Menu

Ton dimanche après-midi écolo #greengirls

greengirls

Crédit : Pinterest

Fut un temps où mon activité gâteau de la semaine consistait à aller me chercher un bon café Starbucks pis à le siroter en magasinant une chandelle ambiante ou encore un nouveau gloss. À priori inoffensif, mon moment récompense incluait pourtant l’enfouissement d’un millionième verre à café dans la terre, la consommation d’une chandelle faite de produits du pétrole et l’encouragement d’une compagnie qui teste ses produits sur les animaux. Attention : le but de cet article n’est pas de te faire culpabiliser à propos de tes habitudes, mais bien de te faire prendre conscience que tes choix et tes actions ne sont pas anodins. Il n’y a personne ici qui va se réveiller demain matin pis être soudainement Bob Hunter, qui va s’interposer entre un harpon pis une baleine ou courir tout nu dans la clairière avec sa gang de boys. OK?

Je vais seulement te présenter des alternatives écolos à inclure dans ta banque d’activités, soit pour remplacer tes anciennes, soit pour contrebalancer tes habitudes fétiches moins green, parce qu’on est toujours ben pas Dieu le père pis que ça nous arrive de nous écarter du droit chemin de Mère Nature. (Genre, ma facture a revolé dans le stationnement de l’épicerie pis je n’ai pas couru après comme une dinde entre les chars pour la cueillir et la recycler. Oups! Ou, encore, je me suis tapé un BigMac en trio, frite en poutine Jocelyne, pis j’ai crissé tous mes déchets dans poubelle… Re-oups !)

Après-midi pluvieux = on regarde des films

 Ici, il n’y a rien qui change à part ton choix de film. Pour ne pas que tu regardes ENCORE une fois Un havre de paix avec les filles (« Oh my god, Josh Duhamel est tellement sex, je ne peux pas croire qu’il sorte avec Fergie! ») ou La dernière chanson toute seule en pleurant (« Oh my god, Liam Hemsworth est tellement sex, je ne peux pas croire qu’il sorte avec Miley! »), j’ai des suggestions pour toi :

1) Le nouveau documentaire Demain, que tu peux d’ailleurs encore voir au cinéma. Mise en garde : tu risques de sortir de là avec la ferme intention de devenir une agricultrice urbaine ou une pionnière de l’énergie renouvelable ;

2) Le documentaire This changes everything de Naomi Klein. Tu ne le savais pas, mais t’aimes les bisons ;

3) How to change the world, un film qui raconte les débuts de Greenpeace. Je l’ai vu et je porte désormais des couronnes de fleurs pis j’ai manqué arrêter de me raser le d’sous d’bras ;

4) Pis un classique si tu ne l’as pas encore vu : Blackfish. Perso, je l’ai écouté deux fois de suite pis j’ai eu mal au ventre pendant quatre jours. Ah, pis je pense même que je vais l’écouter tantôt.

On va dehors !

Aller dehors, c’est ben rare que ce n’est pas green, à moins que tu fasses six heures de jet-ski dans un suit en vison. Si tu veux quand même accentuer ton impact écolo, il y a des activités que tu peux préconiser.

écolo

Crédit : Pinterest

Tout d’abord, je te suggère l’auto-cueillette. C’est l’fun, tu encourages et tu manges local, ça fait des belles photos pis de la bonne confiture. Dans la même veine, un petit tour au Marché du Vieux-Port à Québec va certainement t’inspirer un repas plus que coquet et éthique. Si jamais tu sors de là avec plus de victuailles qu’il est humainement possible d’ingérer, pourquoi n’organiserais-tu pas un piquenique entre amis? Si t’es du genre à pimenter ta vie (pas jalapeño, plus d’Espelette, mettons), arrange-toi pour que ton piquenique soit sans déchet. Par exemple, t’amènes tout dans des plats réutilisables, t’utilises des vrais ustensiles, etc. En plus de profiter des extérieurs pis de vous régaler, vous allez pouvoir vous penser bons, toi pis tes amis.

Qui a dit magasinage?

Le magasinage, j’ai toujours aimé ça, mais ça peut rapidement devenir une source d’éco-culpabilité  (abus de sacs, sentiment de surconsommation, création de besoins, etc.) Pour remédier à cette angoisse grandissante en mon sein, je magasine depuis peu l’usagé et oh, que de trouvailles vaudevillesques j’ai faites.

Mes nouveaux spots :

  1. Le Village des Valeurs, sans surprise. Pas cher, funky, comble ton envie de recherche effrénée de la perle rare. C’est comme chez Forever 21 dans l’fond, mais le linge tough;
  2. Les Ateliers de la Pente-Douce ou n’importe quelle boutique d’antiquités/de meubles usagés. Ce n’est pas donné (pas juste pour les pauvres l’écologie, Rémi), mais si tu pénètres cette caverne d’Ali-Baba, t’es assuré de tomber en amour avec au moins 400 affaires (création de besoins : check);
  3. Les librairies de livres usagés, bien entendu. Je n’ai jamais compris pourquoi les livres qui ont une âme coutent moins cher que les livres nouveau-nés. En tout cas, tant mieux pour nous.

Moment créatif DIY

Finalement, il n’y a rien comme un bon après-midi bricolage entre amis pour te stimuler l’imaginaire pis la créativité à l’aide de DIY trouvés sur Pinterest. Il n’y a aussi rien pour gâcher un après-midi bricolage que la constatation de ton infini manque de talent artistique, mais, ça, c’est une autre histoire. Genre, comment ça se fait que je rate un gilet tie dye pis que l’autre fille est capable de faire Poudlard en bâtons de popsicle? #injustice

13940881_10154400282636323_206416414_n

Crédit : Giphy

Mes suggestions méga green qui vont faire durer ton plaisir ? Des savons aux huiles essentielles, des chandelles faites avec de la cire de soya et des produits écolos pour faire ton ménage. Coudonc, j’ai quasiment envie de te partager des recettes de produits ménagers naturels. À suivre?

#amusezvousbien #voyonsdoncpoudlardesti #flowerisyoursister

Adresses :

Les Ateliers de la Pente-Douce, 550 rue Marie de l’Incarnation, Québec;

Le Village des Valeurs, plusieurs adresses à Québec.

Mickaele CoutureElodiedugatrond

Par Mickaële Couture

One thought on “Ton dimanche après-midi écolo #greengirls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de