Menu

Couper dans le gras de bacon

Le temps des Fêtes a été dur sur ton portefeuille? Tu as dépensé tout l’argent de ton loyer, le 31 décembre en prenant Uber? T’as loadé ta carte de crédit pour aller faire le party à Cuba ou t’as dépensé l’argent pour tes livres d’école sur une superbe robe à paillettes que tu ne remettras jamais? Je sais, c’est dur. Mais t’en fais pas, ma belle Crêpe, y’a de l’espoir! Parce que moi, je vais t’aider!

La plupart des experts en finances personnelles vont te dire que la seule dépense de ton budget que tu ne devrais pas couper, c’est celle de la bouffe! Ben moi, Crépu(e), je vais te prouver que c’est possible de couper dans le gras, pis je vais te montrer comment faire.

Étape #1 : Check c’que t’as dans le fridge!

Là, crépue, tu dois être créative! T’as sûrement quelques petits restes que tu peux utiliser pour cuisiner quelque chose de potable en y ajoutant certains ingrédients que tu iras acheter en étape 5. On a tout le temps des fonds de sac de riz ou de pâtes, des restants de fromage pis des vieux oignons qui trainent. Pis pendant que tu fais aller ta créativité, check si y te manque des ingrédients de base pis écris ça quelque part. Réserver pour plus tard.

Étape #2 : Va chercher ton publisac dans la salle de bain (ou va sur les Internets), pis sors rien que les circulaires de bouffe

Fais le tour des circulaires pis repère les bons deals. Bon, ça a l’air simple de même, mais faut savoir que les deals de circulaires, ben c’est pas toujours des bons deals. Dis-toi que les rabais de la première et de la dernière page sont les meilleurs. Tu vas avoir besoin d’entraînement pour savoir repérer ces fameux deals, parce même si IGA te dis que les poitrines de poulet désossées en lanières sont en spécial à 5,99 $ la livre, ben c’est vraiment pas en spécial!

Sache, ma belle cassée, que le supermarché Maxi a une politique de prix imbattable. Ce qui fait que si tu vois un article moins cher ailleurs, ben il va accoter le prix! T’as juste à montrer la preuve à la caissière. C’est tu pas beau ça? Fait que si t’en as un à côté de chez toi, ben t’es en business. Sinon, tu vas trouver le marchand qui offre les meilleurs rabais cette semaine et tu vas aller juste là. Faire tes courses dans différentes épiceries te fera perdre ton temps. Pis le temps, c’est de l’argent!

Étape #3 : Décide à l’avance de ce que tu vas manger pour la semaine

Bon, je sais que c’est pas ce qu’il y a de plus palpitant au monde, mais va falloir que tu te fasses un menu, pis que tu t’y colles. Fini, le temps où tu mangeais au gré de tes émotions. Ce beau temps où t’allais à l’épicerie tous les soirs, en ramassant ce qui te tentait. Fini, de vivre dans le moment présent. T’as trop dépensé, t’as pu ce luxe-là.

C’est là que tes circulaires te servent à de quoi. Tu vas bâtir ton menu en fonction des produits qui sont en spécial c’te semaine pis en fonction de ce que tu as déjà à la maison (tu te rappelles les sacs de riz?). Essaie de créer un menu en fonction des produits que tu as vus, en commençant par la viande (sauf si t’es végé, évidemment), parce que c’est ça qui coûte le plus cher. Pis arrange-toi pour éviter le gaspillage. Fait que si tu prévois acheter des épinards frais pour accompagner ta pizza, ben essaie de planifier comment tu cuisineras le reste de la barquette dans la semaine. #calissedejusverttouslesjours #yatropdepinardsdansunebarquette

Pense à inclure à ta semaine, des plats qui te permettront de rentabiliser ce que tu as acheté, comme des ragoûts, des soupes ou des sautés. Pis n’oublie pas de planifier aussi les lunchs. Les dîners au resto font souvent de gros trous dans notre budget.

