Menu

Apprendre à se relever par l’escalade

Dans la vie, y’a toute sorte de monde… On n’est pas tous des chats. Je m’explique. La plupart d’entre nous, quand on tombe, on tombe rarement sur nos pattes. Même que souvent, quand on tombe, ça fait plutôt mal. Parfois, même si on tombe sur nos pieds, c’est dur de se relever et de continuer. Malheureusement, on n’a pas souvent la chance de se pratiquer à se relever d’un échec. En général, c’est plutôt infaisable. Par contre, dans les sports, c’est quelque chose qu’on réussit à travailler un peu. C’est sûr que quand tu manques ta passe/botté au soccer, c’est dur sur le coup et peut-être que ton équipe va perdre, mais c’est rarement une faute complètement individuelle. Tu peux toujours t’en sortir avec un mindtrick pour te rassurer et alléger ta conscience. Ce que tu peux aussi faire dans la vie, mais ça te rend pas vraiment service.

Mais depuis peu, je me suis mise à l’escalade et ce, même si j’ai peur des hauteurs. Et là, le fait de tomber et de devoir se relever prend tout son sens. Le devoir d’assumer sa faute aussi.

escalade

Source

Je t’explique.

Quand tu montes une paroi avec ta corde ou que tu fais du bloc (de l’escalade sur des murs plus ou moins hauts, sans corde pour t’assurer, avec des tapis en bas pour amortir ta chute), manquer sa shot signifie littéralement s’échoir sur les tapis, de tout son long la plupart du temps. Et ÇA, pour n’importe qui, c’est tough. Parce que la faute est toujours individuelle. Tu peux jamais te dire que c’est pas de ta faute. Manque de muscle, de flexibilité, de technique, de grandeur, toutes des excuses qui n’en sont pas vraiment. C’est de ta faute dans 100% des cas.

Face à ça, il y a 2 types de personnes qui réagissent à ce genre d’échec (tomber d’environ 2 mètres de haut en escalade ou un échec dans la vie). La première va tomber une ou plusieurs fois puis elle va réessayer mais sans vraiment y croire et sans vraiment réussir. La deuxième, elle va tomber mais ça va la piquer. Tomber va la pousser à se relever pour essayer plus fort et elle va probablement finir par réussir. Pas nécessairement tout de suite ni même au complet, mais un mouvement de plus, c’est déjà une réussite.

On ne naît pas un type ou l’autre, on change de type au fil du temps, selon nos expériences. Mais faire du bloc et tomber, ça peut aider certaines personnes à apprendre à se relever. Surtout si ça fait 10 (mille) fois que tu tombes à la même place. Comme tu l’as peut-être deviné, c’est devenu mon sport par excellence. Pas que j’y excelle ou quoi que ce soit, mais ça travaille les muscles, la flexibilité et le mental. Quoi demander de mieux d’un sport ?

Avant de te laisser fantasmer sur les futures parois que tu vas grimper, je veux juste t’encourager et t’avertir que ça va être dur. T’as déjà essayé de jouer de la guitare? Ben ça fait la même affaire pour les doigts (mal x1000). Mais ça vaut la peine! Pis si t’es comme moi, correcte sportive mais pas une pro de la muscu, au début, ça va être difficile et lent pour s’améliorer parce qu’on peut pas faire comme les gars et reposer sur notre force. Mais je t’assure que lorsque tu vas débloquer, tu vas « clancher » ma fille, parce que toi quand tu vas performer, c’est parce que tu vas avoir acquis la technique pis ton ami gars avec qui t’as commencé à monter, ça se peut que ses muscles l’aident moins qu’avant et tu vas t’améliorer peut-être même plus vite que lui.

Pour les courageuses :

Les spots à Québec :

Délire (Sainte-Foy et Beauport),

Roc Gym (Proche du centre vidéotron)(PS : c’est GRATUIT pour les filles le samedi soir de 16 h à 22 h)

Les trucs à savoir :

– Coupe tes ongles avant d’y aller, tes orteils aussi pour éviter les souffrances.   (Out la manucure pour ça)

– Garde ton corps (tes hanches) proche de la paroi.

– Pousse avec tes jambes mais tire avec tes bras après (la clé c’est les bras après).

– N’hésite pas à regarder les bons grimpeurs de même taille/force que toi pour apprendre.

Bonne chance dans tes grimpes, Crépue. Et n’oublie pas de te relever ! 🙂

l'échec

Source

Source photo de couverture

Par Gabrielle Letarte-Dupré (POP-UP)

popuplauriestpierrerond

2 thoughts on “Apprendre à se relever par l’escalade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre