Menu

Essayer de ne pas l’aimer

Le problème avec l’amour c’est qu’il est imprévisible. Il arrive quand on s’y attend le moins. Cette personne, qui était un inconnu, devient soudainement une partie de toi que tu veux t’accrocher pour toujours et ne jamais laisser aller.

Le problème avec l’amour c’est que seuls le temps et la distance peuvent te faire oublier la douleur dans ta poitrine chaque fois qu’un souvenir refait surface.

Le problème avec l’amour c’est que tu ne choisis pas d’aimer qui tu aimes. Comme on dit, le cœur a ses raisons que la raison ignore.

Le véritable problème avec l’amour c’est qu’il faut être deux pour aimer.

Dans mon cas, lorsque c’est arrivé, j’ai eu mal d’avoir écouté mon cœur au lieu de ma tête. J’ai eu mal d’avoir essayé d’aimer parce que la seule fois que je me suis ouverte, l’amour n’était pas partagé.

Quand je savais que c’était le moment de couper les ponts avant qu’il soit trop tard, je ne voulais pas m’en aller. Je voulais rester à ses côtés.

Égoïste?

Oui, car il y avait une infime partie de moi qui croyais, espérais, que peut-être il pouvait m’aimer lui aussi

Naïve?

Peut-être. Par contre, pour être honnête avec moi-même, je savais qu’il n’y avait tout simplement pas de façon poétique de dire que c’était des sentiments qui n’étaient pas réciproques. Je l’ai accepté. Du moins, j’ai essayé.

Mais, essayer de ne pas l’aimer me faisait seulement l’aimer plus.

Essayer de ne pas penser à lui me faisait le désirer encore plus.

Essayer de ne pas avoir besoin de lui me déchirait en petits morceaux.

L’interdit, le mystère, je ne sais pas c’est quoi exactement qui m’empêchais de partir.

Le plus dérangeant était le fait que de le savoir comblé avec une autre me faisait le plus grand bien tout en me faisant le plus grand mal.

Je savais que je devais penser à moi avant tout, car je ne voulais pas être son second choix, je voulais être son seul choix.

À la fin, j’essayais de m’éloigner, mais je regardais toujours en arrière pour voir s’il ne me courrait pas après…

broken heart

camillehoulerondaudreydumontrond

Audrey Dumont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de