Étape #4 : Écris toute, toute, toute sur un p’tit papier, pis ajoute les ingrédients que t’as notés à l’étape 1

Ici, ma belle crépue, pas d’improvisation possible. Tu te fais une belle p’tite liste, pis t’oublies rien. Pis là, tu vas me trouver freak, mais essaie de mettre les items dans le même ordre où tu fais tes allées. Au pire, si tu trouves que j’exagère, tu pourrais aussi les classer par type : Fruits et légumes, viandes, produits laitiers… bon, t’as compris. L’idée, c’est de passer le moins de temps possible dans l’épicerie pis de pas aller dans les allées où t’as besoin de rien.

Étape #5 : Prends tes p’tits sacs écolo pis va faire enfin ton épicerie

Faire l`épicerie, c’est un art. Il faut savoir procéder pour ne pas se faire avoir par tous les petits fendants des départements de marketing de ce monde. À l’épicerie, tout est conçu pour te faire dépenser le plus possible. Pis c’est prouvé que c’est au cours des 15 premières minutes qu’on risque de faire des achats impulsifs. L’odeur des poulets à l’entrée, les bouts d’allées et leurs supposés deals, ou encore les dégustations gratuites : tout est là pour te pousser à acheter des affaires dont t’as pas besoin.  Ici, y’a plusieurs règles à respecter :

  1. N’y va jamais le ventre vide.
  2. N’achète absolument rien d’autre que ce qui est inscrit sur ta liste (à moins d’un oubli manifeste).
  3. Ne va pas dans les allées où tu n’as besoin de rien.
  4. N’achète pas plus que nécessaire : ne te fais pas avoir par les ventes du genre 3 pour 5 $ – ton item unique sera tout de même au prix réduit, soit 1.67 $.
  5. Apprends à lires les étiquettes : date de péremption, prix par unité de poids ou de volume, valeur nutritive, produits bio, etc.
  6. Évite les prêts à servir : Fromage râpé, poulet en lanières, riz préparé, etc. Tu payes pas mal plus cher pour que quelqu’un fasse la job à ta place, paresseuse.
  7. Achète les formats familiaux seulement pour les produits que tu peux conserver longtemps.
  8. Si t’es carnivore, essaie de diminuer la quantité de viande que tu achètes. Remplace-la par des légumineuses, des œufs ou du tofu. C’est beaucoup plus économique.

Étape #6 : Gère tes stocks

En arrivant à la maison, tu vas tout bien ranger à sa place. Tu vas séparer en portions individuelles les paquets de formats familiaux, tu vas régler la température de tes tiroirs (oui, ça sert à quelque chose) pis tu vas mettre à l’abri de l’air tes fruits et tes légumes. Après ça, tu vas faire tes devoirs pis tu vas aller t’éduquer sur le web sur la façon de bien conserver les aliments. Tu éviteras ainsi le gaspillage, ce qui fera du bien à l’humanité pis à ton portefeuille.

En principe, si t’as fait ta job comme du monde, tu ne devrais pas avoir à retourner à l’épicerie de la semaine. Évite les visites de milieu de semaine au supermarché et au dépanneur, qui seront les pires ennemies de ton compte en banque.

Étape #7 : Apprends à cuisiner

Savoir cuisiner te fera grandement économiser. Fini, les pizzas pochettes, les quiches préparées et les lasagnes congelées. Ces trucs sont généralement très chers et sont bourrés de sel, de sucre et de gras. C’est mauvais pour toi.

Va sur les Internets, tu trouveras plein de sites qui t’aideront à développer tes compétences en cuisine.

Alors, ma belle crépue, si tu suis à la lettre toutes mes indications, tu pourras manger pendant une semaine, avec seulement 60 $ en poche.

Garanti, ou argent remis. eeee NOT!

emilieouelletrondcatherine-jodoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de