Menu

Vous avez dit « rage au volant »?

Attention, ce texte contient des traces de montées de lait…

Suis-je la seule à changer de personnalité quand vient le temps de prendre le volant? Je suis Montréalaise et j’ai appris à conduire au cœur de Montréal, et ce, à l’âge de 22 ans. J’ai fait mon permis de conduire uniquement parce que mon travail me le demandait, et aussi parce que j’avais envie de faire des road trips. Sinon j’aurais continué à me procurer ma carte Opus hors de prix. Ce que je veux dire, c’est qu’enfermée dans ma voiture, j’ai tendance à changer complètement de personnalité, c’est comme si j’étais Hulk, mais au lieu de devenir immense et verte, j’ai la face qui gonfle et devient rouge (belle image mentale, hein?). En gros, je deviens folle, mais je m’assume. Voici ce qui me met hors de moi.

hulk enragé

Source

Les gens qui roulent à 20 dans une zone de 40 ou 50 km/h. Allo? À part en hiver lorsque la chaussée est glissante ou n’importe quand dans l’année quand il pleut en abondance POURQUOI tu roules si lentement? Te rends-tu compte qu’en arrière tu crées littéralement du trafic parce que, oui, il y a juste une voie et que tu la bloques parce que ton pied est incapable d’appuyer plus fort sur l’accélérateur? Et pourquoi tu prends l’autoroute si c’est pour rouler en bas de la limite permise quand la température est absolument de notre bord?

Le clignotant, OMG juste à y penser je me vois m’arracher les vêtements sur le corps pour faire une prise de lutte à la Hulk Hogan à TOUTES les personnes qui croient qu’un clignotant c’est une option dans une voiture : NON! Écoute, enclencher ton clignotant pour signaler que tu tournes ne prend même pas 1 seconde de ton précieux temps. Donc s’il te plaît METS-LE!

Les gens qui klaxonnent parce que tu arrêtes soit pour un autobus scolaire ou un passage piétonnier : HEY tu devrais réviser tes cours de conduite, si j’arrête il y a pas mal une raison qu’est-ce que t’en penses?

Dans le trafic quand tu attends pour tourner, ça te sert à quoi de tourner vite vite vite avant que la lumière devienne rouge en créant une voie imaginaire qui va encore PLUS créer de trafic? Attendre la prochaine lumière pour que les voitures avancent un peu pour te laisser avancer ça ne te tente pas? Puis, quand tu vois clairement que si tu traverses la rue tu vas rester pogner en plein dans le milieu de la voie à sens contraire, pourquoi y vas-tu? Non, mais t’as du plaisir à créer encore plus de trafic qu’il y en a déjà?

la rage

Source

Pis ton cellulaire, veux-tu bien le laisser dans tes poches ou ta sacoche? Des accidents, ça arrive peut-être juste aux autres dans ta tête, mais pense donc deux secondes que tu pourrais tuer une autre personne que ta propre personne. Arrête de penser à ton nombril et respecte la loi.

Rouler comme un débile comme si rouler à 140 km/h sur l’autoroute va te faire arriver plus tôt chez toi que si tu respectais la limite. On gage-tu que j’arriverais à peine 2 minutes après toi si on se rendait au même endroit? Mais dans mon cas je ne risquerais pas d’avoir une contravention de 200 $ avec des points en moins sur mon permis de conduire et le payer à un prix de fou l’année suivante.

Me coller au derrière dans la voie de gauche pour que je me tasse. Quand je me tasse, tu avances pas plus que si tu avais usé d’un peu de patience parce tsé ON EST DANS LE TRAFIC. C’est quoi le but dans ta tête de vouloir rouler absolument plus vite que la circulation le permet? Assume ta décision de conduire, et ce, à Montréal ou ailleurs où le trafic est aussi infernal.

Je suis pour le partage de la route avec les vélos, mais si tu roules en plein milieu de la voie au lieu d’être sur le côté ou que tu roules à sens inverse, il y a de fortes chances pour que je me mette à chanter une chanson remplie de mots qu’on ne peut pas dire à un enfant. Tu ne vas pas m’entendre, non. Mes fenêtres seront fermées ou, si elles sont ouvertes, la musique camouflera mes paroles.

Mon expression favorite? « Hey le raisin! » Ça pas l’air si drôle que ça lorsqu’on le lit, mais imaginez moi et ma face de fille frustrée crier ce terme en levant le bras? Là, c’est drôle, hein? Mais quand LE mot sort de ma bouche, vous savez le GROS mot qui veut tout dire qui commence par « ta » et fini par « nack », eh bien, tu m’as vraiment mis de mauvaise humeur et, si j’avais le pouvoir, je t’enlèverais ton permis et te donnerais quelques coups de pieds aux foufounes.

Des fois je m’imagine être une police et donner des contraventions à toutes les tatas que je croise. Je me sens hot, mais bon j’assume le fait que je suis intense et peut-être folle sur les bords.

Bon, bon, bon! Je pourrais continuer comme ça encore pour une centaine de mots. J’ai l’air d’une folle, mais dans le fond, moi quand je suis au volant je me défoule! Sache que si tu croises ma route et que tu daignes agir en tata eh bien tu me fais plaisir, oui oui, j’adore chialer, mais pas pour rien. Chialer au volant, c’est pour moi une thérapie qui fait du bien. Je suis sensible aux tatas de la route! Mais quand même, gang, faites attention aux règlements de la route, pour votre vie et celle des autres.

KarineCaronBenoitrondannemariebilodeaurond

One thought on “Vous avez dit « rage au volant »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre