Menu

La porno féministe, ça existe!

féministe

La pornographie comme on la retrouve sur les sites gratuits et populaires sur le net n’est pas faite pour tout le monde. Certes, on peut y retrouver plein de genres, de fétichismes, de préférences… Mais plus souvent qu’autrement, elle représente toujours la femme d’une même façon : comme un objet.

Il n’est pas rare non plus dans la pornographie que le thème abordé inclue une tranche de sujet qui n’a rien d’une normalité dans la vraie vie, avec des titres du genre “La chatte de ma sœur” ou avec comme scénario de “jeunes adolescentes” qui obtiennent leurs premières relations sexuelles. Ce qui me tracasse avec ce genre d’idée, c’est que même si la personne qui download et regarde la vidéo se convainc que c’est seulement du acting et qu’il ne s’agit pas réellement de mineures ou de membres d’une même famille, cela incite quand même  l’industrie à continuer à produire ce genre de pornos, puisqu’il y a une demande. Ce ne sont pas des situations normales de la vie courante et elles ne devraient pas être banalisées à l’écran.

Pourquoi le sexe démontré dans les films érotiques ne pourrait-il pas afficher des relations sexuelles saines ? N’est-ce pas ça, au final, qui est excitant ?

De plus, la femme essaie encore de gagner son point face à sa sexualité. Le fait qu’une femme puisse ressentir autant de désir sexuel qu’un homme est encore tabou, ou encore qu’elle ait une forte libido, qu’elle se masturbe et qu’elle écoute de la porn. En fait, c’est que la pornographie standard cible particulièrement l’homme. On dirait que l’industrie n’a pas encore compris qu’il y a un marché pour la femme aussi et qu’elle n’est pas seulement un Kleenex humain mais bien un atout majeur à une relation sexuelle, parce qu’après tout, ça se fait à deux. Même si la plupart d’entre nous réussit à trouver son compte en cherchant ben comme il le faut, pour ceux qui ont un peu plus de misère avec la sexualité représentée dans ces films, sachez qu’il y a une alternative : la pornographie féministe.

Mais la pornographie dite féministe, c’est quoi exactement ?

Dans la porn féministe, la femme a le pouvoir de son plaisir et elle n’est pas utilisée que pour la satisfaction de l’homme. Elle prend les devants (pas seulement dans les jeux de rôles de domination) et fait partie intégrale de la relation sexuelle, comme dans la vraie vie, où elle n’est pas seulement qu’une machine à orifices mais une femme consentante et qui veut autant que l’homme obtenir jouissance. On y retrouve donc une notion de consentement claire, un accent sur le plaisir de la femme, on y représente aussi les groupes marginalisés ainsi qu’une diversité corporelle rafraîchissante.

La plupart des pornos sont réalisés de sorte à ce que le téléspectateur (considéré comme majoritairement mâle) puisse se projeter dans l’action, style “le porno dont vous êtes le héro”. Les scènes réalisées sont toutes faites en conséquence qu’il ne faut pas cacher la vue au spectateur. Le résultat : du mauvais sexe interprété comme étant la façon de faire pour obtenir l’orgasme autant chez la femme et chez l’homme. Essaie donc toi, de faire un bon cunnilingus sans cacher la prise de vue de la caméra! En gros, la femme est présente, mais vraiment de la même manière qu’une maison que l’on explore sur Internet à l’aide d’une visite virtuelle.

Une nouvelle alternative à ce genre d’idéologie masculine est de mise, surtout si on considère que de nos jours, la pornographie est un processus très présent dans “l’éducation” à la sexualité. Il serait donc temps qu’elle représente un peu plus la réalité de celle-ci.

dominiquebabinrondcamilleleblancrond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de