Menu

J’ai été blessée

Dans la vie j’suis pas chicken. Je dirais même que j’me suis approprié l’expression YOLO sur un ostie de temps. Après avoir vécu 3 longues relations bout à bout, ou tout s’était passé sans trop d’efforts, ou je m’étais lancée les yeux fermés sans trop de difficultés, ben j’me suis mis à en avoir.

Après une rupture difficile, j’ai cru que ce serait comme faire du vélo pis que ça reviendrait tout seul. Que dès le premier regard, je saurais, on saurait, pis qu’on vivrait heureux et bla-bla-bla

Maudite conne.

Deux morons d’affilée. Sachez les ti-gars, que si vous lisez ce texte, j’dis ça pour me défouler, j’ai ma part de responsabilité là-dedans, j’ai été naïve, super naïve. Pis j’ai été blessée, super blessée.

Un que j’ai aimé, l’autre, pas vraiment, mais qui, par ricochet impliquant d’autres personnes, m’a fait beaucoup de mal.

Pis là ben j’ai peur.

Y’a un gars vraiment nice que j’ai commencé à voir. Pis à cause de « Monsieur X » pis de « toute » les sentiments de « marde » que j’ai mal gérés, ben je crois que j’fais un peu d’auto sabotage. Ça se peut tu ça? J’voudrais, mais j’ai peur, j’ai peur donc je veux trop pis j’trop conne. J’suis trop moi‑même tout suite pis j’veux me faire rassurer. Ok vous allez me dire que j’suis pas prête mais est‑ce qu’on est prêt à ça tomber en amour?? J’veux dire, je crois qu’on est jamais prêt à ça se livrer, se rendre vulnérable, s’exposer à une possible douleur. C’est épeurant.

Comme aller se faire enlever les amygdales. On est super heureux de savoir qu’on aura pu mal à gorge à répétition, à avoir la voix de France Castel 1 mois sur 2 à longueur d’année. Mais on a peur en maudit de l’opération. Pis si ça tournait mal? Si l’infection pognait pis toute le kit??

SI JE POGNAIS LA BACTÉRIE MANGEUSE DE CHAIR PIS QU’ON ME COUPAIT LES 2 JAMBES À RAS LE CORPS?

C’est comme ça que j’vois le p’tit dude ben trop semblable à moi, qui me fait peur, pis que je vois comme un chirurgien qui se serait mal lavé les mains.

J’ai envie de me sauver à toute jambe en jaquette, l’cul à l’air, juste avant l’intervention même si je sais que ça va continuer de faire mal.

J’devrais peut-être rester pis voir si ça va marcher finalement.

Personne peut me le dire, hey j’me suis même tirée aux cartes.

Même lui peut pas me le dire, même si j’y ai demandé d’être super limpide alors que moi j’étais saoule comme un Polonais, pis game comme pas une de me sécuriser un brin.

Auto sabotage que j’vous dis.

Avec la nouvelle année qui va commencer, pis les maudites résolutions, j’prends laquelle?? Me protéger ou jeter ma peur au bout d’mes bras??

Vous, vous feriez quoi?

meggiehenleyrondAliceArsenaultrond

4 thoughts on “J’ai été blessée

  1. Définitivement jeter la peut au bout de tes bras … ils n’ont jamais dit que la vie serait facile … ils ont seulement dit qu’elle en valait la peine …
    Et pour sa il faut oser !!

  2. crisse la peur loin loin loin loin loinloin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loinloin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin loin

    tu vas mourir à tous les jours d’avoir peur tout le temps
    tu veux pas ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre