Menu

5 albums pour les matins brunch

album

Ce n’est pas un secret, j’adore les brunchs. Je les aime, parce que je peux prendre le temps. Le temps de déguster, le temps de parler avec la personne avec qui je suis, prendre du temps avec moi-même, prendre le temps d’écouter un dessin animé si je le désire. C’est mon moment.

Alors, histoire de mieux accompagner mon meilleur moment de vie de la semaine, j’écoute de la musique. J’essaie d’en profiter pour découvrir un nouvel artiste ou écouter un album que j’avais oublié/abandonné.

Prendre note que le dimanche matin, j’aime écouter des albums très tranquilles…

Voici mes cinq suggestions du jour :

Peter Henry Phillips – The Origin (2015)

The origin

Celui-ci est pour les matins maussades. Les matins gris où vous n’avez pas le goût de vous lever du confort des lourdes couvertures de votre lit. Peter nous transporte dans la mélancolie, la nostalgie, et ce, dans une ambiance où folk, country et pop s’entrecroisent à la perfection. J’écouterais sans arrêt Young Warrior.

Daniel Bélanger – Rêver mieux (2001)

rêver mieux

Je crois sincèrement que tout le monde devrait avoir du Daniel Bélanger dans sa sélection musicale. Probablement un des meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes de sa génération. J’aime Daniel pour sa tendresse mélancolique qui caractérise particulièrement son écriture. Il pose, sur cet album, un regard sensible sur l’amour et sur la solitude. Mes préférées : Chante encore, Dis tout sans rien dire, Air pur et Rêver mieux.

Death Cab for Cutie – Plans (2005)

Plans

J’avais omis l’existence de ce groupe jusqu’à tout dernièrement. Je les ai redécouverts, puisque je me suis mise à réécouter la série californienne The O.C. Ils sont le groupe préféré de Seth. Encore ici, on plane dans une ambiance calme, romantique, nostalgique où les mélodies sont limpides. Et que dire, j’adore la voix de Ben Gibbard, qui est toujours et encore en avant-plan dans les chansons. Je vous donne comme défi d’écouter la chanson I Will Follow You Into the Dark sans vivre d’émotions. Les paroles sont d’un grand génie.

Ray Lamontagne – Trouble (2004)

Trouble

Ici, tous les instruments sont bien accordés. Les cordes sont douces à souhait, le piano se fait chic et les violons passent comme un vent doux du printemps. Impossible de ne pas ressentir toute la douleur de Lamontagne, et ce, dans chaque chanson. Sa voix sonne usée. L’écho nous rappelle qu’il y a de l’espoir. Si vous êtes adeptes de musique folk ou soul, vous venez de découvrir une perle. Jolene est ma pièce préférée.

Jason Bajada – Le résultat de mes bêtises (2013)

Le résultat de mes bêtises

Jason, le Montréalais, chante toujours l’amour. En anglais ou en français. Cet album est certainement une de ses plus grandes réussites, non seulement pour ses arrangements, mais surtout pour ses paroles profondes, vraies et poétiques. Vous aurez droit ici à un album à moitié nostalgique et à l’autre moitié plus lumineuse. Les filles et l’amour sont au cœur de l’album, comme toujours, mais de façon plus légère cette fois-ci. Ma peine est chic est ma chanson préférée.

Et vous, qu’est-ce que vous aimez écouter les dimanches matins? Faites-moi découvrir des artistes.

Jennifer Gagnon ThibaultGabrielle-Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre