Menu

Les albums incontournables de l’automne

Ce qui est incroyable avec la musique, c’est qu’il existe toujours une mélodie qui s’emboîte parfaitement avec nos émotions. Si tu es déprimé par la fin de l’été, dis-toi que, chaque année, elle amène avec elle la sortie de plusieurs albums et que ceux-ci ont le pouvoir de rendre ça tellement moins pénible. Parmi tous les albums qui vont sortir cet automne, voici ceux que ma petite personne mélomane considère comme étant incontournables.

automne

Caravane – Fuego (30 septembre)

C’est pas nouveau, la musique québécoise a tendance à se ranger près des guitares acoustiques et des chansons réconfortantes. C’est justement ce que j’aime de Caravane, la coupure qu’ils avaient faite avec la sortie de Chien noir, en 2014. Ça commence avec des chansons accompagnées de lamentations de guitares entraînantes, des notes criées et teintées d’émotion, un style qui nous rappelle un peu Arctic Monkeys et The Black Keys, et ça se termine avec quatre succès radio très bien mérités. À quoi on peut s’attendre pour Fuego? Certainement à quelque chose de prometteur, mais j’ai tout de même posé la question au batteur du groupe, William Duguay-Drouin, question à laquelle il m’a répondu en précisant qu’on aurait droit à un album aux paroles plus intimes, plus personnelles. D’un point de vue musical, l’album sera la continuité de Chien noir, mais avec une petite touche de nouveauté. Quoi qu’il en soit, on tape déjà du pied en écoutant le premier extrait, Bleu sang.

Pour ceux qui, comme moi, croient toujours au rock’n’roll, le lancement de Fuego se fera le 5 octobre au Cercle, à Québec. 10 $ et tu repars avec l’album et le souvenir d’une soirée qui s’annonce enflammée. On se donne-tu rendez-vous?

Bon Iver – 22, A Million (30 septembre)

Honnêtement, j’ai aucune idée à quoi m’attendre pour cet album. Il pique étrangement ma curiosité. Habituellement, le son du groupe est décrit comme étant empreint d’une belle sensibilité. Sans aucun doute, j’aurais conseillé cet album aux amoureux de l’automne, des temps frisquets et des douces nostalgies. Cependant, le premier extrait sonne différent, comme quelque chose de plus expérimental. Il se distingue de ce que nous sommes habitués d’entendre. Jusqu’à maintenant, les extraits m’amènent vers un album qui ressemblerait à ce que Ghost Stories a été pour Coldplay en 2014. J’ai très hâte de voir. En attendant, pour effleurer l’atmosphère de 22, A Million, je vous invite à cliquer juste ICI.

Green Day – Revolution Radio (7 octobre)

Ça fait quand même longtemps qu’on n’a pas eu de nouveau stock de Green Day et, puisque c’est clairement un des groupes qui a marqué notre enfance (shout-out à Boulevard of Broken Dreams et à tes premières ruptures…), je le considère comme incontournable. De plus, ce qui est curieux, c’est que le chanteur du groupe, Billie Joe Armstrong, a commencé l’année 2016 en déclarant sur Twitter qu’il voulait détruire l’expression « pop-punk »…

Green Day
Source : Compte Twitter de Billie Joe Armstrong

Plutôt ironique, considérant que le groupe a déjà joué dans les plates-bandes de ce style. Le premier extrait, Bang Bang, me fait espérer un album qui aura peut-être des sonorités à la Underclass Hero de Sum 41. C’est à suivre! Peu importe comment ça sonne, le grand retour du groupe mérite certainement une attention particulière.

OneRepublic – Oh My My (7 octobre)

La barre est haute pour le groupe puisque son dernier album, Native, avait eu tellement un gros succès! Il est dans mes incontournables parce que je suis curieuse de savoir s’il a choisi de se tourner vers un son nouveau ou de rester prudent et de garder le même que pour l’album précédent. Pour l’instant, après avoir écouté les deux extraits Wherever I Go et Kids, je m’attends à un son un peu plus pop me rappelant un peu celui de Imagine Dragons. Nous aurons à patienter jusqu’au 7 octobre pour savoir si ce n’est qu’une impression. Peu importe, je crois que ce sera un bon album pour ensoleiller les jours plus gris de votre rentrée.

Empire of the Sun – Two Vines (28 octobre)

Two Vines s’enligne clairement pour être l’été indien caché dans tes oreilles! Le duo australien nous prépare quelque chose d’ensoleillé et de tellement motivant. Les deux premiers extraits, High and Low et Two Vines, sont vraiment incroyables. Même pour moi qui adore l’automne, ça me donne envie de ranger mes foulards et de prendre le premier avion vers le sable et le soleil. En entrevue avec le Rolling Stone, le groupe a révélé plusieurs collaborations sur cet album, notamment avec des collaborateurs habituels de David Bowie. Ce sera donc un album très actuel, mais qui aura tout de même de belles sonorités 70’s. En attendant sa sortie, ferme tes yeux, fais-toi un piña colada et écoute ces deux petites merveilles auditives!

Psssst… Si tu doutes de l’aspect estival de l’album, il a été enregistré en partie à Honolulu, à Hawaï… Just saying.

Évidemment, d’autres albums méritent une attention particulière, mais je m’en tiendrai à ceux-ci. Bonne rentrée et bonne chance!

ameliesavardrondmarielortierond

Marie Lortie Côté

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de