Menu

Journal d’un infidèle

Si personne ne risque de se pointer chez toi ce soir, va immédiatement barrer la porte et ferme les rideaux pendant que tu y es. Pourquoi ne pas coucher les enfants un peu plus tôt pour une fois? Si on était en 1993, je te suggérerais de décrocher le téléphone pour ne pas être dérangé, mais de fermer ton cellulaire fera autant l’affaire pour l’instant. Si par hasard, une bouteille de vin traine dans le frigo, c’est le moment parfait d’aller te verser un verre, vas-y, j’ai tout mon temps. Allume donc tes chandelles décoratives qui ramassent la poussière depuis trop longtemps, ferme toutes les lumières et viens t’asseoir confortablement, on va jaser, entre adultes. On va même chuchoter juste au cas où…

The Affair, ça se regarde dans cet état d’esprit, comme une incursion à travers le trou de la serrure chez des gens que tu ne connais pas. C’est vrai, c’est sexy, c’est palpable, c’est excitant. En terme de crédibilité, on est à des années-lumière de E.L James et ses nuances de Grey. The Affair, ça fait rougir les joues comme une journée froide d’hiver et ça donne autant de chaleur qu’un soir de canicule en juillet. Pas de vampires ni de loups-garous, on est plus des adolescents, il est temps de passer dans les ligues majeures. Rien de plus stimulant que de regarder quelque chose qui s’adresse à un public averti non? Je te le dis, tu vas adorer.

The Affair

Tout au long des dix heures de la première saison, tu seras témoin de la naissance d’une liaison extra-conjugale ainsi que toutes les ramifications qui en découlent à travers les perspectives de Noah et Alison. Puisque chaque épisode nous montre la version de l’un puis de l’autre, la vérité se cache quelque part entre les deux, alerte aux interprétations et malentendus. Est-ce qu’Alison est aussi séductrice que Noah semble le prétendre ou est-ce que Noah profite de la vulnérabilité émotive d’Alison? Chose certaine, tout le monde s’entend pour dire que le beau Joshua Jackson a bien grandi depuis Dawson’s Creek. En trame de fond se dessine une intrigue beaucoup plus sinistre qu’une simple aventure alors qu’un enquêteur semble être hautement intéressé par l’écart de conduite de nos deux protagonistes.
The Affair
Il faudra cependant s’armer de patience, car l’histoire évolue lentement, mais ne t’en fais pas, si les informations arrivent au compte-goutte, la série a toujours le don de soutenir l’attention. Peut-être que les scènes de sexe torrides y sont pour quelque chose. The Affair, ce n’est pas une grosse poutine qui fait du bien sur le moment, c’est un long repas copieux qui se déguste doucement alors va remplir ton verre de vin, appuie sur play et laisse-toi hypnotiser par cette série sur l’interdit. Une troisième saison vient d’être confirmée, bon visionnement.

davidpoulinrondAnnJulieNadeaurond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre