Menu

Sexplora : la sexualité sans tabous

sexplora

Sexplora, c’est un peu comme une amie avec qui on va bruncher chez Cora de temps en temps pis qui en profite pour vouloir partager des détails croustillants sur nos vies sexuelles entre deux tables composées d’un vieux couple qui lisent chacun un journal et d’une famille avec un enfant braillard. Sauf que Lili Boisvert, elle, le fait avec un public averti. Elle me fait penser à cette amie avec une ouverture incroyable qui s’amuse à découvrir toutes les facettes de la sexualité. C’est bien pour ça que lorsque je regarde Sexplora, je peux me sentir interpellée par l’approche de l’animatrice. Tout en restant professionnelle, elle semble facile d’approche et aborde le tout avec une petite teinte d’humour.

Sexplora, c’est quoi? Si dans les derniers mois, tu n’as pas vraiment été présent sur la sphère télévisuelle et que tu aurais manqué l’engouement pour la série ou l’excitation mâle générale à Tout le monde en parle lorsque l’animatrice est venue en parler, cette série comporte une saison de 6 épisodes portant sur diverses sphères de la sexualité : l’orgasme, la masturbation, la vulve, le fétichisme, la libido et le pénis. Ça, c’est les thèmes tels que décrits dans le titre et la description, c’est la théorie.

En pratique, ces émissions te montrent diverses facettes et t’amènent plus loin dans ta réflexion sur ce qui est normal et sain. On te montre que la masturbation, ce n’est pas nécessairement facile d’accès pour tout le monde et que ce plaisir solitaire peut s’avérer être un luxe chez certains. On te parle d’éjaculation féminine, pis on répond aux dires « L’éjaculation féminine, c’est de l’urine ! » afin d’en avoir le cœur net, une fois pour toute. En rafale, on y parle d’asexualité, de polyamour, de taille péniale, de circoncision, de porno, de tantrisme, de transsexualité et plus encore!

Dépendant de ton échelle de confort, il se peut qu’à certains moments lors de ton écoute, tu pognes le vertige. À ce moment-là, tu ne regretteras pas d’être assis bien dans ton La-Z-Boy dans le confort de ton chez-soi.

Pour ma part, je trouve rafraichissant de retrouver une émission qui parle de sexualité sans jugement et avec une animatrice engagée.  La sexualité féminine y est représentée comme elle devrait l’être plus souvent, comme une chose saine, vraie et cela semble être le réel tabou de ce genre d’émission. Les réactions déplacées sont beaucoup plus nombreuses que si l’émission avait été animé par Bernard DeRome et c’est exactement pour ça que cette émission a raison d’être. Il est temps que la sexualité en général, la sexualité féminine et la parole d’une femme sur le sujet ne soient plus sources de commentaires disgracieux sur les réseaux et que l’on comprenne qu’une personne qui parle ouvertement de ce sujet ne nous donne pas le droit de commenter son physique ou faire des propositions indécentes pour autant. Parler de sexualité publiquement n’enlève rien au principe de consentement et d’harcèlement. Il est temps qu’on puisse aborder le sujet de manière posée, pour apprendre et pour nous instruire.

La saison au complet est maintenant disponible sur tou.tv avec le forfait extra. En espérant que ça soit simplement le commencement d’une longue série d’épisodes!

dominiquebabinrondcamilleleblancrond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de