Menu

Guide pour recevoir des gens avec des restrictions alimentaires

Recevoir des gens chez soi pour souper peut être tout un challenge : trouver une journée qui convient à tout le monde, choisir le bon vin pour accompagner le repas et faire un dessert qui ne prendra pas huit heures à faire peuvent rendre l’expérience assez complexe.

Par contre, certains d’entre nous doivent faire face à un plus gros challenge : recevoir un groupe d’invités qui ont plusieurs restrictions alimentaires. Quand je dis « restrictions alimentaires », je ne parle pas de ta tante Ginette qui n’aime pas les tomates et qui passe ça pour une allergie mortelle. Pour quelqu’un qui n’a pas d’allergies ou de restrictions alimentaires, ça peut être très intimidant.

Ces restrictions peuvent être de toutes sortes. Elles sont soit imposées par soi-même, comme le végétarisme, manger halal, ne pas consommer d’alcool, etc., soit vécues pour des raisons médicales, tels que des allergies ou des problèmes de santé (cholestérol, diabète, etc.).

Je sais que l’été tire à sa fin (je viens de recevoir un courriel d’un de mes superviseurs du doctorat… j’ai officiellement ma liste de manuels à acheter), mais recevoir du monde à souper est quelque chose que tu vas faire pour le reste de l’année. Je veux donc t’aider à éviter les cauchemars liés à l’anxiété de recevoir des invités qui ont des restrictions alimentaires.

Chez les Scouts du Canada, « Be Prepared » est leur motto et tu le seras après avoir lu ce guide!

Je ne suis peut-être pas une experte, mais, avec mon certificat en nutrition et mon expérience personnelle, j’ai souvent été confrontée à des problématiques restrictives. Mes allergies alimentaires sont très sévères, que ce soit aux œufs, aux noix, à leurs dérivés (comme les fruits à noyaux) et je souffre d’intolérances sévères au gluten, aux viandes rouges, aux avocats, aux bananes et à certains fruits et légumes. Avec tout ce bagage vient l’expérience de recevoir du monde chez moi (parce que c’est plus sécuritaire) et celle d’être reçue à mon tour.

Je t’ai donc préparé un petit guide rempli d’astuces pour que ton prochain souper se déroule sans pépin et que tu te sentes confortable de recevoir des gens qui ont plusieurs restrictions alimentaires. Tu peux même l’imprimer et l’utiliser comme liste de suivi! #praticopratique

Faire la liste d’invités

  • Lorsque tu prépares les invitations pour tes invités, assure-toi de leur demander de spécifier s’ils ont des restrictions et de t’en faire part lorsqu’ils réservent.
  • Pose des questions :
  • Maintenant que tu connais les restrictions de tes invités, ne te gêne pas pour leur en demander d’avantage, car, plus tu en sais, mieux ils se porteront… Et toi aussi!
  • Quel est le genre d’intolérance dont ils souffrent et les réactions qu’elle peut causer ?
  • Il est important de connaître la différence entre restrictions et allergies (végétalien vs. végétarien, ne pas aimer un ingrédient vs. une allergie anaphylactique). Ça peut sauver des vies!

Savoir quel genre de restriction et ses conséquences te permet de décider du choix des ingrédients (lesquels éviter, ceux auxquels porter une attention particulière).

Notes pour un potluck

  • Informe tous les invités des allergies et intolérances de chacun.
  • Demande-leur d’apporter des listes d’ingrédients ou des photos de l’emballage original.
  • Identifie les plats qui contiennent des allergènes ou qui ont été en contact avec.
  • S’assurer de communiquer avec tous les invités leur permet d’être sensibilisés à la situation et si jamais il y a des plats qui ne sont pas sécuritaires, ça sera plus facile de les identifier et de les éviter.

Faire son menu

  • Crée un menu qui est simple et/ou facile à faire pour
  • Si vous n’êtes que toi, ton chum/ta blonde et ta meilleure amie et sa moitié, je suis pas mal certaine que tu vas être capable de t’arranger pour lui faire un repas vegan (vegan il y a) ou pour éviter les champignons si c’est ce qu’elle déteste le plus au monde.
  • Par contre, des fois, essayer d’être trop fancy ou essayer de trop en faire peut être contre-productif. C’est normal de vouloir impressionner les gens ; pas besoin de se casser la tête, créer un menu complet sans allergènes est déjà très apprécié. Petite anecdote : La grand-mère de ma blonde nous a préparé un super beau souper de Noël cette année, sans œufs ni noix, et les aliments avec du gluten étaient facilement évitables. Par contre, elle a voulu nous impressionner et nous a fait une mousse de saumon en entrée… mais elle a complètement oublié que la mayonnaise est faite avec des œufs! Elle se sentait si mal, mais pour quelqu’un qui n’est pas habituée de faire de la nourriture sans gros allergènes, elle a fait une super bonne job On s’entend que je n’en ai pas mangé, mais l’effort était quand même très apprécié.

