Menu

Accord vin-famille : dégustation des cuvées Hardy’s

Le 13 septembre, Québec recevait l’Australien Bill Hardy, passionnant ambassadeur et vigneron sympathique de cinquième génération des vins Hardy. D’abord de passage à Toronto puis à Montréal avec Mondia Alliance — l’importateur et distributeur de vins & spiritueux organisant la tournée du célèbre vigneron — c’est au restaurant Toast que l’édition de Québec se passait. Et quel événement des sens!

moscini_cristina_15sept_1

Un PowerPoint narré avec le soin du conteur, dans une soirée où il fera bon boire, nous apprendra que le vignoble Hardy fut fondé en 1853 par l’arrière-grand-père de Bill et que le souci du jus de raisin se passe de génération en génération depuis. Shiraz, Chardonnay, Pinot noir, les vins d’Hardy gagnent des prix, des médailles. Le service comme les accords de plats chez Toast se font en harmonie. Tantôt floral et musqué avec leur Riesling-Gewurztraminer pour accompagner le suppli frit au parmesan surmonté de thon rouge, saumon, pétoncle, coriandre et tobiko, l’accord se fera tantôt intense avec leur Cabernet-Sauvignon qui copine bien avec mon choix de plat, le Black Angus 1855 vieilli 45 jours, bloc de contre-filet en croûte d’herbes et paleron braisé au piment ancho. Les desserts spectaculaires confirment que le Toast reste l’une des meilleures tables à Québec, que je me disais en sirotant mon vin fortifié pour terminer le repas.

moscini_cristina_15sept_2

moscini_cristina_15sept_3

On remarque que la philosophie des vins Hardy se ressent dans leur composition : beaucoup de vins d’assemblage, peu de cépages « purs ». Les mots de Bill Hardy viennent mettre lumière sur cette façon de faire : « Comme dans la cuisine ou dans la création d’un parfum, on cherche la complexité, on cherche une perfection ».

moscini_cristina_15sept_4

Ces formules, ces recherches appliquées par ces vignerons chimistes du plaisir donnent un goût, une identité au vin qui le rend unique, remarquable.

Et Eileen…

moscini_cristina_15sept_5

Rempli de fierté, Bill conclut son atelier dégustatif en nous parlant d’Eileen Hardy, femme importante dans la famille et pour le vignoble australien. En 1973, Hardy’s lancera le premier Eileen McLaren Vale Shiraz pour célébrer le 80e anniversaire de la dame. Par la suite, les cuvées Hardy portant son nom seront également maintes fois récompensées. Sa fougue, sa générosité, son esprit pour la vie et l’aventure firent d’elle en sorte une muse qui continue de vivre à travers le vin.

Les vins Hardy’s sont disponibles à la SAQ ou en importation privée. L’heureux événement était organisé par Catchcom communications.

cristinamoscinirondannemariebilodeaurond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre