Menu

Lâcher prise

Tu voudrais que tes pensées tournoient positivement dans ta petite tête? T’aimerais donc que tes lèvres s’humectent chaque jour d’un petit brin d’bonheur? Tu veux obtenir une certaine liberté d’esprit? Deux mots : LÂCHE PRISE!

C’est après avoir vécu une rupture amoureuse, égaré 800 $ (j’ai même fouillé dans le conteneur) et accidenté ma voiture (perte totale sans assurances) à trois semaines d’intervalle que j’ai décidé de réellement les mettre en pratique.

Sérieusement, pour mon « bonne année 2015 », ça partait mal! Pourtant, 2015 a quand même été l’année la plus posée de ma vie. J’ai appliqué le lâcher-prise à son meilleur. Attention, là je ne parle pas d’abandonner ses objectifs, mais plutôt de mettre en priorité ce qui permet d’aller de l’avant et non ce qui était.

Soyons réalistes, la vie est un amas de va-et-vient en ce qui concerne tant les biens matériels que les relations. Tu ouvres grand tes bras, tu accueilles le vent qui entraîne vers toi tout ce qui t’est réservé, bon ou mauvais, à un instant précis. Puis tu fais la même chose avec les objets et les personnes qui s’éloignent, tu les laisses aller d’un geste de la main, parfois même avec un bon coup de pied au cul.

Des gens entrent, des gens restent, des gens sortent. Dans tous les cas, on attrape au vol ce qu’on doit apprendre, on avance avec ce nouveau bagage et puis voilà. À quoi bon essayer d’atteindre ce qui ne nous est pas ou plus destiné. Eh oui, tout le monde se fait des attentes, et parfois on est déçu. Deux choix se présentent à toi, soit tu t’accroches trop fermement à tes souvenirs, soit tu te relèves et tu vas de l’avant.

Si seulement ta conscience se concentrait sur ton mieux-être plutôt que d’accorder de l’importance à tout ce qui t’es extérieur. T’as personne dans ta vie en ce moment? Fais-toi plaisir! Tu as crashé ton char? Relaxe, péter les plombs ne changera rien. Lâche prise! Ben oui, c’est plate! Tu casses ton petit cochon pis si tu es moindrement à ton affaire, ça va se régler. Parce que c’est ça, vivre. C’est faire avec les bonnes et les mauvaises choses. Et non, désolée, ça ne s’arrêtera pas! Tu vivras toute ta vie des montagnes russes de petits événements désagréables qui te feront grincer des dents.

Dealer avec ça se résume en deux mots : LÂCHER PRISE. C’est tellement simple. Bon, t’as raison, pas si simple. Il est vrai qu’il y a également des pertes importantes qui surviennent. Mais encore là, si on prend du recul et qu’on y met du sérieux, on réalise que lâcher prise est une fois de plus la plus belle notion pour t’aider, avec le temps, à surmonter et à diminuer ces douleurs.

Ce qui fait que ton bourrelet en trop, ton ex inoubliable, l’amour de ta vie qui se fout vraisemblablement de toi, ton nez trop long, ton voyage désastreux, ton importante chute financière, ta TV cassée, ta coupe de cheveux ratée, ton maudit égo de m… et tout ce qui te cause du stress… Tu vois, tu entends déjà les deux mots que je m’apprête à prononcer!

Le lâcher-prise est partout. C’est ça être positif et aller de l’avant. C’est vivre ici, maintenant, sans ruminer ton maudit passé qui ne fait que ruiner tes heures de sommeil. Just go with the flow! Le reste viendra tout seul si tu entreprends de mettre un pied devant l’autre. Concentre-toi à changer l’avenir plutôt que de ressasser ce qui est bel et bien terminé, malgré tous les espoirs et les énergies futiles que tu dépenses. Avec celles-ci, crée le renouveau dans ta vie!

2015 pour ma part : nouveau char, compte bancaire finalement à jour et célibat délectable. Eh oui! Je me suis gâtée, pour une fois.

Par Caroline Mordan Gagnon (POP-UP)

popupelisetetreaultrond

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de