Faire attention

  • Sauce soya : Plusieurs marques contiennent du gluten!
  • Œufs : Check ton vin, il y a certains vignobles qui collent diluent leurs produits avec des blanc d’œufs pour qu’ils soient plus pâles.
  • Fruits de mer : Fais attention aux vinaigrettes pré-faites, au cas où il y aurait du jus de palourde, des anchois, etc.

Ne te sens pas trop coupable si tu n’es pas capable de créer un menu complet sans allergènes, surtout s’il y a plusieurs restrictions.

  • Vas-y simple et offre des alternatives, sans nécessairement réinventer la roue.
  • Si tu n’es pas certaine de la façon d’apprêter du tofu, laisse-le faire! Rajoute des légumes au menu et peut-être un féculent (style patates ou pâtes)!
  • Des œufs? Skip la mayo et remplace-la par du yogourt.

N’oublie surtout pas de demander à tes invités qui ont des allergies de te donner une liste d’ingrédients safe et ceux à éviter. Comme ça, t’auras déjà une chose de moins à faire. Si tu n’es pas 100% confortable à l’idée de recevoir quelqu’un qui, comme moi, est allergique aux noix, œufs et gluten, demande-lui s’il peut apporter leur plat principal, tout en leur offrant d’avoir en main des collations et desserts adéquats. De cette façon, tu seras moins stressé, surtout si tu reçois plusieurs personnes cette soirée-là. Dis-toi que même ton invité se sentira peut-être plus à l’aise d’apporter sa propre nourriture.

Préparation du repas

  • Commence par les plats qui n’ont pas d’allergènes. Ça t’évite toute possibilité de contamination croisée due à tes couteaux, planches à découper, etc.
  • Fait attention : Des bouteilles style squeeze sont plus sécuritaires que des pots. T’es du genre à mettre d’la mayo et d’la moutarde Dijon sur tes sandwichs ? T’as donc surement déjà trempé ton couteau dans le pot de mayo et ensuite le même couteau dans le pot de Dijon. Ça veut donc dire que ta moutarde a été contaminée.
  • Garde-ça simple : De l’huile d’olive, jus de citron, des herbes et des épices peuvent être très versatiles! Qui plus est, des ingrédients simples sont faciles à contrôler afin d’éviter de la contamination croisée.
  • Garde les emballages et informations nutritionnelles :
  • Ton invité peut donc les lire par lui-même pour confirmer que tout est OK (ça peut réduire ton anxiété et t’empêcher de relire les ingrédients 100 fois).
  • Identifie tous les plats qui sont sans allergènes pour que tout le monde soit au courant.

Quand les invités arrivent

  • Passe à travers de la liste d’allergies/intolérances/restrictions avec les invités en question pour vous assurer que t’as tout compris la première fois.
  • Montre-leur les emballages si t’as des doutes!
  • Réserve une place dans ton frigo/garde-manger pour ses trucs, s’il en a apporté.

L’heure du repas

  • Garde une portion du plat sans allergènes en réserve, si jamais ton invité en veut plus. Ça évite la contamination croisée, surtout si tout est sur la table et que les cuillères de service se font mélanger.
  • Si c’est un potluck: Demande à tes invités avec des restrictions de se servir avant tout le monde. Il y aura ainsi moins de chances qu’il y ait eu de la contamination-croisée.

Je crois que ça fait le tour de mes trucs et astuces pour les soupers auxquels je participe, que ce soit en tant que chef ou bonne fourchette. Habituellement, si je suis une invitée chez quelqu’un, je lui fais une liste et j’offre d’apporter ma propre bouffe ou d’aider à faire le souper. Ça me permet d’avoir un peu plus de contrôle sur ce qui se passe dans la cuisine et dans mon assiette!

souper

zoe DesboroughElodiedugatrond

Par Zoë Desborough

Sources :

http://www.thedebrief.co.uk/things-to-do/food-and-drink/cool-and-cheap-dinner-party-ideas-from-pinterest-20150543115#.VWITtNpViko

http://em.elledecoration.se/wp-content/uploads/sites/28/2015/07/LZF-Garden-Party-Sunset-Dinner-Table.jpg

http://em.elledecoration.se/gorgeous-garden-party-with-lzf-lamps/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de