépue-qui-se-reconnaîtra : « c’est le café des sexus barbus ». Amen.

Maelstrøm Saint-Roch

Crédit photo : Ariane Martineau, La Fabrique Crépue

Quoi boire? Quoi manger? : on y va certainement pour le cold brew produit à même le sous-sol de l’établissement. Pour les fans de mixologie, rendez-vous en soirée pour des 5 à 7 arrosés de drinks à base de café maison, tel que le cocktail signature, le Elephant Flip.

Le Renard et la Chouette – le café à la double personnalité

Le Renard et la Chouette

Source

: 125, rue Saint-Vallier Ouest

Ambiance : café de jour, buvette de soir, Le renard et la chouette est un café-buvette où il fait bon s’oublier. La salle à manger intime — un croisement entre la cuisine du chalet de votre grand-mère et un loft industriel — où les rencontres se produisent autour de tables communes. Le service se fait à la bonne franquette, directement au comptoir. L’eau et le pain sont en libre-service. Et chacun est responsable de débarrasser sa table. Convivial et pas guindé du tout!

La bonne raison d’y aller : le propriétaire, Louis Bouchard Trudeau, est à mourir de rire. Il est désarmant de sympathie et son amour de la place est contagieux. Comme le reste de son équipe, il est toujours prêt à vous recommander une nouveauté à découvrir. Là-bas, je me sens toujours comme une foodie.

Quoi boire? Quoi manger? : les scones-du-matin et les cafés hyper crémeux, tous les produits du Pied Bleu et les plats à partager. Pour la prochaine fois, je me suis promis de goûter à la mousse de chèvre avec du sapin – whouuu!

Le Renard et la Chouette

Source

emmanuellebelleaurondannemariebilodeaurond

Source (photo de couverture)

2 thoughts on “TOP 5 des cafés à fréquenter à Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre