Menu

Road trip en Gaspésie : où dormir

Maintenant que tu sais que tu viens en Gaspésie cet été et que tu vas profiter des festivals, c’est le temps de discuter hébergement. Encore une fois, dans ce domaine, y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Cela dit, prends note que les emplacements que je te suggère couvrent, à deux exceptions près, le territoire qui va de Grande-Vallée à Percé. C’est que la Gaspésie a une superficie qui correspond à peu près à celle de la Belgique, il va sans dire que cet article aurait pu s’étendre.

Voici donc une liste non-exhaustive des possibilités qui s’offrent à toi.

Les auberges de jeunesse

L’Auberge festive Sea Shack

Quelque part sur la route, à peu près au milieu de la portion nord-gaspésienne de la 132, tu vas pouvoir t’y arrêter. L’endroit porte bien son nom. En effet, je ne connais pas personne qui sort de là sans un récit festif à raconter. Pas pour rien que l’auberge se décrit en trois mots : partys, spectacles, aventure. Tu fais le party, tu assistes à plein de spectacles (Bernard Adamus, Les Sœurs Boulay, Les Hay Babies et les Planet Smashers font partie de la programmation déjà connue) et tu t’amuses (canyoning, kayak, randonnée, kite surf et j’en passe).

Ah, oui! Tu vas pouvoir dormir, mais bon… Ça viendra après tout le reste. Côté hébergement, t’as le choix : dortoirs, chalets, yourtes festives, camping…

Aussi, si tu es membre du réseau HI (Hostelling International), tu obtiens un rabais de 4 $ par nuit.

L’Auberge festive Sea Shack
Source

L’Auberge internationale Forillon

Probablement la meilleure option pour ceux qui veulent profiter du Parc national Forillon sans y faire de camping. Elle est à deux minutes de voiture du parc et à cinq minutes à pied de la plage de Cap-aux-Os, un petit village vraiment sympathique où l’eau de mer est sensiblement chaude (note l’utilisation de l’adverbe sensiblement).

Si tu y vas, tu risques fortement d’être accueilli par le proprio qui ne manquera pas de te proposer plein d’activités (kayak, croisière aux baleines, activités dans le Parc, observation des phoques, etc.). Tu as aussi la possibilité de réserver quelques forfaits nuitée-activité.

L’Auberge de jeunesse Griffon Aventure

Ça, c’est l’endroit take a chill pill par excellence. En fait, si tu veux relaxer, tu vas pouvoir le faire. Et si tu veux faire une activité, comme le canyoning ou juste aller pêcher, tu vas pouvoir le faire aussi. Ici, y en a pas de problème, pis l’équipe est là pour te le rappeler.

Côté logis, t’as des chalets rustiques (dont le fameux bateau de pirates…OK c’est clairement pas un bateau de pirates, mais j’aime à y croire), des tentes prospecteurs, des dortoirs en refuge et des terrains de camping.

L’Auberge de jeunesse Griffon Aventure
Source

Les terrains de camping

Là, je pense que tout revient à la question du budget, parce que côté belles vues et paysages, tu vas être pas mal servi. Mais supposons que tu veuilles t’assurer de super-méga-magnifiques vues, voici quelques idées.

Le Camping Côte-Surprise

C’est pas l’endroit le plus boisé en ville, c’est pas juste pour les tentes, mais si t’es assez chanceux pour réserver un emplacement avec vue sur le Rocher, tu ne vas pas regretter ton choix. Regarde la photo, je n’ajoute rien.

Le Camping Côte-Surprise
Source

Le Parc national Forillon et le Parc national de la Gaspésie

Je pense que je n’apprends rien à personne en disant que les parcs nationaux sont et resteront de magnifiques endroits pour camper, parce qu’ils sont situés dans des zones splendides, et parce qu’ils offrent plusieurs services et activités. Aussi, avec la montée en popularité du glamping, on peut faire du camping en tout confort. C’est le cas pour le Parc national Forillon qui offre, en plus des espaces de camping sauvage et de camping semi-aménagés, l’expérience des tentes oTENTik.

3 mai_Emilie Hamon_Photo 4
Source

C’est le même principe pour le Parc national de la Gaspésie. On y retrouve des emplacements de camping traditionnels, des chalets, des refuges et des tentes Huttopia (prêt-à-camper).

CIME Aventures

Je pourrais faire un article complet sur cette base de plein air, mais vraiment, le choix d’hébergement y est : camping, yourtes, tipis, éco-logis sur pilotis, chalets, refuges… C’est un no-brainer si tu veux t’assurer d’un séjour réussi, autant pour les activités que pour l’hébergement.

Les auberges et hôtels

Pour terminer, si tu es plus du type hôtel, je te suggère trois endroits susceptibles de te plaire.

L’Auberge sous les arbres

Juste le nom est chaleureux et donne envie d’y aller. C’est vraiment un petit bijou champêtre au cœur de Gaspé. Y a possibilité de loger dans une chambre régulière, une chambre supérieure ou une suite (le traitement royal, quoi!).

Les auberges et hôtels
Source

En plus, l’auberge est à deux pas de la rue commerciale principale et est entourée de magnifiques jardins.

Le Gîte du Mont-Albert

OK, là, on s’éloigne des auberges de jeunesse, on s’entend. C’est une auberge 4 étoiles où tu vas pouvoir dormir confortablement et paisiblement, profiter de la nature ambiante (c’est en plein cœur des montagnes, dans le parc national de la Gaspésie), de la piscine extérieure chauffée, des services de massothérapie et de la fine cuisine. Tu vois ce que je veux dire…

Je pense qu’avec ça, t’es bien parti. Rappelle-toi que sur la route, y a une tonne de motels, d’hôtels, de petites auberges, de terrains de camping…Vraiment, l’hébergement en Gaspésie, c’est ben d’adon.

EmiliehamonrondAliceArsenaultrond

Source photo de couverture

One thought on “Road trip en Gaspésie : où dormir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre