Menu

Parce que Un autre monde est nécessaire*

Parce que Un autre monde est nécessaire*
ou quand FSM ≠ F*** Syndrome Menstruel

Forum Social Mondial
Source

FSM : Un petit peu d’histoire.

Le Forum Social Mondial (oui, c’est ça FSM) est né en réaction au Forum Économique Mondial qui, depuis 1971, a lieu à Davos, en Suisse, réunissant les plus grandes puissances économiques et politiques mondiales pour décider du sort de la planète… mais d’un point de vue essentiellement économique, et capitaliste. Le FSM, lui, est né en 2001 au Brésil (ben oui, il s’est passé autre chose que les attentats du 11 septembre, cette année-là!) et à l’époque unissait les forces du sud contre celles du nord, riche, qui s’accaparaient un peu trop tout.

Forum Social Mondial
Source

Or, pour la première fois dans un pays riche, réunissant 120 pays, côtoyant dans l’actualité les Olympiques, Pokémon Go et les potins psychiatriques de Richard Bain et de Donald Trump, s’est déroulé à Montréal cet événement d’une importance capitale, un incontournable sur les plans de l’éducation, de l’environnement, de la lutte contre le néolibéralisme et de la corruption, un carrefour où étaient attablées toutes les luttes sociales et auquel participaient des pointures, sommités de sagesse ou de courage comme Alain Deneault, Kalpona Akter, Riccardo Petrella, Ali Abunimah, Naomi Klein, Michèle Asselin, Melissa Mollen Dupuis, Aminata Traoré, Viviane Michel, etc., ainsi que des artistes, dont Christian Vanasse, Tomás Jensen et plusieurs autres : oui, cet événement était bien le Forum Social Mondial.

Forum Social Mondial
Source

Et pour son édition de 2016, le FSM a opté pour le slogan sans équivoque suivant : « Un autre monde est nécessaire, ensemble il devient possible* ». En fait foi sa programmation d’activités comptant plus d’une centaine de pages pour couvrir la brève semaine du 9 au 14 août : il y en avait des ateliers, des conférences, des performances, et des choses à apprendre, à dire, à débattre!!!

« Le FSM 2016 c’est 50 000 personnes, 1102 organisations, 1300 activités autogérées dont des activités artistiques et culturelles et 21 grandes conférences durant 6 jours. Le tout est réparti sous 13 thèmes à travers 11 lieux du centre-ville de Montréal et aux alentours. »

Forum Social Mondial
Source

Un honneur, un plaisir, un devoir? Je ne pontifierai pas là-dessus. D’autant que moi-même, je n’avais pas les disponibilités requises pour y participer. Mais je ne démordrai pas du fait que quand le monde entier débarque chez vous pour parler avec des ONG, des groupes de lutte populaires, des comités citoyens, des syndicats, des chercheurs-auteurs-essayistes-conférenciers – et leur féminin! – reconnus, il se passe quelque d’important, de majeur, un lieu de réflexion et une portée d’action pas mal plus grande que n’importe quel autre événement artistique ou politique.

Forum Social Mondial
Source

Pourquoi, alors, le FMS 2016 de Montréal a-t-il rencontré autant d’obstacles?

  • Une faible participation;
  • Des proches du Parti conservateur qui se sont plaint de l’événement;
  • La Coalition Avenir Québec qui a décrété qu’on ne devrait pas financer le FSM;
  • L’Immigration qui a refusé de délivrer un visa à plus de 200 participants venus de d’autres pays;
  • Même la nouvelle star de la politique, Trudeau, a songé à retirer le logo canadien des partenaires du FSM;
  • Et ironie du sort, le maire Coderre a toléré le FSM anticapitaliste… pour ses éventuelles retombées économiques.

J’ajouterai aussi mon WTF??!! personnel : pourquoi l’absence du mouvement Idle No More du forum?

Forum Social Mondial
Source

… Bref, pour ces bémols, il n’y avait pas de quoi se réjouir.

Forum Social Mondial
Source

Personnellement cependant, la partisannerie politique énoncée ci-haut, si elle m’a choquée, elle ne m’a pas du tout surprise, car je connais bien les protagonistes et, dans l’ensemble, ils ont honoré leurs positions traditionnelles.

En revanche, ce à quoi je ne m’habitue pas du tout, c’est à l’indifférence.

Je veux parler de l’indifférence des journaux, radios et télévisions. Leur couverture de ce sommet de la solidarité internationale n’était pas médiocre, elle était tout simplement, dans la plupart des médias de masse, carrément inexistante. Au mieux a-t-on couvert les problèmes que rencontrait le forum, au détriment de son déroulement et de son contenu.

Pourtant, tous les faits divers ont été largement couverts; des accidents de la route aux médailles de Rio, en passant par la course à la présidence des States, mais ici, à deux pas de chez nous, un rassemblement historique avait lieu avec pour thème principal L’ÉDUCATION – rien que ça! – et… rien.

Ce non-choix éditorial est, selon plusieurs progressistes, délibéré. Un silence voulu. 35 000 personnes se réunissent pour parler de l’avenir de l’humanité, avec experts, études et échanges constructifs à l’appui, mais on s’en sacre. Le grand public n’achètera pas, ou notre public n’a pas le goût de savoir ça, ou on veut taire tout ça.

Choisissez l’option qui vous convient le mieux, perso, je pense que la plus probable, c’est la mercantile, donc sans complot ou autre procédé douteux jamais vu avant – juste un souci de public-cible qui, en août, veut encore se détendre même si ça pourrait être brillant de parler d’éducation à une couple de semaines de la rentrée.

C’est pas la fin du monde. C’est du en.masse.déjà.vu. Néanmoins, la conséquence de ne pas dire aux gens « Un forum d’une ampleur sans précédent se déroule en ce moment même à Montréal et invite la population à découvrir, partager et discuter des enjeux actuels et futurs de l’éducation dans le monde »,  est que ces gens n’y participent pas. Et que le prochain FSM qui se tiendra au Québec ne se voit pas dans un avenir prévisible, contrairement à tous les changements qu’il anticipe se produire ou devoir se produire dans la société.

Heureusement, si nos médias populaires lui ont tourné le dos, d’autres venus d’ailleurs ont donné la parole au FSM lorsqu’il s’est conclu : « Les participants ont dégagé une centaine d’actions internationales pour les mois à venir, qui seront accessibles sur le site Internet du Forum de Montréal. » (« Le Monde », 15 août)

ElizabethCyrrondcatherine-jodoin

Image de couverture : source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre