Menu

La cuisine crue : faire plaisir à soi et à son corps

J’ai l’impression qu’il y a eu une vague de conscientisation sur l’alimentation saine ces dernières années. Je ne sais pas si c’est moi, mais je trouve que les gens sont plus portés qu’avant à consommer frais, vrai, non transformé et local. Un effet bénéfique à tout ça est que la cuisine crue connaît une popularité de plus en plus grandissante (je suis certaine que la production de smoothie vert dans les foyers québécois a connu une hausse absolument fulgurante!) Il est possible de nos jours de manger dans un restaurant au menu 100 % cru et de ne pas avoir l’air d’un alien.

 cuisine crue

La cuisine crue regorge de saveurs et de surprises. Les sceptiques seront confondus! Essayez un plat de pâtes de courgette crue, un pad thaï cru ou une salade composée de germinations, d’herbes fraîches et de légumes croquants et vos papilles gustatives seront déportées tout droit au septième ciel. La cuisine crue n’est pas seulement délicieuse, elle possède d’incalculables bienfaits. En voici quelques-uns.

1. Une meilleure digestion et absorption des nutriments

Lorsque l’on mange cru, les aliments sont digérés maximalement par l’organisme. Les nutriments qui s’y trouvent sont mieux absorbés et nos cellules sont alors mieux oxygénées, permettant à nos fonctions métaboliques de construction et d’élimination de travailler à plein régime. Sans cuisson, les fruits, les légumes, les germinations, les graines et les noix sont ingérés totalement intacts dans notre corps. La pulvérisation ou la coupe très fine des aliments, deux techniques grandement utilisées, aident notre corps à intégrer les nutriments. On bénéficie alors plus pleinement des bienfaits des enzymes, des antioxydants, des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. Sans problème de digestion, notre corps a un regain d’énergie qu’il peut dépenser ailleurs! (source)

2. Goûter les vrais arômes des aliments

En mangeant cru, nous goûtons aux arômes naturels des aliments. On peut donc apprécier leur fraîcheur, leur texture et leur goût véritable. Lors de la cuisson, certains aliments perdent ou changent de goût. La cuisine crue est la solution idéale pour éviter ce contrebas et pour profiter de l’authenticité d’un produit à son maximum.

3. Éviter les problèmes de la cuisson 

La cuisson altère grandement la richesse des aliments. En effet, « la cuisson est associée à des problèmes comme la destruction et le lessivage d’une grande quantité d’enzymes, vitamines, minéraux, antioxydants ou la production de molécules aléatoires comme celles qui résultent des réactions de Maillard. Plusieurs substances produites sont cancérigènes ou mutagènes ou ont d’autres impacts négatifs sur la santé tels que les glycotoxines, l’acroléine, l’acrylamide, l’hydroxyméthylfurfural et les HAP et les HCA qui regroupent une large diversité de molécules. » (source)

4. Bon pour la planète

La cuisine crue est tout à fait en harmonie avec la planète. En effet, les aliments qui composent un repas cru sont rarement suremballés et transformés et sont bien souvent en accord avec le régime végétalien (l’alimentation végétalienne prône, entres autres, un style de vie contre la cruauté animale et pour la diminution des sources d’émission de GES). Aussi, saviez-vous que « l’élevage est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre et de 80 % de la déforestation en Amazonie » (source) et requiert une quantité phénoménale d’eau? Manger moins de viande permet donc de réduire son empreinte écologique. Et si l’on se procure des produits locaux pour cuisiner c’est encore mieux : réduction des GES causés par le transport et support direct à nos producteurs locaux.

5. Découvrir et faire changement

La cuisine crue nous ouvre de tout nouveaux horizons : de nouvelles recettes, de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs… Si vous manquez d’inspiration ou vous trouvez que vous cuisinez toujours la même chose, naviguez quelques instants sur Internet à la recherche d’une recette de cuisine crue et vous redécouvrirez le plaisir de cuisiner, garanti! De plus, si vous intégrez le cru à votre quotidien, les fruiteries et les marchés locaux deviendront vos nouveaux meilleurs amis et vous délaisserez tranquillement les supermarchés remplis d’allées de la tentation pleines de bonbons, chocolats, gâteaux, chips, etc. Vous constaterez vite que vous n’avez pas besoin de ces aliments transformés pour manger quelque chose de gourmand et satisfaisant.

 cuisine crue

Manger cru, c’est de faire plaisir à soi et à son corps. Je ne vous demande pas d’avoir une alimentation majoritairement crue (je ne suis pas crudivore non plus), mais on ne peut nier que de manger cru est bon pour la santé et pour la planète et que d’intégrer, ne serait-ce qu’un repas cru par semaine, vous permet de bénéficier de tous les avantages que cette cuisine apporte. Si vous n’êtes pas habitué de manger des fruits et des légumes en grande quantité, allez-y doucement au début; un changement trop radical pourrait être trop demandant et, au final, vous n’en serez que découragé. Commencez avec des smoothies verts ou en ajoutant des crudités à vos repas.

Manger doit, d’abord et avant tout, rester un plaisir!

 cuisine crue

P.S. Les photos sont toutes du blogue This rawsome vegan life, mon blogue préféré de cuisine végétalienne et crue!

Emmanuellerivestrondannemariebilodeaurond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de