Menu

FestiVoix 2016, j’y étais

J’ai eu la chance de profiter pleinement de la 23e édition du FestiVoix de Trois-Rivières. J’en ai profité directement au cœur de la foule en compagnie de mes amies.

10JUILLET_MARIEPIERQUESSY_1

Source : Marie-Pier Quessy

Cette année, le Festivoix a connu un grand succès. D’abord, avec les Cowboys Fringants, il a été estimé que plus de 15 000 personnes étaient présentes. C’est du monde en s’il vous plaît ça les Crépus! Un très beau spectacle pour fêter la fête nationale du Québec, la Saint-Jean-Baptiste.

Malgré que ça sentait un peu le printemps (t’sais quoi), le spectacle The Wall Theatre Experience nous a fait clairement vivre l’expérience, l’émotion de l’album The Wall de Pink Floyd. C’était une mise en scène de Richard Petit tout simplement bourrée de talents avec Meggie Lagacé que l’on a connu à Star Académie en 2004, Eva Avila de Canadian Idol en 2006, Sylvain Auclair de La Voix, Michel Bruno, Sylvain Bertrand, Luc Catellier et Guillaume Jodoin. La magie de ce spectacle, c’est qu’il n’attirait pas seulement nos oreilles avec son aspect théâtral.

L’emplacement de la scène des voix populaires est idéal, car, malgré la chaleur de la foule, c’était une température agréable grâce à la brise constante au bord du Fleuve Saint-Laurent. Par contre, il y avait des moustiques, ce qui a plutôt déstabilisé Béatrice Martin, plus connue sous son nom d’artiste, Cœur de Pirate. Puis, il y a eu des soirs de pluie comme au spectacle de Kaïn. Beaucoup de personnes ont préféré rester au sec plutôt que d’y assister, mais certains courageux ont bravé la mauvaise humeur de Dame Nature pour y être.

10JUILLET_MARIEPIERQUESSY_2

Source : Marie-Pier Quessy

Alors que l’organisation du FestiVoix était épatée du nombre de spectateurs le 24 juin au soir, Trois-Rivières était en feu pour la venue du groupe canadien Hedley. En première partie, il y a eu le beau Claude Bégin. Rien de moins, pour charmer les mesdemoiselles sur place. Ensuite, il a laissé place au chanteur Jacob Hoggard et ses musiciens. Il est beau comme un cœur et le nombre de fois où il a dit «Trois-Rivières » avec son petit accent anglophone fucken cute, il en a certainement fait fondre plus d’une. On a eu droit à toute une performance de la part du groupe et je dois avouer que c’était un excellent choix de formation musicale à mettre à la programmation du FestiVoix 2016. Pour garder une édition autant de taille l’année prochaine, les organisateurs vont sûrement devoir faire des pieds et des mains, mais je ne suis pas inquiète qu’ils rendront ça tout aussi époustouflant. Toi Crépu, tu proposerais quels artistes?

Je n’ai malheureusement pas pu assister à tous les spectacles à cause du boulot et de la température, mais j’ai franchement adoré mon expérience! D’ailleurs, j’aurais aimé pouvoir découvrir plus d’artistes que je connais moins, mais j’ai malheureusement une vie fortement occupée. Je serai à la prochaine édition et toi Crépu?

10JUILLET_MARIEPIERQUESSY_3

Moi et mon amie Cindy, en avant de la scène Loto-Québec

Crédit photo : Marie-Pier Quessy

Si tu étais aussi présent pour la 23e édition du FestiVoix de Trois-Rivières, on veut avoir tes commentaires et une photo!

mariepierquessyrondcamilleleblancrond

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre