Menu

Je n’aime pas conduire

Conduire de longues heures, magasiner une nouvelle voiture, aller au lave-auto, négocier mes assurances, faire poser mes pneus d’hiver/été, me taper le trafic, ajouter du lave-glace ou simplement me trouver une place de stationnement. Toutes ces choses m’ennuient profondément parce que JE N’AIME PAS CONDUIRE, BON! Pis je pense que je n’aimerai jamais ça. Pis je vais t’expliquer pourquoi parce que je suis certaine que je ne suis pas la seule.

J’ai obtenu mon permis de conduire à 17 ans, après deux essais. Probablement que si j’avais pratiqué plus j’aurais pu l’avoir du premier coup. Mais bon, la première fois, la prof était full bête, j’étais stressée pis je voulais juste que ça finisse. Heureusement, je suis mieux tombée à la seconde évaluation et le gentil monsieur m’a donné mon permis même si j’ai failli foncer dans une clôture en me stationnant à reculons! J’aurais dû y voir un signe…

Quand mes parents m’ont acheté ma première voiture, je dois avouer que j’étais fière de ma petite Firefly rouge. Ses pneus étaient gros comme des Life Savers et son volant shakait aussitôt que je la montais à plus de 110 km/h, mais maudit que je la trouvais belle. Quatre mois plus tard, elle prenait la route de la fourrière parce qu’un imbécile a raté son stop sous l’effet de l’alcool et s’est sauvé après m’être rentré dedans. Heureusement, je n’ai pas été blessée, mais c’est à ce moment-là que tout s’est déclenché. J’ai dû m’endetter pour acheter une autre voiture et j’ai développé une peur des accidents. Je me dis même régulièrement que je vais sûrement mourir un jour quelque part sur la route. Je rêve souvent que j’arrive au bout d’un chemin, que je tombe dans une grande rivière avec ma voiture et que je reste prisonnière de ma carcasse, sous l’eau. L’horreur.

J’haïs les divers comportements humains sur la route. Je pourrais élaborer longuement là-dessus. Ceux qui « textent » au volant, ceux qui te coupent à la dernière minute, ceux qui oublient volontairement ou non de mettre leur clignotant, les conducteurs qui roulent trop vite ou trop lentement… Eille, on jurerait qu’on a tous dégoté notre permis de conduire dans des pays étrangers tellement qu’on conduit tous de différentes manières.

J’ai déjà eu un chum qui aimait plus sa voiture que moi. Il passait ses soirées à frotter son « char » pis il me donnait même un linge pour que je fasse pareil. Pis dire que c’est lui qui m’a laissée en plus… La honte. Cet épisode de ma vie est resté ancré dans ma mémoire. Plus jamais j’allais dater un gars qui prend plus soin de son « char » que de sa blonde. Donc si un gars me demandait ce que j’avais comme voiture tout de suite après m’avoir demandé mon nom, il était barré sur ma liste.

Aimer son char

Depuis ce jour, je n’aime plus les voitures (sauf peut-être une Porsche Boxster décapotable comme celle de Luke Perry dans Beverly Hills 90210) et je n’aime pas devoir vider mon compte de banque à tous les mois pour la payer. Je pense que c’est un peu pour ça que j’ai acheté des vieilles minounes pendant 10 ans. Pas de paiements de voiture, pas d’attachement et aucune peur de me la faire voler. Tant que je me rends du point A au point B sans que ça me coûte un bras pis deux paires de souliers en coût d’essence, je suis en business. Tu peux m’inviter à faire un road trip, je serai la co-pilote, la dj, la psy, puis je vais tenir le volant pendant que tu croques dans ton Subway et je vais même conduire quelques heures pour te permettre de te reposer. Mais vous ne m’entendrez jamais dire : « Je vais aller faire un tour d’auto pour me changer les idées. »

Beverly Hills 90210

Mais ça va me faire plaisir de choisir « Embarque ma belle » de Kain et de la chanter à tue-tête avec toi, fenêtres baissées et cheveux dans l’vent.

Jennifer MartinAriane Lehoux

2 thoughts on “Je n’aime pas conduire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de