Menu

Belles ruelles vertes

Je ne sais pas pour vous, mais lorsque je pensais au mot « ruelle » je m’imaginais un lieu où je ne souhaitais pas être du tout. Un corridor noir, étroit, sans issue, dans un quartier malfamé et bourré de voyous comme dans les films de notre enfance. Cependant, en arrivant à Montréal, j’ai changé le film de la définition qui jouait dans ma caboche parce que ça ne ressemble pas à ça du tout. Les enfants jouent dans les ruelles et profitent de ce lieu plus sécuritaire pour explorer leur quartier. C’est comme si les bâtiments autour des ruelles étaient des membres de la famille qui surveillent les marmots qui s’amusent. Beaucoup de ruelles sont malheureusement bétonnées et portent le titre d’ilots de chaleur, mais les ruelles vertes (ICI) sont de plus en plus présentes dans notre paysage métropolitain, et c’est tant mieux.

Il n’y a que des avantages aux ruelles vertes. Celles-ci apportent fraicheur, beauté et fierté aux quartiers qui en possèdent. Cette végétation offre également des habitats pour les oiseaux, autres animaux du genre et insectes. Cet endroit privilégié en pleine ville est un des seuls contacts avec la nature des citoyens. Imaginez la beauté des arbres et des plantes qui rougiront cet automne et qui s’agenceront aux nombreux graffitis colorés. Un beau contraste de couleurs et de thèmes.

ruelles vertes

À Montréal, on trouve des centaines de ces petits paradis de verdure et de biodiversité. C’est super simple de pouvoir les découvrir, car il ne suffit que de parcourir la carte Google qui a été créée ICI.

Aujourd’hui et demain, c’est la fête des ruelles vertes de Montréal… Ça vous intéresse? Jetez un œil pour de plus amples détails sur cet évènement ICI ou pour la fête, .

Je vous transmets mes petits coups de cœur. Il y a la ruelle verte « L’échappée belle », qui est la plus grande de toute la métropole, entre Wurtele, Florian, Rouen et la rue Ontario. Sinon, la plus impressionnante selon moi est celle entre la 30e et la 31e avenue et entre la rue Saint-Zotique et Bélanger, car celle-ci est fermée aux automobiles et complètement gazonnée; on se croirait à la campagne. Finalement, la ruelle Milton, qui est située entre la rue Saint-Urbain et Clark, a un cachet unique.

Bonne visite, et on veut voir vos photos, n’hésitez pas à utiliser le #fabcrep pour nous partager vos trouvailles sur les réseaux sociaux.

P.S. : si le verdissement des villes vous intéresse, voici un article que j’ai écrit il y a quelques temps sur le Guerilla Gardening.

alexandrerochetterondArianelehouxrond

Source 1

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de