Menu

5 choses que nos grands-parents ne comprendront jamais

grands-parents tatoo

Ah les grands-parents! On les aime, ils nous aiment aussi. Sauf qu’on va se le dire, avec l’écart entre nos deux générations, nos façons de penser divergentes et  l’évolution de la société… Il y a bien des choses qu’ils ne pourront juste jamais comprendre. Je ne sais pas pour vous, mais mon grand-papa je l’aime à l’infini, sauf qu’il y a des sujets sur lesquels je ne m’obstine même pas avec lui. Ça n’en vaut pas la peine vu nos mentalités sont bien trop différentes. Donc, à moins que papi ou mamie soient extrêmement ouverts d’esprit, voici des sujets qui forment un gros point d’interrogation dans leur visage comparativement à notre génération :

1. Les tatouages et perçages

Ils ne comprennent pas le but de souffrir pour avoir des dessins ou des bijoux sur nos corps. À chaque nouveau tatouage ou perçage, mon grand-père pense clairement que je deviens de plus en plus rebelle et je peux prévoir tout de suite qu’il me dira : «Bon, encore! C’est le dernier celui-là, non?» Et moi je lui réponds toujours qu’on verra bien. Sorry grandpa de briser l’image de petite ange que tu avais de moi.

2. L’homosexualité ou la bisexualité

Définitivement, ils croient que c’est une maladie. En général, dans notre génération, on a compris que l’orientation sexuelle ça ne se contrôle pas et on tend même vers la pensée qu’on peut aimer une personne bien avant un genre. Bien que ce ne soit pas encore parfait dans la compréhension et l’acceptation de l’homosexualité ou la bisexualité, on est loin des croyances de nos grands-parents.

3. Les fuckfriends ou même les relations tout court

Dans le temps de nos grands-parents, on se mariait jeune pour rapidement élever une famille. Puis, on ne se remariait pas à moins d’être veuf. C’est donc bien difficile pour eux de comprendre qu’on change de conjoint comme on change de paire de bas. Et c’est encore pire si on parle d’avoir des amis avec bénéfices. C’est simple, pour eux, on se «case» pour fonder une famille, pas juste pour combler mutuellement un vide affectif ou sexuel.

4. La technologie

Je te jure que tu perds grand-papa ou grand-maman avec ce sujet-là. Tu peux bien leur dire que ton cellulaire te sert à écrire des messages, prendre des photos et naviguer sur Internet en plus de parler au téléphone ou que ton ordinateur c’est comme l’avancement technologique de la machine à écrire, mais ils s’en fichent bien honnêtement. Déjà que les décodeurs pour la télévision ou simplement une télé récente ça peut être compliqué à faire fonctionner pour eux… Leur bon vieux téléphone normal et une télévision sans trop de « pitons », c’est bien en masse!

5. Ne pas savoir quoi faire comme carrière

Aujourd’hui, des choix de carrière en veux-tu en v’là !?  Ce n’était pas le cas dans leur temps. Tu ne faisais pas nécessairement un métier parce que t’aimais ça, mais tu décidais plutôt par les choix restreints et selon tes études. Maintenant, c’est difficile de choisir, de savoir ce que l’on veut faire de notre vie. Puis ça, les grands-parents ne comprennent pas ça.

Mais au bout du compte, la société est en constante évolution. J’aurai bien beau vouloir être une grand-maman bien open plus tard, je risque fort probablement de ne pas comprendre totalement la génération de mes petits-enfants.

maripierquessyrondcamilleleblancrond

One thought on “5 choses que nos grands-parents ne comprendront jamais

  1. 84 ans et quatre petits-enfants de 19 à 33 ans.
    Je suis d’accord avec presque tout ce que je lis là.
    Sauf pour les tatouages et les percings qui, contrairement aux « bijoux’, ne peuvent pas se quitter quand on n’en a plus envie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de