Menu

Être animatrice en camp de jour, ça signifie…

camp de jour
Source

C’est le troisième été de suite que je travaille dans un camp de jour. Parfois, quand j’ai une journée plus difficile, je tente de faire une liste des raisons pour lesquelles j’adore le camp, ça m’aide à me rappeler pourquoi je fais ça! Pour toi, Crépu, j’ai mis à l’écrit ce que c’est pour moi de travailler au camp de jour.

Exploiter sa créativité et son imagination

Toujours à la recherche d’activités, de thématiques, de chansons, on doit continuellement creuser notre cervelle pour trouver de nouvelles idées qui amuseront les enfants. Parfois, c’est un flop total, mais, parfois, on peut faire la différence dans l’été d’un enfant en le rendant magique et unique. À ne JAMAIS oublier : il ne faut pas avoir peur du ridicule!

Bouger, bouger, bouger…

Personnellement, je travaille dans un camp multisports, c’est donc l’occasion pour moi de bouger, de faire du sport et de dépenser mon énergie. Même si un animateur n’est pas responsable d’une activité sportive, il est continuellement debout à surveiller, à superviser, à avertir, à expliquer, à répéter, à avertir encore, à chanter, etc. Bref, c’est du sport rien que ça. (Pis oui, c’est fatigant. On dort bien le soir!)

Développer un lien incroyable avec ses collègues

À force de passer tout notre temps (pis là, je n’exagère pas) avec les mêmes personnes, on crée des liens très spéciaux avec nos collègues. On devient comme une famille. Le temps de l’été, on anime ensemble, on joue ensemble, on mange ensemble, on vit ensemble, on chie ensemble. On s’aime ben gros.

kéno
Source : Page Facebook du Camp de jour Kéno

Développer un lien incroyable avec les enfants

Si on passe tout notre temps avec nos collègues, c’est vrai aussi que l’on en passe la majorité avec les enfants. Ils ont tous leur personnalité bien unique et propre à chacun. Avec leur énergie inépuisable, ils sont tous attachants, à leur façon. (Même les coquins, on ne peut les détester.) Un enfant, c’est doux, sensible, comique, maladroit ou plus habile, naïf, aimant, adorable, innocent… Un enfant, ça aime fort. Il nous fait confiance et, ça, c’est très précieux.

Retomber en enfance

Le comportement des animateurs peut déteindre sur les enfants, mais l’inverse peut arriver aussi. L’été, je suis toujours plus enfantine, plus joviale, plus « toute ». Faire vivre l’ambiance de camp aux enfants, ça me rend nostalgique du temps où j’étais moi-même campeuse!

Apprendre à faire beaucoup avec peu de ressources

Les camps de jour, on ne se le cachera pas, ce n’est pas l’endroit où l’argent tombe du ciel. Grâce à notre imagination du tonnerre, nous confectionnons souvent nous-mêmes le matériel, les décors, les costumes et tout ce dont on a besoin. (Merci Pinterest!) Ça ne dure pas très longtemps en général, mais ça nous rend ben fiers quand les enfants trouvent ça beau.

Apprendre sur soi-même

Des enfants, c’est bon pour tester nos limites. Devoir gérer des situations délicates ou urgentes l’est également. Tout ça dans une même journée, c’est assez rock’n’roll… On retire bien souvent des leçons d’événements se déroulant au camp, mais, pour ma part, je retire une meilleure connaissance de ma personne, de mes limites, de mes qualités et de mes défauts.

Avoir un beau tan d’habitant

Ayant, la plupart du temps, un règlement interdisant les bikinis, le camp de jour n’est pas l’endroit indiqué pour se faire bronzer. Cependant, il est inévitable que l’on va prendre un bain de soleil quotidien. Sans compter les journées de pluie, on passe le plus clair de notre temps à l’extérieur. Le bronzage ressemble alors à pieds blancs, jambes bronzées jusqu’à la mi-cuisse, bedaine blanche, bras bronzés jusqu’à la moitié des biceps, coup de soleil sur la nuque, visage bronzé, parfois une démarcation de lunettes et de montre. On est cutes au boute!

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas

On programme souvent notre semaine consciencieusement, mais quand est-ce que l’on respecte cette programmation? Jamais. (Sauf pour les périodes de piscine. Pis même là.) Tous les jours, on fait quelque chose de différent, on entre dans un nouvel univers! Toutes les semaines, de nouveaux enfants s’ajoutent, d’autres partent, on tente de nouveaux jeux… Bref, ce n’est pas un travail routinier.

Une expérience de vie incroyable

Compte tenu de tout ce que j’ai énuméré, je considère que le camp de jour est une expérience incroyable. À la fin de la journée, même si je suis épuisée, « coup-de-soleillée », tannée et drainée, c’est le sourire des enfants qui compte. C’est leur bonheur de revenir le lendemain matin, c’est l’enthousiasme dans leur voix lorsqu’ils racontent leur journée à leurs parents, c’est l’amour qu’ils portent à tous les animateurs et au camp de jour… L’objectif, c’est de leur faire vivre des instants magiques et inoubliables. C’est pour eux que l’on s’investit autant.

enfants
Source

FlorenceDonatirondmarielortierond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre