Menu

Les SPM

Quand je vous dis SPM, vous pensez quoi? Personnellement, je me dis : « Pas encore ces connes! ». Eh oui, méchantes variations hormonales qui nous ont toutes fait péter un câble un jour ou l’autre. Et si ça vous est jamais arrivé, chuchotez ou elles vous trouveront.

Pour ma part, j’ai une longue histoire avec elles… Menstruations difficiles et 2 enfants allaités plus d’un an. Quand le retour d’hormones arrive et que les connes débarquent… Même la grande muraille de Chine se cache pour ne pas crouler sous le tsunami d’hormones qui se garroche partout dans mon corps. Mais surtout dans ma tête.  Je vais vous faire le topo, c’est assez simple. Grosso modo, ça ressemble à ce qui suit.

I may look calm

Comme il y a plusieurs types de SPM, à vous de trouver à quelle version vous ressemblez le plus.

La version : J’ME PEUX PU!

blair and chuck

Tu te sens habitée par force obscure. Tu te sens stressée. Un problème équivaut à une montagne. Tu tiens le coup mais tu peux craquer à tout moment. Tu peux ressentir de la nervosité physique, des tremblements, de la maladresse, tu te sens un peu dans les vapes. Tu réussis à garder le cap à coup de crises de ménage hystérique, ou tu t’échappes via ta libido. Du genre « Prends-moi sur la table de la cuisine, tout de suite, maintenant! ». Mais surtout, le lendemain, tu te réveilles en te demandant ce qui t’as pris la veille!

Version (la plus commune) : TOUTE M’ÉNARVE!

want to kill

Tes hormones se pitchent dans ta tête et te transforment en chieuse professionnelle, garce suprême ou miss perfection. Si partenaire il y a, il devient souvent bien malgré lui le souffre douleur du raz de marée d’émotions mêlées qui te passe dans la tête, surtout en soirée quand toute la journée, tu as ravalé l’envie folle d’arracher la tête de tous tes collègues. Pauvre homme. Ce soir-là, peu importe ce qu’il fera, ça ne fera pas ton affaire. Du même coup, on se rappelle ce qu’on fait endurer aux gars au nom de nos sacrées hormones et on culpabilise 2 secondes, 3 tout au plus.

Version : CHU GROOOOOSSSSEEE!!!

cyntiaroberge_31janvier_image4

T’as l’impression d’être Free Willy. Ventre gonflé, rétention d’eau, jambes lourdes, fatiguée comme si t’avais jamais dormi, tu te sens en décomposition, à bout, faire la vaisselle équivaut à l’ascension de l’Everest en talons hauts. Le frigidaire t’envoie des messages subliminaux pour te faire manger. Tu succombes au sac de chip ET au pot d’Häagen-Dazs et tu te tapes un film de petit chien en braillant… Un commentaire mal placé te donne l’envie d’aller faire du bungee pas d’élastique sur le pont Jacques-Cartier.

Version : J’VEUX MOURIR!

plier en deux

T’es pliée en deux sur ton divan depuis 3 jours, t’as les cheveux gras, tu n’entres pas travailler, t’aimerais mieux qu’on te coupe en deux avec une tronçonneuse plutôt que de te lever pour aller à la salle de bain. Ton dernier repas se composait de 2 tylenols, 3 advils et une canette de 7up dégazéifiée. Tu sais plus quoi faire, tu penses à changer de sexe en te disant que ça ferait moins mal que d’être menstruée une fois par mois. (Parle à ton gynéco. T’as pas à souffrir autant, j’en sais quelque chose. Change de pilule ou de stérilet, peu importe, mais consulte. C’est sûr qu’il y a une solution.)

Voilà. J’espère que tu t’y es un peu retrouvée. Pour ma part, je me retrouve un peu dans chaque description tout dépendant du mois et des circonstances. Toutefois, si vous souffrez votre vie à chaque mois ou si vous avez des downs horribles et que vous avez envie de vous lancer devant toutes les voitures qui passent en face de chez vous (oui, ça se peut!), je vous en prie, allez voir le doc, il peut vous aider. À chaque problème sa médication, mais ne restez pas là à rien faire en vous disant que ça va passer tout seul.

Pour les autres, si ça peut vous encourager, il vous reste les grossesses, la ménopause et bien d’autres magnifiques inventions de la vie pour vous en faire baver. Alors on lâche pas les filles… GO, GO, GO!  À cinquante ans, ça ne sera plus qu’un souvenir!!!

Par Cyntia Roberge

popuplauriestpierrerond

 

2 thoughts on “Les SPM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre