Menu

Gestion des émotions et personnalité : le film d’animation Sens dessus dessous

En 2015 est sorti le film d’animation ‘‘Inside Out’’ (v. o.) ou « Sens dessus dessous » (version québécoise). Deux de mes meilleures copines (Allô Lénie et Josie) m’ont convaincue de le visionner, moi qui ai perdu un intérêt pour les films d’animation après ‘‘Toy Story’’. J’ai quand même un peu niaisé avec la « puck » en attendant que le film se trouve sur Netflix, mais maintenant j’peux vous confirmer que vous pouvez le trouver partout. Voici la bande-annonce 👇

Source

Alors me voilà en pyjama, accompagnée d’un popcorn sur le divan, quand débute le film. Le concept m’accroche dès le début. Tous les humains portent en eux un centre de commande des émotions qui se trouve dans la caboche. Des personnages incarnent les émotions; ils contrôlent chacun leur tour le tableau de bord et nous font réagir face à différentes situations. Il y a Joie, Tristesse, Dégoût, Colère et Peur qui se partagent les commandes. Chaque personne possède une émotion plus dominante que les autres, ce qui lui permet donc d’avoir une attitude colorée de ce sentiment. Ceci confère une teinte particulière à notre personnalité.

Sans dessus dessous

Une couleur précise est associée à ces cinq personnages : jaune pour la Joie, bleu pour la Tristesse, vert pour le Dégoût, rouge pour la Colère et mauve pour la Peur. Lorsqu’on vit des émotions, ça crée un souvenir qui devient une boule qui va ensuite se loger dans la mémoire. Les souvenirs se formant à partir de sentiments forts et plus intenses sont représentés par ces mêmes boules, mais elles sont lumineuses et brillantes.

Et finalement, notre personnalité se solidifie à force d’évènements, de valeurs et de moments marquants. Dans notre tête, à part le centre de contrôle et la bibliothèque infinie de la mémoire, se trouvent les îles de la personnalité. Ces îles nous permettent d’être des personnes entières avec toutes nos différentes facettes. Par exemple, dans le film, la petite Riley est passionnée de hockey, adore sa famille, aime faire des bouffonneries ainsi que s’entourer d’un bon cercle d’amis. Ce sont ces types d’îles qui nous distinguent des autres et dont il faut absolument prendre soin pour garder un équilibre.

Sans dessus dessous

Le parallèle entre le film et nos vies se fait automatiquement (à moins que tu sois zéro introspection). Ce qui est vraiment plaisant, c’est de suivre l’histoire de la petite Riley en se demandant à plusieurs reprises quelle est notre émotion principale, quelles sont les îles de notre personnalité et quels souvenirs font qui nous sommes et comment on se présente à la vie. On a aussi l’occasion de comprendre comment est fait la pensée via nos rêves, notre imagination, notre mémoire, nos souvenirs, nos apprentissages, nos intérêts, etc.

J’ai eu une belle prise de conscience en visionnant ‘‘Inside Out’’, ça m’a permis de mettre des images sur des concepts très abstraits. J’ai eu l’occasion de réfléchir à ce qui m’anime dans la vie, puis aussi à combien importante est la gestion des émotions pour mener une vie agréable. Pour tout le monde, ce film amène à se poser des questions et à s’exprimer. J’ai une collègue dont la fille vit de l’anxiété, et elles réussissent à parler d’émotions en les nommant, de la même façon que les personnages du film. La jeune fille apprend à reconnaître quelle émotion prend le contrôle et comment mieux la gérer pour vivre des moments amusants et positifs.

Sans dessus dessous

Source

Sans faire de #spoileralert, je vous confirme que la morale de l’histoire vaut vraiment la peine. On se sent pas anormal de pas être toujours heureux, pétillant et positif. Dans la vie, le plus important, c’est l’équilibre.

Enfin, je recommande à chacun d’entre vous de prendre le temps de regarder « Sans dessus dessous ». Figure-toi quelle est ton émotion principale, quelles sont tes îles de la personnalité et quels souvenirs, rêves – et quel jardin secret – composent ton univers personnel.

Sans dessus dessous

Pour ce qui est du film et de son intrigue, je te suggère le synopsis de Cinoche.com :

« Riley est une jeune fille généralement heureuse depuis sa naissance. Tout se déroule pour le mieux dans le centre de contrôle de ses émotions, jusqu’au jour où elle est forcée de déménager à San Francisco avec ses parents et laisser derrière ses amis et la vie qu’elle aimait tant au Minnesota. Dès lors, tout est bousculé au niveau de ses émotions, mais jamais autant que lorsque Joie et tristesse se perdent dans les dédales de sa mémoire à long terme. Comment Riley fera-t-elle pour redevenir la personne heureuse qu’elle était auparavant alors que tout va si mal? »

As-tu vu le film? Qu’en dis-tu?

sarahmillerrondArianelehouxrond

Source 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de