Menu

Apprendre à décrocher pour profiter pleinement de ses vacances

vacances

C’est le temps des vacances, hourra! On quitte les collègues le sourire aux lèvres, on sort le rosé et on laisse tomber un soupir de soulagement. Enfin, un peu de temps pour soi, une trêve de cadran. Mais dans la vraie vie, il arrive qu’une ombre se dessine sur la zénitude promise. Subtil ou carrément accaparant, ce mal atteint des milliers de personnes.

C’est pas mal ce qui m’est arrivé au cours des dernières années. Mes vacances, lorsque j’en avais, ont servi à déménager, à rénover, à faire le grand ménage, à étudier et à reprendre le temps perdu avec ma famille et mes amis. Ça te semble familier? C’est correct de profiter de ses vacances pour faire du rattrapage. Je crois par contre que les vacances existent, car dans la vie, on a tous besoin de s’amuser et s’évader afin de mettre la switch à off de temps à autre. J’ai réalisé dernièrement que c’est essentiel pour mon bien-être personnel. J’ai besoin de sortir de mon quotidien et de me perdre dans la nature régulièrement pour rester saine d’esprit. Et cette année, je me gâte en visitant enfin la Gaspésie!

Bon, on comprend le principe, mais c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire! Comment relaxer lorsqu’on sait qu’on a quitté le bureau avec une pile de dossiers non réglés? Il faut apprendre à lâcher prise tout simplement. Comment? En faisant confiance à ses collègues, qui s’en sortiront avec brio pendant son absence, et à sa propre capacité à gérer le tout à son retour. On y arrive également en fermant son WiFi (et même son cellulaire) pour s’offrir une petite détox des médias sociaux. J’ai tenté l’expérience lors d’un weekend en camping dans le parc du Mont-Tremblant, et ça m’a fait un bien fou! Crois-moi, tu réaliseras que tu n’as pas manqué grand-chose finalement. Surtout, on arrive à décrocher complètement si on se planifie des activités qui nous font vraiment plaisir tout en se gardant du temps libre. Pas question d’avoir un horaire rigide, on a assez du reste de l’année pour ça!

Pour réduire le stress, il faut éviter de ruminer et d’angoisser à l’idée qu’on n’aura pas assez de temps pour en profiter, que la météo sera mauvaise, qu’il y a trop de moustiques, qu’il y a du trafic ou qu’on a pas réservé à temps sa chambre d’hôtel. Il faut juste accepter ce qu’on ne peut pas contrôler et faire confiance à la vie. C’est la règle de base à retenir lorsqu’on souhaite lâcher prise!

Eh oui, l’organisation des vacances est elle-même une source de stress et de dispute familiale. Ayons donc confiance que tout se passera bien et soyons ouverts aux imprévus. Ça nécessite aussi de permettre à ses proches d’en profiter aussi. Même si vous partez en road trip ensemble, il est sain de vous laisser la liberté de faire des activités différentes en chemin si le cœur vous en dit. Cela évitera bien des frustrations et des déceptions inutiles!

Au fond, l’art des vacances, c’est de se faire plaisir et de sortir de sa routine afin de se libérer de ses obligations quotidiennes. Laissons donc tomber la pression que l’on se met constamment sur les épaules pour être parfaite. Se permettre de dormir tard, de boire un verre de trop, de manger trop de guimauves et de sauter un soir de vaisselle, ça fait du bien des fois! Et surtout ne te sens pas mal si tu n’as pas envie de te coiffer ni de te maquiller et que tu portes uniquement des vêtements mous. C’est OK aussi de troquer le gym et la lecture de romans classiques pour jouer dehors et lire quelque chose de plus léger. Ce sont là des petites choses simples qui aident à décrocher même si on n’a pas la chance de quitter la ville.

Bien sûr, tous ces petits conseils s’appliquent également au quotidien. Trop souvent, on ne profite pas de ses soirées et de ses congés, car on est trop occupés à ressasser sa journée et à planifier son horaire du lendemain. Écrire une liste des choses qui nous préoccupent est un bon truc pour se libérer l’esprit. La méditation et la respiration profonde font également des miracles. Dans mon cas, ça m’aide vraiment à mettre de côté les pensées récurrentes et à estomper l’angoisse.

Au fond, le secret pour savourer pleinement ses vacances, c’est de vivre l’instant présent. Apprendre à être ici et maintenant à 100 %. Lorsqu’on y arrive, on apprécie réellement chaque moment et c’est là qu’on peut vraiment décrocher pour goûter au bonheur… enfin!

sandranadeaurondelisetetreaultrond

One thought on “Apprendre à décrocher pour profiter pleinement de ses vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre