Menu

Un prof parfait (ou presque)

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai une maman professeure que j’ai toujours eu comme un œil pour remarquer les bons coups et les moins bons coups de mes professeurs, mais une chose est sûre, depuis le temps que je « brette » à terminer le cégep, j’en ai vu passer des profs. Des bons comme des moins bons. Mais parce que, justement, le rendement positif est quelque chose que j’apprécie énormément chez mes professeurs, je ne m’attarderai pas sur les moins bons coups. Aujourd’hui, je m’attarde sur ces bons profs et leurs bons coups, qui façonnent un peu plus chaque jour ma définition personnelle d’un professeur parfait (ou presque).

Un prof parfait, c’est cette chère enseignante de tourisme qui a pris de son temps pour me rencontrer dans son bureau et me donner des conseils pour gérer mon anxiété quand elle avait plusieurs travaux à faire. Cette fameuse prof qu’on considère tous un peu comme notre maman. On l’aime! Cette même enseignante qui a soif de nous transmettre son amour pour l’hôtellerie. C’est beau à voir!

C’est aussi madame la professeure d’espagnol qui fait toujours plus que simplement donner sa matière. Cette prof qui nous fait littéralement vivre l’Espagne et l’Amérique latine à travers la nourriture et la musique, plutôt qu’à travers quelques petits bouts de notes sur un papier.

C’est la professeure de psychologie qui a mis son cours sur pause pour prendre le temps de m’emmener au bureau de la TS du cégep. Parce que cette prof-là ne faisait pas qu’enseigner, elle a su détecter que j’allais terriblement mal à ce moment de ma vie, mais que je n’aurais pas été capable d’aller chercher l’aide par moi-même.

Un prof parfait, c’est aussi ce professeur en tourisme qui a tout récemment pris sa retraite, mais qui continue de prendre des nouvelles de ses anciens élèves. Ce prof qui enseignait le cours de potentiel international et nous donnait carrément l’impression d’être dans un nouveau pays chaque cours.

Bien entendu, mes exemples ne seraient pas complets si je ne mentionnais pas au moins une petite chose que ma mère fait qui la rend une enseignante parfaite pour ses élèves. Ma maman, comme beaucoup d’autres professeurs d’ailleurs, plus d’un soir par semaine et plus d’une fin de semaine par mois, je l’ai vue préparer des projets pour ses élèves, élaborer des nouvelles activités, corriger des travaux, etc. Ça ne se compte même plus sur les doigts le nombre de fois où je l’ai retrouvée assise en indien dans sa chambre à bricoler des trucs pour ses élèves très tard le soir.

En bref, pour avoir observé ma mère et tous ces enseignants depuis toutes ces années que je suis à l’école, j’ai pu remarquer que pour être un bon prof, on ne peut jamais simplement être un bon prof. Un bon enseignant, ce n’est pas simplement quelqu’un qui connaît bien sa matière, qui pourrait répondre à n’importe quelle question ou qui pourrait enseigner n’importe quel cours. Un bon prof, c’est tellement plus! Je crois qu’un bon enseignant ne compte pas toutes ses heures investies à rendre les journées de ses élèves plus attrayantes. Être professeur, c’est plus qu’un métier. En fait, ce n’est même pas un métier, c’est presque un mode de vie. Un super pouvoir même! Ce n’est pas quelque chose qui s’apprend être un bon prof, ce n’est pas dans les livres ni dans les notes. C’est quelque chose de naturel, d’inné, c’est la petite étincelle que tous les professeurs dévoués qui en font toujours plus s’acharnent à nous transmettre.

C’est ma petite maman, tous ces enseignants et bien plus qui façonnent chaque jour ma définition du professeur parfait. C’est aussi grâce à ces professeurs presque parfaits que durant les journées moins intéressantes, où j’aurais préféré rester chez moi, que ma motivation se retrouve un petit plus boostée. J’ai toujours eu de la difficulté à aimer l’école et à savoir ce que je voulais faire. Aujourd’hui, je sais enfin la date où je finirai mon parcours au collégial et je ressentais comme le besoin de dire merci à tous ces profs parfaits ou presque.

Parce qu’un enseignant, ça ne fait pas qu’enseigner, je crois sincèrement que ça change des vies. Et plusieurs même!

Par Maude Prévost

popupelisetetreaultrond

Photo de couverture : source

One thought on “Un prof parfait (ou presque)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre