Menu

Meghan Trainor et la diversité corporelle (oups!)

L’un des côtés positifs de notre génération qui côtoie la technologie dans chaque aspect de notre vie, c’est qu’on assure une vigile assez sévère sur le web. Quand quelque chose nous tient à cœur, on ne laisse pas passer des commentaires, des actions, ou des gens qui vont à l’encontre de nos valeurs collectives.

AAISABELLE_23avril_GIF1

Prôner la diversité corporelle et l’acceptation de soi fait aujourd’hui partie de ces enjeux universels qui concernent notre génération.

Il semble que ce soit compliqué de s’aimer soi-même, d’aimer les autres, d’arrêter de se comparer, et de simplement vivre dans un monde rempli de gens uniques et appréciables à la même valeur. C’est l’utopie ultime, le grand rêve : c’est une illusion (pour l’instant). On-en-parle-on-en-parle-on-en-parle, mais les résultats n’y sont pas. Les stéréotypes demeurent. C’est long, déconstruire un scénario et une éducation.

Au départ, j’aimais bien la musique de Meghan Trainor. Je trouvais les mélodies accrocheuses, et je trouvais ça beau et rafraîchissant de voir une chanteuse pop sortir de nulle part avec ses décors pastel et sa shape atypique (atypie pour l’industrie, on s’entend). Ce n’est que tout récemment qu’une amie a éclairé ma lanterne au sujet de la polémique l’entourant.  Le fait est que Title, le premier album de M.T., contient de nombreux textes dans lesquels passe une idéologie vraiment dérangée de l’acceptation de soi.  En gros, on peut en déduire qu’avoir des courbes c’est bien, et qu’être mince signifie être superficielle ou boniche, comme le démontrent ces exemples tirés dans les paroles de ses chansons:

« …skinny bitches… »

« …my momma she told me don’t worry about your size
she says, boys they like a little more
booty to hold at night… »

« …you know I won’t be no stick thin you silly Barbie doll… »

AAISABELLE_23avril_GIF3

On est sous cette impression que les gens qui ont une petite physionomie – les filles en particulier – sont choyés, chanceux, ne mangent pas, ou qu’encore ils sont obsédés par leur poids (allons, allons, ne vivons pas dans le déni!). On a tendance à les envier de façon malsaine et à se comparer. Quand on retourne le miroir, il faut se rendre compte qu’être dans leur peau n’est pas toujours évident. Certaines personnes ne font aucun effort pour obtenir une silhouette longiligne, certains en sont insatisfaits – peu de gens sont entièrement heureux de leur enveloppe corporelle!

Est-ce qu’il se peut que Meghan Trainor ait été mal informée au point de ne pas se rendre compte qu’il y avait, caché derrière sa soudaine popularité, des attaques gratuites et violentes envers certaines personnes? Si on part du principe que toute sa fame est basée sur l’idée que tous sont beaux et uniques à leur façon, on serait d’accord! La différence, c’est que je ne vais pas me mettre à dire qu’être curvy c’est MIEUX que d’être mince.

Ce n’est pas la revanche des toutounes! Ce n’est pas une guerre, point!

J’ai la chance d’écrire ce texte après que la poussière soit retombée et après avoir entendu les justifications et réponses de la star.

Meghan Trainor s’apprête à sortir un nouvel album le 13 mai, et j’espère qu’elle aura retenu une ou deux leçons quant au rôle qu’elle occupe à titre d’inspiration pour les jeunes filles.

 

AA ♥

andreeanneisabellerondesthergirouxrond

Source couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre