Menu

Cure d’intersaison pour les nuls

Bon, ça y est… c’est le printemps. Les merles et les snowbirds sont revenus du sud et l’odeur des crottes de chiens aussi (ou presque). C’est une saison super géniale et tout le monde l’aime. Cependant, notre corps et notre esprit en sont facilement chamboulés. On est littéralement saturé des excès de la froide saison par les pâtés de Noël et les 100 autres gargantuesques festins d’antan de l’hiver. En plus, pour faire souffrir encore plus notre foie, on ajoute la cabane à sucre à mononcle sur la balance. STOP!!! On est juste plus capable d’en prendre. Je te lance quelques actions simples qui pourraient peut-être te remettre dans le visage le sourire que tu as perdu depuis le mois d’octobre.

Tout d’abord, change tes draps. Range ta flanelle et sors tes petits draps de coton estivaux, colorés et frais, que tu viens de faire sécher sur la corde à linge. Ça sent tellement bon! Déjà là, je suis certain que tes rêves seront plus beaux. Parce qu’un meilleur sommeil nous mène souvent à passer une meilleure journée!

faire le ménage

Ensuite, ouvres tes fenêtres et fais le ménage complet de ta soue à cochons. Un peu de « push-push » partout pour enlever la « tite » poussière et les traces de bottes sur le plancher 😉. Tu peux en profiter aussi pour faire l’inventaire de tes vêtements d’hiver et de la saison à venir. Ce que tu ne portes pas, donne-le!

Rochette_Alexandre_2_9avril

Après, on profite du beau temps et d’un plus grand éventail de produits locaux pour mieux s’alimenter. Plus de légumes, de fruits et des jus frais pour égayer tes papilles qui se sont délectées d’aliments en conserves pendant six mois. Bois beaucoup d’eau aussi, car y’a rien de mieux pour débloquer les tuyaux et nettoyer les reins. Tu peux aussi essayer de te faire des thés glacés maison. Ils sont plus savoureux, plus sains, moins sucrés et moins chers que ceux qui ont traîné plusieurs semaines sur les tablettes de ta supérette. Tu peux suivre les cures et les diètes sur Internet, au jus de bouleau ou à la graine de pamplemousse, mais je les ai jamais essayées… ça fonctionne tu bien?

courir en ville

Ensuite – probablement la partie la plus importante pour survivre au changement de saison – il te faut prendre un grand bol d’air. Fais n’importe quoi, promène ton gros « pitou », fais de l’équitation sur un zèbre, crée-toi un jardin de fines herbes et de légumes orientaux. Moi, j’attendais juste trop le beau temps pour me remettre à jogger et perdre quelques trous dans la ceinture. À toi de décider, mais vas dehors pour l’amour du saint ciel.

Enfin, prends du temps pour toi. Seulement pour toi. Relaxe en méditant, en faisant ce qui te plaît le plus. Ça peut être du yoga, du coloriage pour adultes, écouter de la musique ou même prendre des bains à la chandelle. Ah oui, j’oubliais, quand tu vas prendre ta douche, tu peux peut-être considérer de t’exfolier dans ta routine hygiénique de changement de saison. C’est souvent un bon moyen d’éradiquer les peaux mortes qui confirment un hiver difficile et l’usage quotidien de textiles laineux (et après on s’hydrate sans excès). Non mais, je dis ça de même, parce que tes pellicules corporelles pourraient être visibles lorsque tes membres seront exposés directement à l’air libre et au grand public. Profitez du beau temps et rechargez vos piles intérieures au max!

alexandrerochetterondArianelehouxrond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de