Menu

Génération insertion

J’regardais ça l’autre jour, pis j’me suis rendue compte que les nouvelles générations d’adultes sont comme pognées dans un tourbillon maléfique de promotion de l’insertion.

Je m’explique.

De nos jours, les gars, comme les filles, comptent leur nombre de kills et en parlent ouvertement à leurs amis. C’est à se demander si on est en train de banaliser les relations sexuelles. C’est un véritable mur de trophées de chasse qui se bâtit dans le salon de Tous-les-Actifs-de-la-Relation-Sexue, pis là, y commence à manquer de place. En même temps que l’espace disparaît, ben y’a la réputation qui commence à manger une volée. Surtout dans une petite ville comme la mienne, c’pas trop long que tu connais le tableau de chasse de Joséphine la cochonne. Mais ça, ça n’a plus l’air de déranger. Dans mon temps, tout ça restait secret. Maintenant, on s’exhibe pour montrer la grande expérience qu’on possède. Mais à quel point ton expérience vaut plus que la réputation de marde que tu vas avoir. C’est peut-être l’absence de cours d’éducation à la sexualité qui a rendu les nouvelles générations complètement aveugles à la beauté qu’une relation stable peut apporter. Parce que la sexualité, dans toute sa grandeur, ne compte pas seulement l’acte lui-même d’insertion. NON. La sexualité comporte aussi l’amour et le désir, qui semble-t-il, a un peu pris le bord aujourd’hui. On préfère accorder plus d’importance aux relations d’un soir parce que c’est moins compliqué. Pas le temps de niaiser. J’te crois aussi quand tu me dis que c’est vraiment nice de se sentir voulu par les ¾ des filles du bar, mais en fin de compte, t’auras pas la même qualité de relation qu’une seule pourrait t’offrir. T’sais, quand tu passes un certain moment avec une personne, tu en viens à savoir ce qu’elle aime vraiment. Pour toutes les fois où ça a été bof un soir avec un ou une inconnu(e), la personne qui te connait vraiment sait ce que tu veux. C’est certain qu’y’a des jours où c’est moins facile, mais j’suis prête à parier que ça, c’est tout petit à côté de tous les avantages que ça pourrait t’apporter. On laisse trop souvent de côté l’amour pour la satisfaction d’une seule envie charnelle. Mais bien souvent, cette envie charnelle-là provient d’un vide que t’as dans l’cœur. Cette réflexion doit venir avec la sagesse de l’âge (dit la fille qui vient d’avoir 23 ans), mais tu sais, un jour tu comprendras.

popuplauriestpierrerond

Par Virginie Drapeau

One thought on “Génération insertion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre